FIA welcomes new milestone in the fight for road safety | Federation Internationale de l'Automobile

FIA welcomes new milestone in the fight for road safety

19.11.15
FIA welcomes new milestone in the fight for road safety with the adoption of the Brasilia Declaration by the 2nd Global Conference on Road Safety

Ministers and heads of delegations gathered in Brasilia for the Second Global High-level Conference on Road Safety adopted today the Brasilia Declaration

Bringing together 2,200 participants from 136 countries, including representatives from over 70 FIA member clubs, the conference had among its objectives to evaluate the progress of initiatives to reduce road traffic deaths and injuries worldwide through the UN Decade of Action for Road Safety, which has reached its mid-point.

The Second Global High-Level Conference on Road Safety was organized by the Brazilian Minister of Health in partnership with the World Health Organization (WHO), the Pan-American Health Organization (PAHO) and the informal group of the Friends of the Decade of Action.

The Brasilia Declaration recommends the actions that must be taken in order to reach the goals of the Decade and the targets of the Sustainable Development Goals. This includes:

  • Stronger road safety management, legislation and enforcement,
  • The promotion of safer roads and sustainable modes of transport,
  • The protection of vulnerable road users,
  • The development and promotion of safer vehicles,
  • Increased awareness and capacity of road users,
  • Improvements in post-crash response and rehabilitation services,
  • Strengthened cooperation and coordination towards global road safety, and;
  • An upscaling of financing for road safety.

Jean Todt, FIA President and UN Secretary General’s Special Envoy for Road Safety, who participated in the conference, leading the FIA delegation, said: “The Brasilia Declaration on Road Safety, adopted by all delegates today, reconfirms the road map set for the Decade of Action. To meet these ambitious road safety targets, governments need to urgently remobilise their efforts. It’s time for results. »

He continued: “If we are to successfully implement the recommendations of the Declaration it is clear that we need to dramatically upscale road safety funding. Encouraging more private sector actors to commit to road safety is a key priority and we will need to be creative in our approach.

The FIA recently launched the FIA High Level Panel for Road Safety, an initiative established with the goal of engaging the private sector to raise much-needed resources and awareness for road safety. In its 10-point manifesto, the Panel is calling for a Global Fund for Safer Roads to be set up under the auspices of the UN.


La FIA salue une nouvelle étape décisive dans la lutte pour la sécurité routière avec l’adoption de la Déclaration de Brasilia par la 2ème Conférence mondiale sur la sécurité routière

Les ministres et chefs de délégation réunis à Brasilia pour la Deuxième Conférence mondiale de haut niveau sur la sécurité routière ont adopté ce jour la Déclaration de Brasilia.

Rassemblant 2200 participants venus de 136 pays, dont des représentants de plus de 70 clubs membres de la FIA, la conférence avait notamment pour objectif d’évaluer les progrès des initiatives visant à réduire le nombre de victimes de la route dans le monde dans le cadre de la Décennie d’action pour la sécurité routière de l’ONU, qui est parvenue à mi-parcours.

La Deuxième Conférence mondiale de haut niveau sur la sécurité routière était organisée par le Ministre brésilien de la Santé en partenariat avec l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation panaméricaine de la Santé (OPS) et le groupe informel des Amis de la Décennie d’action.

La Déclaration de Brasilia recommande les mesures à prendre pour réaliser les objectifs de la Décennie et ceux du Développement durable. Ces mesures sont notamment :

  • Renforcement de la gestion de la sécurité routière, de la législation s’y rapportant et de sa mise en application,
  • Promotion de routes plus sûres et de modes de transport durables,
  • Protection des usagers de la route vulnérables,
  • Développement et promotion de véhicules plus sûrs,
  • Sensibilisation et éducation des usagers de la route,
  • Amélioration de la prise en charge post-accident et des services de rééducation,
  • Renforcement de la coopération et de la coordination en faveur de la sécurité routière mondiale, et 
  • Augmentation des fonds alloués à la sécurité routière.

"La Déclaration de Brasilia sur la sécurité routière, adoptée aujourd’hui par tous les délégués, confirme la feuille de route fixée pour la Décennie d’action. Pour réaliser ces objectifs ambitieux de sécurité routière, les gouvernements doivent se remobiliser de toute urgence. L’heure est aux résultats !" a déclaré Jean Todt, Président de la FIA et Envoyé spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour la Sécurité routière, qui participait à la conférence à la tête de la délégation FIA.

Et d’ajouter : "Pour mettre en œuvre les recommandations de la Déclaration, il faut à l’évidence accroître significativement les financements alloués à la sécurité routière. Encourager davantage d’acteurs du secteur privé à se mobiliser pour la cause est une priorité essentielle pour laquelle nous devrons faire preuve de créativité."

La FIA a récemment lancé le Groupe consultatif de haut niveau pour la Sécurité routière, une initiative visant à engager le secteur privé à lever les fonds nécessaires et à sensibiliser le public à la sécurité routière. Dans son Manifeste en 10 points, ce Groupe appelle à la création d’un Fonds mondial pour la Sécurité routière sous les auspices de l’ONU.