The World Economic Forum in Davos takes on global road safety crisis for the first time | Federation Internationale de l'Automobile

The World Economic Forum in Davos takes on global road safety crisis for the first time

22.01.16.
Davos, 22 January 2016 – Participants of the World Economic Forum in Davos were invited today – for the first time as part of the official programme – to explore innovative approaches to the crucial development issue of road safety in a session entitled “The Road Safety Challenge”. This comes one day after a meeting bringing together members of the FIA High Level Panel for Road Safety present in Davos, during which a road map for the year ahead was discussed

Moderated by Bertrand Badré, Managing Director and World Bank Group Chief Financial Officer, the Forum session brought together Jean Todt, President of the FIA (the international motoring federation) and UN Secretary General’s Special Envoy for Road Safety, Luis Alberto Moreno, President of the Inter-American Development Bank and Board Member of the World Economic Forum Foundation and Hugh Martin, Chief Executive Officer of Sensity Systems.

During this exchange, the participants recalled the human and economic costs of road crashes. Indeed, 1.25 million people are killed on the roads each year, amounting to one death every 30 seconds. These accidents also cost national governments more than USD 500 billion yearly. 

As President of the world motor sport governing body, Jean Todt highlighted the role of F1 and other motor sport series as road safety laboratories, promoting innovative safety technologies that are later applied to road cars. 

He added that road safety can greatly benefit from innovation and technology. He said: “We have to embrace new opportunities like automated technology, which can drastically reduce the number of crashes caused by human error. We also need to ensure that new technologies are widely deployed in all markets, that they are accessible and affordable.

Jean Todt stressed that, at the midpoint in the UN Decade of Action for Road Safety 2011-2020, the time is right for businesses to engage with governments and the civil society to frame road safety as a priority – defining a set of key actions to save lives, based on regional analysis.

In a bid to lead the global effort, the FIA recently launched a new High Level Panel for Road Safety. The Panel brings together senior decision makers in policy, business and public health from across the world so as to find innovative solutions to address the challenge of road safety globally. 

Members present yesterday in Davos met to discuss their work programme and priorities for the upcoming year. Chairman of the Panel, Jean Todt, was joined by Luis Alberto Moreno, Bertrand Badré, Elhadj As Sy, Secretary General & CEO of the International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies, Muhtar Kent, CEO of The Coca-Cola Company, Peter Dart, WPP Director, Peter Zhang, Member of the Board of Directors of Volvo Car Corporation, Thierry Bolloré, Chief Competitive Officer of Renault and Michelle Yeoh, Actress and Global Road Safety Ambassador, amongst others.

Muhtar Kent said: “The road fatality pandemic is one that requires concerted effort and global action to be cured. By leveraging the networks at the disposal of the FIA High Level Panel for Road Safety it is my hope that we can help in pushing road safety to the front of the international agenda.”

Elhadj As Sy, Secretary General and CEO of the International Federation of Red Cross and Red Crescent Societies insisted on the critical role of local communities: “I believe the FIA High Level Panel for Road Safety can generate positive new strategies aimed at giving road safety greater global reach and prominence. The IFRC is pleased to join this innovative initiative for the benefit of the vulnerable communities we serve".

Michelle Yeoh, Global Road Safety Ambassador and spokesperson of the Panel declared: “The mission to reduce road fatalities by 50 per cent over the next five years is not easy and will require innovation, collaboration and unwavering commitment. I believe the FIA High Level Panel for Road Safety can bring these attributes to the fight and I am honoured to act as its spokesperson.” 

A dedicated website for the FIA High Level Panel is available at www.roadsafety2030.com.

The “Road Safety Challenge” session will be available on the WEF website at a later date. 

Note to the editors

About road safety

According to WHO, 1.25 million people are killed in car crashes around the world each year, despite numerous efforts in terms of safety equipment, and between 20 and 50 million more are injured, some of whom remain permanently disabled.

Car crashes are the primary cause of death among 15 to 29-year-olds globally.

Low- and middle-income countries represent 90% of traffic fatalities, which can cost them up to 5% of their GDP each year.

With the increase in the global fleet of cars (+16% in the past 3 years), road safety has become a major international issue, both from a humanitarian and economic standpoint. 

In that context the United Nations General Assembly adopted in September 2015 the Sustainable Development Goals, which include for the first time a specific target to halve the number of road traffic fatalities and injuries globally by 2020. And in November, the FIA High Level Panel for Road Safety was launched in New York, with the support of UN Secretary General Ban Ki-moon. 

About the FIA High Level Panel for Road Safety

The FIA High Level Panel for Road Safety aims to engage both the private and public sectors to raise much needed new resources and awareness for road safety in response to the global road safety crisis. Each of the members serves as champion for road safety, supporting the setting up of a new road safety fund, signing up to a ten-point manifesto for global road safety and building new momentum to tackle this global challenge. 

High Level Panel members

  • Jean Todt, FIA President and UN Secretary General’s Special Envoy for Road Safety (and Panel Chairman)
  • Thomas Bach, President, International Olympic Committee
  • Mary Barra, CEO, General Motors
  • David J. Bronczek, President and CEO, FedEx Express
  • Rolando Gonzalez Bunster, Chairman and CEO, InterEnergy holdings
  • Carlos Ghosn, Chairman and CEO, Renault-Nissan Alliance
  • Muhtar Kent, CEO and President, The Coca-Cola Company
  • General Victor Kiryanov, Deputy Minister for Internal Affairs of the Russian Federation
  • Lord George Robertson, FIA Foundation Chairman and Former Secretary General of NATO
  • Jean-Dominique Sénard, CEO and President, Michelin
  • Li Shufu, Chairman, Geely & Volvo
  • Carlos Slim Jr, Chairman of the Board, Grupo Carso
  • Sir Martin Sorrell, Founder and CEO, WPP
  • Elhadj As Sy, Secretary General, CEO, International Federation of the Red Cross and Red Crescent Societies
  • Ratan Tata, Chairman, TATA Trusts
  • Jose Viegas, Secretary General, International Transport Forum
  • Michelle Yeoh, Actress and Global Road Safety Ambassador (Spokesperson for the High Level Panel for Road Safety)

Honorary Advisors (providing independent input from leading international institutions)

  • Bertrand Badré, Managing Director and Chief Financial Officer, World Bank Group
  • Christian Friis Bach, Executive Secretary and Under-Secretary-General, UNECE
  • Luis Alberto Moreno, President, Inter-American Development Bank

FIA Representatives

  • Brian Gibbons, FIA Deputy President for Automobile Mobility and Tourism
  • Thierry Willemarck, FIA President of Region I
  • Takayoshi Yashiro, FIA President of Region II
  • Tim Shearman, FIA President of Region III
  • Jorge Tomasi Crisci, FIA President of Region IV

About the FIA

The Fédération Internationale de l'Automobile (FIA) is the governing body for world motor sport and the federation of the world’s leading motoring organisations.

Founded in 1904, with headquarters in Paris and Geneva, the FIA is a non-profit making association. It brings together over 235 national motoring and sporting organisations from more than 140 countries on five continents. Its member clubs represent millions of road users and their families. 

On issues such as safety, mobility, the environment and consumer law the FIA actively promotes the interests of all road users at the United Nations, within the European Union and through other international bodies.


Le Forum économique mondial de Davos se saisit pour la première fois de la question de la sécurité routière

 

Davos, 22 janvier 2016 – Les participants au Forum économique mondial de Davos ont été invités ce jour – une première dans le cadre du programme officiel – à réfléchir à des solutions innovantes pour relever le défi crucial de la sécurité routière lors d’une séance intitulée "The Road Safety Challenge". La veille, les membres du Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la sécurité routière présents à Davos s’étaient réunis afin de définir la feuille de route pour l’année à venir.

Animée par Bertrand Badré, Directeur général et Directeur financier du groupe de la Banque mondiale, la séance organisée dans le cadre du Forum réunissait Jean Todt, Président de la FIA (Fédération Internationale de l’Automobile) et Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la sécurité routière, Luis Alberto Moreno, Président de la Banque interaméricaine de développement et membre du Conseil de Fondation du Forum économique mondial et Hugh Martin, PDG de Sensity Systems.

Lors de ces échanges, les participants ont rappelé le coût de l’insécurité routière en termes économiques et humains. En effet, 1,25 million de personnes sont tuées chaque année sur les routes, soit un mort toutes les 30 secondes. Ces accidents représentent en outre pour les gouvernements nationaux une charge annuelle de plus de 500 milliards de dollars US.

En tant que Président de l’instance mondiale de réglementation du sport automobile, Jean Todt a souligné le rôle de "laboratoires de la sécurité routière" que la F1 et les autres séries de sport automobile peuvent jouer, en faisant la promotion de technologies de sécurité innovantes destinées à être appliquées aux voitures routières.

Il a ajouté que la sécurité routière pouvait grandement bénéficier de l’innovation et de la technologie. "Nous devons saisir les nouvelles opportunités telles que la technologie d’automatisation, qui peut contribuer à réduire considérablement le nombre d’accidents dus à l’erreur humaine. Nous devons également nous assurer que les nouvelles technologies sont largement déployées sur tous les marchés, et qu’elles sont accessibles et abordables."

Jean Todt a affirmé, à mi-parcours de la Décennie d’action des Nations Unies pour la Sécurité routière 2011-2020, qu’il était temps que le secteur privé s’engage aux côtés des gouvernements et de la société civile pour faire de la sécurité routière une priorité – détaillant une série de mesures clés fondées sur des analyses régionales. 

Afin de soutenir l’effort mondial, la FIA a récemment créé un Groupe consultatif de haut niveau pour la Sécurité routière. Ce groupe rassemble de grands décideurs du monde entier en matière de politique, d’affaires et de santé publique afin de trouver des solutions innovantes pour relever le défi de la sécurité routière à l’échelle mondiale.

Les membres présents hier à Davos se sont réunis pour discuter de leur programme de travail et des priorités pour l’année à venir. Le Président du Groupe, Jean Todt, a été rejoint par Luis Alberto Moreno, Bertrand Badré, Elhadj As Sy, Secrétaire général et PDG de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Muhtar Kent, PDG de The Coca-Cola Company, Peter Dart, Directeur de WPP, Peter Zhang, membre du Conseil d’administration de Volvo Car Corporation, Thierry Bolloré, Directeur Délégué à la Compétitivité de Renault et Michelle Yeoh, actrice et Ambassadrice mondiale pour la sécurité routière, entre autres. 

Muhtar Kent a déclaré : "Pour combattre cette véritable pandémie, il faut un effort concerté et une action globale. En mobilisant les réseaux dont dispose le Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière, j’espère que nous contribuerons à inscrire la sécurité routière parmi les priorités de l’agenda international."

Elhadj As Sy, Secrétaire général et PDG de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a insisté sur le rôle crucial des communautés locales : "Je pense que le Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière peut définir des stratégies constructives visant à donner plus de poids et de portée à la cause. La FICR est heureuse de se joindre à cette initiative innovante qui bénéficiera aux communautés vulnérables auxquelles nous prêtons assistance." 

Michelle Yeoh, Ambassadrice mondiale pour la sécurité routière et porte-parole du Groupe a déclaré : "La mission qui consiste à réduire de moitié le nombre de décès sur les routes lors des cinq prochaines années est loin d’être aisée. Elle passe par l’innovation, la collaboration et un engagement sans faille. Je suis convaincue que le Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière peut nous apporter ces atouts, c’est pour moi un honneur d’en être la porte-parole."

Le site web dédié au Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière est accessible à l’adresse www.roadsafety2030.com.

La séance intitulée "Road Safety Challenge" pourra être consultée sur le site web du Groupe à une date ultérieure.  

Note aux rédacteurs en chef

A propos de la sécurité routière

D’après l’OMS, les accidents de la route tuent chaque année 1,25 million de personnes, en dépit des nombreux efforts déployés en termes d’équipements de sécurité, et entre 20 et 50 millions d’autres personnes sont blessées, parfois de manière irréversible. Les accidents de la route sont la première cause de mortalité chez les 15-29 ans à l’échelle mondiale.

90% des décès imputables à la route surviennent dans les pays émergents et en développement, pour un coût pouvant atteindre 5% du PIB de ces pays chaque année. Avec l’augmentation du parc automobile mondial (+ 16% ces 3 dernières années), la sécurité routière est devenue un enjeu international majeur, d’un point de vue à la fois humanitaire et économique.

Dans ce contexte, l’Assemblée Générale des Nations Unies a adopté en septembre 2015 les Objectifs de développement durable, qui incluent pour la première fois le projet de réduire de moitié le nombre de victimes de la route d’ici à 2020. Et en novembre, le Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière a été lancé à New York, avec le soutien du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon.

A propos du Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière

Le Groupe consultatif de haut niveau de la FIA pour la Sécurité routière a pour mission d’engager les secteurs public et privé à lever les fonds nécessaires et à sensibiliser les consciences en réponse à la crise mondiale de sécurité routière. Chacun des membres agit en ambassadeur de la cause, en soutenant l’établissement d’un nouveau fonds pour la sécurité routière, en signant un manifeste en dix points en faveur de la sécurité routière mondiale et en donnant un nouvel élan pour relever ce défi mondial.

Membres du Groupe consultatif

  • Jean Todt, Président de la FIA et Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Sécurité routière (et Président du Groupe consultatif)
  • Thomas Bach, Président du Comité International Olympique
  • Mary Barra, PDG de General Motors
  • David J. Bronczek, PDG de FedEx Express
  • Rolando Gonzalez Bunster, PDG d’InterEnergy Holdings
  • Carlos Ghosn, PDG de l’Alliance Renault-Nissan
  • Muhtar Kent, PDG de The Coca-Cola Company
  • Général Victor Kiryanov, Ministre de l’Intérieur adjoint de la Fédération de Russie
  • Lord George Robertson, Président de la Fondation FIA et ancien Secrétaire général de l’OTAN
  • Jean-Dominique Sénard, PDG de Michelin
  • Li Shufu, Président de Geely & Volvo
  • Carlos Slim Jr, Président du Conseil d’administration du Grupo Carso
  • Sir Martin Sorrell, fondateur et PDG de WPP
  • Elhadj As Sy, Secrétaire général et PDG de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
  • Ratan Tata, Président de TATA Trusts
  • Jose Viegas, Secrétaire général du Forum international des transports
  • Michelle Yeoh, actrice et Ambassadrice mondiale pour la sécurité routière (Porte-parole du Groupe consultatif de haut niveau pour la Sécurité routière)

Conseillers honoraires (apportant la contribution indépendante de grandes institutions internationales)

  • Bertrand Badré, Directeur général et Directeur financier du Groupe de la Banque mondiale
  • Christian Friis Bach, Secrétaire exécutif et Secrétaire général adjoint de la CEE-ONU
  • Luis Alberto Moreno, Président de la Banque interaméricaine de développement

Représentants de la FIA

  • Brian Gibbons, Président-Délégué de la FIA pour la Mobilité Automobile et le Tourisme
  • Thierry Willemarck, Président de la Région I de la FIA
  • Takayoshi Yashiro, Président de la Région II de la FIA
  • Tim Shearman, Président de la Région III de la FIA
  • Jorge Tomasi Crisci, Président de la Région IV de la FIA

A propos de la FIA

La Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) est l’instance de réglementation du sport automobile et la fédération des organisations automobiles mondiales de premier rang. Fondée en 1904, et ayant son siège à Paris et Genève, la FIA est une organisation à but non lucratif. Elle regroupe plus de 235 organisations automobiles et sportives nationales de plus de 140 pays sur cinq continents. Ses Clubs membres représentent des millions d’automobilistes ainsi que leurs familles. Sur des questions telles que la sécurité, la mobilité, l’environnement et la protection des consommateurs, la FIA défend activement les intérêts de tous les usagers de la route auprès des Nations Unies, au sein de l’Union européenne ainsi que d’autres instances internationales.