Jean Todt re-elected FIA President for a third term at FIA General Assembly | Federation Internationale de l'Automobile

Jean Todt re-elected FIA President for a third term at FIA General Assembly

08.12.17
07217057_3607-2.jpg

Jean Todt was today re-elected as President of the Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) at the organisation’s General Assembly in Paris. Standing unopposed, Mr Todt was handed a third term in office unanimously by acclamation, and by a show of hands. The new mandate will see Mr Todt continue to develop the global federation of Motorsport and Mobility organisations until the end of 2021. A full list of the appointments made during the Assembly will be published in due course.

Speaking after accepting the President Todt said: “It is gratifying to have such universal support. I would like to thank all of the Member Clubs of the FIA for their support. I see this as a validation of the direction the FIA has taken under my leadership, and as encouragement to continue the programme we have pursued over the past eight years.”

President Todt went on to outline an ambitious programme for what will be his final term in office, focusing on three key areas: innovation, advocacy and the development of a strong network of Mobility and Sport Clubs.

Reaffirming the FIA’s role as the governing body of Motor Sport worldwide, he said: “From time to time there are some who challenge this role, and I remind them that Motor Sport will always need a regulator, it will always need fair play, it will always require ethics, and it will always need an independent referee. This is the vital role the FIA plays and one it will continue to play in the future.

Expanding on the theme of innovation, he added: “Innovation is essential if the FIA is to continue to improve and take its rightful place in the world as the leader in Mobility and Motorsport development,” he said. “To encourage this, we propose to establish an FIA Innovation Fund.”

Over President Todt’s first two terms advocacy across a range of issues, including road safety and sustainable mobility, has become a key area of endeavour for both the FIA and its Member Clubs, and following today’s vote he emphasised the need to further strengthen the Federation’s efforts to reduce road fatalities and to help shape the future of clean and accessible mobility for all.

“The FIA has made significant progress globally, and is now recognised by world bodies, governments and fellow NGOs as a reliable and relevant voice on the international stage,” he said.

“Road Safety continues to be a major focus through the work of the FIA High-Level Panel for Road Safety, the support and assistance of the FIA Foundation and its Chairman, Lord Robertson, and through the #3500 Lives campaign which was launched worldwide earlier this year. I am pleased to confirm that this campaign will continue to have a global presence in 2018 in order to help achieve the goal of reducing road trauma. Additionally, during this term, a new set of FIA Road Safety Awards will be instigated, to recognise outstanding contributions to achieving real progress in international road safety outcomes.”

Turning to the future of Mobility, President Todt stressed the need for the Federation to foster the growth and influence of its Member Clubs in defining the next generation of transportation systems.

“Our clubs are the largest consumer organisations in their country and their 80-million road-user members make the FIA one of the largest global consumer bodies. This is important because while the future of mobility is exciting, it also holds many challenges, and it is our duty to help shape it.

“We will have to deal with increased congestion in all our major cities, with the introduction of autonomous vehicles, the growing cost of mobility and with the development of new technologies in developed countries. We need to influence the direction these developments take in order to ensure acceptable outcomes for all.

“My ambition remains for our Federation to continue to strive to be the best it possibly can – stronger, smarter, more secure, more professional and globally respected.”

President Todt’s re-election also confirms a restructured team at the helm of the FIA. After eight years as President of the FIA Senate, the body with oversight of the management and finances of the Federation, America’s Nick Craw steps down from the role. Mr Craw will be replaced by New Zealand’s Brian Gibbons, who has acted as FIA Deputy President for Mobility since 2009. That role will now be filled by Belgium’s Thierry Willemarck, who moves from his position as President of Region I of the FIA. Graham Stoker continues as Deputy President for Sport, a post he has held since 2009.

Commenting on the new structure, President Todt said: “I have encouraged the selection of a leadership team that is a mixture of the experienced and the new. The experienced will ensure we continue to respect our heritage, uphold our values and avoid the pitfalls of the past. The new faces will bring fresh, innovative thinking to our Federation. I am particularly pleased that a number of talented women have been nominated for important positions by our clubs. It is a beginning I hope will lead the FIA to embrace greater diversity and recognise and reward talent, wherever it exists.”

 

Réélection de Jean Todt pour un troisième mandat de Président lors de l’Assemblée Générale de la FIA

 

Paris, le 8 décembre

 

Jean Todt a été réélu Président de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) lors de l’Assemblée Générale de la FIA réunie aujourd’hui à Paris. Seul candidat en lice, M. Todt a été reconduit à l’unanimité pour un troisième mandat à l’issue d’un vote à main levée. Dans le cadre de ce nouveau mandat à la tête de la FIA, M. Todt continuera d’œuvrer jusqu’à la fin de l’année 2021 au développement des organisations chargées du Sport automobile et de la Mobilité qui composent la Fédération mondiale. La liste complète des personnes nommées au cours de l’Assemblée sera publiée en temps utile.

S’exprimant après sa réélection à la présidence de la FIA, M. Todt a déclaré : « Je suis très heureux de bénéficier d’un soutien aussi large et je tiens à remercier tous les Clubs membres de la FIA pour leur appui. Je vois dans leur vote la confirmation de la pertinence de l’orientation prise par la FIA sous ma direction ainsi qu’un encouragement à poursuivre la mise en œuvre du programme entamée il y a huit ans. »

M. Todt a ensuite exposé les grandes lignes du programme ambitieux qu’il entend déployer au cours de son dernier mandat de Président, lequel s’articulera autour de trois grands axes : innovation, sensibilisation et développement d’un solide réseau de Clubs Sport et Mobilité.

Réaffirmant le rôle joué par la FIA en tant qu’instance dirigeante du sport automobile mondial, il a déclaré : « Il arrive que certains remettent en cause ce rôle ; or, je tiens à leur rappeler que le sport automobile aura toujours besoin d’un organisme de contrôle, de fair-play, d’éthique et d’un arbitre indépendant. C’est ce rôle crucial que joue et continuera de jouer la FIA. »

Abordant le thème de l’innovation, il a ajouté : « Pour que la FIA continue d’évoluer et occupe la place qui lui revient en tant que chef de file mondial du développement du Sport automobile et de la Mobilité, encourager l’innovation est essentiel. Pour y parvenir, nous proposons la création d’un Fonds FIA pour l’Innovation. »

Au cours de ses deux premiers mandats à la tête de la Fédération, M. Todt ainsi que l’ensemble de la FIA et de ses Clubs membres ont fait de la sensibilisation à toute une série de questions, notamment à la sécurité routière et à la mobilité durable, un domaine clé d’activité. À l’issue du vote d’aujourd’hui, le Président a insisté sur la nécessité d’intensifier les efforts déployés par la FIA pour réduire le nombre de victimes d’accidents de la route et contribuer à façonner l’avenir en favorisant une mobilité propre et accessible à tous.

« La FIA a fait des avancées considérables à l’échelle mondiale et est désormais reconnue par des organismes internationaux, des gouvernements et des ONG comme un interlocuteur fiable et influent sur la scène internationale, » a-t-il ajouté.

« La sécurité routière reste une priorité, comme en témoignent les travaux du Panel de haut niveau pour la Sécurité Routière de la FIA, avec l’appui et le concours de la Fondation FIA et de son Président, Lord Robertson, ainsi que la campagne #3500 Lives lancée en début d’année au niveau mondial. Je suis heureux de confirmer que cette campagne se poursuivra en 2018, dans l’objectif de réduire le nombre de tués et de blessés sur les routes du monde entier. En outre, au cours des quatre prochaines années, de nouveaux Prix FIA de la Sécurité Routière seront institués en reconnaissance de contributions exceptionnelles à l’obtention de réels progrès s’agissant des objectifs de sécurité routière au niveau international. »

Traitant de l’avenir de la Mobilité, M. Todt a indiqué qu’il était indispensable que la Fédération favorise le développement de ses Clubs membres et les incite à jouer un rôle croissant dans la définition de la prochaine génération de systèmes de transport.

« Les Clubs membres de la FIA représentent les plus vastes organisations de consommateurs de leur pays et les 80 millions d’usagers de la route qu’ils regroupent font de la FIA l’une des plus grandes associations de consommateurs à l’échelle mondiale. Ce point est important car si l’avenir de la mobilité augure de formidables perspectives, il s’accompagnera aussi de nombreux défis, et il est de notre devoir de les relever. »

« Nous devrons faire face à une augmentation des embouteillages dans les grandes villes, à l’introduction des véhicules autonomes, à la hausse du coût de la mobilité et au développement de nouvelles technologies dans les pays en développement. Il est important pour nous de guider ces évolutions de sorte qu’elles bénéficient au plus grand nombre. »

Je continue de nourrir l’ambition de faire de la Fédération une instance en quête constante d’amélioration, toujours plus forte, plus réactive, plus sûre, plus professionnelle et au rayonnement mondial toujours plus grand. »

La réélection de Jean Todt s’accompagne également de l’entrée en fonction d’une équipe remaniée à la tête de la Fédération. Après huit ans à la présidence du Sénat de la FIA, l’instance chargée du contrôle de la gestion et des finances de la Fédération, l’Américain Nick Craw se retire au profit du Néo-Zélandais Brian Gibbons, Président-Délégué de la FIA Mobilité depuis 2009. Le Belge Thierry Willemarck, jusqu’alors Président de la Région I de la FIA, reprendra ce poste. Graham Stoker est reconduit dans ses fonctions de Président-Délégué pour le Sport, un poste qu’il occupe depuis 2009.

S’exprimant au sujet de cette réorganisation, M. Todt a déclaré : « J’ai tenu à ce que l’équipe dirigeante se compose à la fois de membres chevronnés et de nouveaux venus. Les plus chevronnés veilleront à ce que nous continuions à respecter l’héritage qui est le nôtre, à défendre les valeurs qui nous sont chères et à éviter les écueils du passé. Quant aux nouveaux venus, ils apporteront vitalité et idées novatrices à la Fédération. Je me félicite tout particulièrement de la nomination par nos Clubs de plusieurs femmes de grand talent à des postes importants. J’espère que ces avancées amèneront la FIA à promouvoir la diversité et à reconnaître et récompenser le talent partout dans le monde. »