FIA Environment and Sustainability Commission meets in Geneva | Federation Internationale de l'Automobile

FIA Environment and Sustainability Commission meets in Geneva

08.03.18.

The inaugural meeting of the FIA’s Environment and Sustainability Commission took place in Geneva today. The Commission marks a new step forward in the improvement of environmental sustainability across motoring and motor sport.

environment commission fia

The inaugural meeting of the FIA’s Environment and Sustainability Commission took place in Geneva today. The Commission marks a new step forward in the improvement of environmental sustainability across motoring and motor sport. As the governing body for world motor sport and the Federation representing the interests of over 80 million motorists and their families, the FIA has both an opportunity and a duty to act in the global sustainability debate. The aim of the Commission will be to maximize the Federation’s environmental sustainability credentials. It will therefore work towards addressing these issues in both Sport and Mobility. 

On the Mobility side, the Sustainable Mobility Programme will play a prominent role in the Commission’s early work plan. Consumer testing and air quality assessment programmes are expected to remain main areas of the FIA involvement in environmental issues.  Andrew McKellar, the Secretary General for Mobility and Tourism said, “It is the role of the FIA and its Member Clubs to ensure that consumers have access to accurate and up-to-date information to make better informed purchasing decisions. A more robust approach to measuring vehicle emissions can also lead to more equitable and efficient policies”. 

Urban mobility will also be an important area for the Commission. In this meeting, the Commission discussed how to scale up the FIA Smart Cities Programme and activate more initiatives where Sport and Mobility have complimentary roles in promoting sustainable development and innovative practices. Alejandro Agag, the CEO of Formula-E Holdings and Member of the Environment and Sustainability Commission, underlined the importance of innovation in delivering the promises of the Global Sustainability Agenda. “Technology is at the core of smart policies, smart services and smart cities. Transferring expertise from Sport to broader Mobility problems can enhance urban transportation at the global scale”.

The topic of the technology transfer was further addressed by the Sport experts of the Commission. The concept known as ‘Track to Road’ is inherent to the FIA and will be further advanced through the work of the Commission. “It is essential to continue pioneering technological innovation on the track, and through that, promote consumer acceptance and awareness of these new technologies”, stated Peter Bayer, the Secretary General for Sport.

On the Sport agenda, the Commission addressed the FIA’s strategy to integrate environmental sustainability as a key component of its governance and make environmental best practice part of its core culture. By cooperating with affiliated sport members and other motor sport stakeholders, the FIA is working to ensure that they understand, measure, and improve their environmental footprint. The FIA has also begun to regulate its Championships and racing events to achieve Environmental Accreditation, setting clear objectives for improvement. The Commission will be taking this important work forward over the coming years.

The first meeting of the joint Sport and Mobility Commission concluded in the spirit of partnership and cooperation. Further work on strengthening the FIA’s role and position in this area will be defined and implemented with the help of the FIA Member Clubs and partner organisations.
Both the President of the Commission, Mr. Felipe Calderon, and the President of the FIA Jean Todt, expressed their strong support of the key objectives identified by the Commission Members, calling for further cooperation on priority issues.

Jean Todt, President of the FIA, said: "I am delighted to be opening the first FIA Environment and Sustainability Commission today in Geneva. I warmly thank former President of Mexico Felipe Calderon for agreeing to chair this assembly. Our goals are clear: promote a better life for road users all around the world, in line with the United Nations Sustainable Goals, and support motor sport as a laboratory for these achievements".
Felipe Calderon, President of the Environment and Sustainability Commission, said: “My vision for this Commission will be to further establish the FIA as a leading voice in the global sustainability debate. The FIA is already a strong actor in this area, but by bolstering the Federation’s sustainability credentials, this new Commission will further help the FIA achieve one of its foremost missions – ensuring clean, safe, affordable and inclusive transport for all.”

 

La Commission Environnement et Développement durable de la FIA se réunit à Genève


La réunion inaugurale de la Commission Environnement et Développement durable de la FIA s’est tenue ce jour à Genève. La création de cette Commission marque une nouvelle étape de l’action menée en faveur de l’environnement en matière d’automobilisme et de sport automobile. En sa qualité d’instance de réglementation du sport automobile mondial et de fédération représentant les intérêts de plus de 80 millions d’automobilistes et leurs familles, la FIA a à la fois la possibilité et le devoir d’intervenir dans le débat mondial sur le développement durable. La Commission aura pour mission d’optimiser les performances environnementales de la Fédération. A ce titre, elle œuvrera dans le domaine du Sport comme dans celui de la Mobilité.  

Côté Mobilité, le Sustainable Mobility Programme sera la pierre angulaire du plan de travail initial de la Commission. Les programmes de tests consommateurs et d’évaluation de la qualité de l’air devraient en effet demeurer les principaux axes d’implication de la FIA s’agissant d’environnement. "Le rôle de la FIA et de ses Clubs Membres est de veiller à ce que les consommateurs aient accès à des informations exactes et à jour afin qu’ils puissent prendre leurs décisions d’achat en connaissance de cause. Une approche plus adaptée pour mesurer les émissions des véhicules peut également conduire à des politiques plus équitables et plus efficaces", a déclaré Andrew McKellar, Secrétaire Général de la FIA pour la Mobilité et le Tourisme. 

La mobilité urbaine sera également une priorité pour la Commission. Lors de cette première réunion, ses membres ont examiné comment déployer à plus grande échelle le FIA Smart Cities Programme et mettre davantage l’accent sur des initiatives combinant le Sport et la Mobilité pour promouvoir le développement durable et les pratiques innovantes. Alejandro Agag, CEO de Formula E Holdings et membre de la Commission Environnement et Développement durable, a souligné toute l’importance de l’innovation pour tenir les engagements du programme d’action en faveur du développement durable : "La technologie est la clé des politiques, des villes et des services intelligents. Le transfert d’expertise du Sport vers la Mobilité sous ses aspects divers peut contribuer à améliorer les transports urbains à l’échelle mondiale". 

Le thème du transfert de technologie a été abordé plus avant par les experts Sport de la Commission. Le concept dénommé Track to Road [De la piste à la route] est inhérent à la FIA et sera approfondi dans le cadre des travaux de la Commission. "Il est essentiel de continuer à promouvoir l’innovation technologique sur la piste et, par ce biais, de favoriser l’adhésion et la sensibilisation des consommateurs à ces nouvelles technologies", a déclaré Peter Bayer, Secrétaire Général pour le Sport. 

En ce qui concerne le Sport, la Commission a examiné la stratégie de la FIA visant à inscrire le développement durable au cœur de sa gouvernance et à intégrer les meilleures pratiques environnementales dans sa culture. En coopérant avec les membres sport affiliés et d’autres acteurs du sport automobile, la FIA veille à ce qu’ils comprennent, mesurent et améliorent leur empreinte environnementale. La FIA a également commencé à réglementer ses championnats et ses courses afin d’obtenir une accréditation environnementale, en fixant des objectifs de progression clairs. La Commission poursuivra cet important travail au cours des prochaines années. 

La première réunion de cette commission conjointe Sport et Mobilité s’est conclue dans un esprit de partenariat et de coopération. D’autres travaux visant à renforcer le rôle et la position de la FIA dans ce domaine seront définis et mis en œuvre avec l’aide des Clubs Membres et des organisations partenaires de la FIA. 

Le Président de la Commission, M. Felipe Calderón, et le Président de la FIA, M. Jean Todt, ont tous deux exprimé leur soutien ferme aux objectifs clés fixés par les membres de la Commission, appelant à une coopération accrue sur les questions prioritaires. 

Jean Todt, Président de la FIA, a déclaré : "Je suis ravi d’inaugurer ce jour à Genève la première réunion de la Commission Environnement et Développement durable de la FIA. Je remercie chaleureusement l’ancien président du Mexique Felipe Calderón d’avoir accepté de présider cette assemblée. Nos objectifs sont clairs : faciliter et sécuriser les déplacements des usagers de la route dans le monde entier, conformément aux Objectifs de développement durable des Nations Unies, et soutenir le sport automobile en tant que laboratoire de ces avancées."

Felipe Calderón, Président de la Commission Environnement et Développement durable de la FIA, a déclaré : "Mon ambition est que grâce à cette Commission, la FIA soit encore plus entendue dans le débat mondial sur le développement durable. La FIA est déjà un acteur qui compte dans ce domaine, mais en renforçant les compétences de la Fédération en matière de durabilité, cette nouvelle Commission l’aidera davantage à accomplir une de ses principales missions - garantir des transports propres, sûrs, abordables et accessibles à tous."