WRC – TÄNAK TOUJOURS À L’ATTAQUE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC – TÄNAK TOUJOURS À L’ATTAQUE

  • gb
  • es
05.10.18

Wales Rally GB - Vendredi matin

Ott Tänak est en tête du Wales Rally GB et l'Estonien, qui s'attaque à l'épreuve après trois victoires consécutives en Championnat du Monde des Rallyes FIA, a un avantage de 8,9 secondes après la boucle de spéciales du vendredi matin. Le héros local et vainqueur 2017, Elfyn Evans, est deuxième, suivi de Jari-Matti Latvala, troisième pour sa 17e sortie dans la manche britannique de la série.

L'épreuve a débuté hier soir par un petit passage sur le circuit de Tir Prince, où Esapekka Lappi prend la tête du peloton après l’étape d’1,7 kilomètre. Aujourd'hui, les équipages se rendent vers le sud-ouest de la base de Deeside pour deux boucles de trois étapes en forêt, la boucle du matin terminant par deux sorties dans la courte et nouvelle étape " Slate Mountain ". Tänak est sur la bonne voie dès le départ et imprime à nouveau un rythme difficile à suivre pour ses concurrents. Le pilote Toyota, deuxième du championnat, réalise trois meilleurs chronos consécutifs dans les spéciales boueuses et glissantes de la forêt, pour prendre une avance de neuf secondes. 

Dans les deux runs à travers Slate Mountain, où la pluie et le brouillard se sont invités, il perd contre ses rivaux mais prend une avance non-négligeable dans les étapes répétées de l'après-midi. Evans, qui a remporté une victoire historique sur son épreuve à domicile l'an dernier, est en tête du défi M-Sport Ford et le Gallois fait une bonne matinée, malgré une petite perte de concentration suite à une alerte de crevaison dans la seconde étape. Il a 6,5 secondes d'avance sur son coéquipier Jari-Matti Latvala. Comme tout le monde, le Finlandais trouve les conditions incroyablement glissantes et lutte contre le sous-virage sans sa Yaris WRC. Après une victoire qui rebooste sa confiance lors de la deuxième étape de Slate Mountain, Latvala espère toutefois qu'un réglage du différentiel lors de l’assistance l'aidera à faire encore mieux dans l'après-midi.

Teemu Suninen est quatrième après une solide matinée et est à la lutte avec Latvala, les deux Finlandais sont séparés par 6,1 secondes. Suninen commet une erreur en matinée en se trompant de chemin, il fera tout pour rattraper cela dans l’après-midi. Il est cependant poursuivi par le leader du Championnat Thierry Neuville qui souffre de sous-virage au cours de la matinée. Le Belge heurte une chicane dans la deuxième étape, passant de la troisième à la sixième place, et n'est pas convaincu des réactions de son i20 Coupe WRC. 

Il fait un tête-à-queue dans la dernière étape en forêt avant de remporter le premier passage de Slate Mountain pour se hisser en quatrième place. Il se laisse distancer par Suninen dans la deuxième manche de l'étape, mais entamera l'après-midi à trois dixièmes de seconde du Finlandais. Craig Breen n'est plus qu'à 1,1 seconde de la sixième place. Le pilote irlandais s'en sort bien, mais admet qu'il doit accélérer le rythme sur ce qu'il considère comme sa manche à domicile du Championnat.  Lappi, le leader d'hier soir, part en tête-à-queue dans la première étape et le Finlandais essaye de comprendre pourquoi il est « trop lent ». Il est septième devant le Champion du Monde des Rallyes de la FIA en titre, Sébastien Ogier. Le Français fait une belle course jusqu'à ce que la Fiesta rencontre un problème de boîte de vitesses dans la troisième étape, le laissant sans première et deuxième vitesses. Il enchaîne ensuite deux tête-à-queue dans l'étape, mais parvient à compléter les tests serrés de Slate Mountain sans perdre trop de temps, bien qu’à tout de même 30 secondes du leader. Mads Østberg de Citroën, qui se bat lui aussi avec le sous-virage, est neuvième, avec Hayden Paddon 10e. Le Kiwi a également du mal à trouver le feeling et fait une sortie de route dans la deuxième étape. Son coéquipier Andreas Mikkelsen est 11ème, le Norvégien n’arrive pas à sentir sa voiture.

Le jeune Finlandais Kalle Rovanperä met le feu aux poudres dans le Championnat FIA WRC 2 et remporte quatre des cinq étapes devant le champion en titre Pontus Tidemand. Les coéquipiers Škoda sont séparés par 37,9 secondes et Tidemand doit gagner cette épreuve pour maintenir ses espoirs de titre. Gus Greensmith est troisième. Dans le championnat FIA WRC 3, le pilote local Tom Williams a déjà pris 90 secondes d'avance sur le vainqueur du Rallye d'Allemagne, Taisko Lario.