OGIER ET TOYOTA CHAMPIONS DU MONDE FIA DES RALLYES; LATVALA REMPORTE LA VICTOIRE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

OGIER ET TOYOTA CHAMPIONS DU MONDE FIA DES RALLYES; LATVALA REMPORTE LA VICTOIRE

  • gb
  • es
18.11.18

Rallye d’Australie - Dimanche après-midi

Les trois dernières étapes du Rallye d’Australie et du Championnat du Monde des Rallyes FIA 2018 ont été témoins de nombreux drames, mais Sebastien Ogier et Julien Ingrassia remportent leur sixième titre mondial consécutif sous la menace d’Ott Tänak et Thierry Neuville qui sont allés au crash. Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila ont foncé vers la victoire dans la dernière manche de la série et ce faisant, sécurisent le titre Constructeur des Championnats du Monde des Rallyes FIA pour leur équipe Toyota Gazoo Racing World Rally Team.

Dans les dernières étapes, le Français Ogier n’a besoin que d’une sixième place pour sécuriser le titre. Le Français adopte donc un rythme tranquille, sans prise de risques, assistant à une série de drames dans les trois dernières étapes. Tout d’abord, Thierry Neuville balaye une banque et crève le pneu arrière gauche de sa Hyundai, mettait ainsi fin à sa longue bataille pour le titre. Dans l’avant-dernière étape du rallye, Tänak, qui était supposé soutenir son coéquipier Latvala afin de lui donner toutes les chances de remporter le tire, quitte lui aussi prématurément la compétition après s’être écrasé contre un arbre. Ceci assure le titre d’Ogier qui survole la dernière étape de la Power Stage pour remporter la victoire d’étape et 5 points supplémentaires.

Avec l’abandon de Tänak, Latvala est libre de remporter sa première victoire en WRC depuis la Suède en 2017. Le Finlandais qui coure son 195ème rallye mondial remporte deux des étapes de l’après-midi pour finalement prendre la victoire avec 32,5s d’avance sur Hayden Paddon/Sebastian Marshall, le duo ravi de monter sur le podium en fin de saison. Mads Østberg/Torstein Eriksen remontent également dans dans le classement grâce à l’abandon de Tänak, montant sur la troisième marche du podium après un week-end en dents de scie.

Esapekka Lappi arrive en 4ème position, contribuant à la sécurisation du titre de Toyota. Le Finlandais ayant conscience de devoir rester en piste jusqu’au bout afin de permettre à l’équipe de remporter le titre, deux ans seulement après son retour en Championnat du Monde des Rallyes FIA après 17 ans d’absence. Derrière Ogier en cinquième on retrouve Elfyn Evans et Craig Breen en 7ème position. Le pilote irlandais a subi un vrai cauchemar l’après midi entre sorties de pistes et tête-à-queue sur les trois étapes. Teemu Suninen abandonne avant la dernière étape après l’impact subi par sa Fiesta sur la précédente.

Les Chiliens Alberto Heller/Jose Diaz remportent leur première victoire en WRC2 FIA, surpassant Gianluca Linari/Pietro Ometto au classement.

Cette année, le Championnat du Monde des Rallyes FIA aura été un des plus incroyables avec des rebondissements modifiant la face de la compétition évènement après évènement. Alors que le WRC va reprendre son souffle après un bataille intense qui aura duré un an, les yeux vont se tourner vers le célèbre Rallye de Monte Carlo qui se tiendra début 2019 (24-27 janvier).

Rallye d’Australie - Résultats non officiels (sous réserve de vérifications finales)

1

Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila

Toyota Yaris WRC

2hr 59min 52.0sec

2

Hayden Paddon / Sebastian Marshall

Hyundai i20 Coupe WRC

3hr 00min 24.5sec

3

Mads Østberg / Torstein Eriksen

Citroen C3 WRC

3hr 00min 44.2sec

4

Esapekka Lappi / Janne Ferm

Toyota Yaris WRC

3hr 00min 54.3sec

5

Sebastien Ogier / Julien Ingrassia

Ford Fiesta WRC

3hr 02min 22.8sec

6

Elfyn Evans / Daniel Barritt

Ford Fiesta WRC

3hr 02min 57.1sec

7

Craig Breen / Scott Martin

Citroen C3 WRC

3hr 08min 51.0sec

8

Alberto Heller / Jose Diaz

Ford Fiesta R5

3hr 22min 20.5sec

9

Steve Glenney / Andy Sarandis

Škoda Fabia R5

3hr 26min 53.8sec

10

Jourdan Serderidis / Lara Vaneste

Ford Fiesta WRC

3hr 35min 06.1sec