WRC – LATVALA EN TÊTE, OGIER FAVORI POUR LE TITRE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC – LATVALA EN TÊTE, OGIER FAVORI POUR LE TITRE

  • gb
  • es
18.11.18

Rallye d’Australie - Dimanche matin

Le Championnat du Monde des Rallyes FIA 2018 est plein de suspense alors que Jari-Matti Latvala passe devant son coéquipier Ott Tänak après que l’Estonien ait quitté la route en seconde étape de la boucle du dimanche matin. Il est maintenant à 5 secondes du leader du Rallye d’Australie et suivi par Hayden Paddon qui ne quitte pas les deux Toyota des yeux depuis la troisième position. En route pour le titre, Sebastien Ogier reste le favori dans une des batailles pour le titre les plus serrées qu’on ait eues depuis des années.

L’itinéraire du jour est peut-être le plus court, avec deux boucles de trois étapes, mais les 84km de parcours sont un vrai défi, car la pluie est tombée toute la nuit, rendant les conditions de pistes très boueuses et piégeuses. Tänak entre dans la première boucle avec 21,9s d’avance sur Latvala, mais le rythme de son coéquipier, conjugué à une perte de puissance réduit l’avance de l’Estonien à seulement 12,6 secondes après la première étape. Tänak fait une sortie de route en seconde étape et perd le lead au profit de Latvala, se retrouvant à 5 secondes derrière lui.  Les problèmes d’adhérence ont été un vrai défi pour tous les pilotes et Latvala semble y voir une opportunité pour s’améliorer dans la dernière partie de l’étape. Les deux pilotes Toyota n’ont pas réussi à s’éloigner de Paddon qui les pressurise et finit par remporter la seconde étape. Le Kiwi précise avoir eu du mal à trouver son rythme sur un parcours aux conditions changeantes mais a réussi à trouver un tempo qui ne l’expose pas à trop de risques, en gardant l’œil sur un podium à l’arrivée !

Mads Østberg apporte quelques modifications de réglages à la C3 WRC qui a été testée sur des pistes plus sèches et le Norvégien conserve la 4ème position avec 10,5 secondes d’avance sur Esapekka Lappi. Le troisième Pilote Toyota est la « roue de secours » de l’équipe et est conscient de devoir terminer la course pour protéger l’accession de Toyota au Championnat des Constructeurs. Il fait cependant un tête à queue dans la deuxième étape. Ogier tient un rythme régulier et sans prise de risque alors qu’il est en bonne position pour remporter un 6ème titre de Champion du Monde. Il reconnaît également que les conditions de piste ne sont pas les plus évidentes qui soit mais son coéquipier en septième position est là pour assurer ses arrières. Thierry Neuville reste 8ème, avec une belle glissade en première étape et une autre petite frayeur dans la suivante. Teemu Suninen et Craig Breen complètent le top 10, Breen ayant eu une matinée difficile avec trois sorties de pistes et une toupie.

Alberto Heller continue en tête du Championnat FIA WRC 2, devant Gianluca Linari. Enrico Brazzoli, le pilote solitaire WRC3 a abandonné hier soir pour des raisons encore inconnues.