WRC - TÄNAK MÈNE, OGIER SECOND, NEUVILLE PERD DU TEMPS | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - TÄNAK MÈNE, OGIER SECOND, NEUVILLE PERD DU TEMPS

  • gb
  • es
06.10.18

Wales Rally GB - Samedi matin

Ott Tänak reste en tête du classement du Rallye du Pays de Galles GB après une boucle de cinq étapes samedi matin, mais derrière lui, le classement s’inverse. Thierry Neuville, leader du Championnat, termine dans le fossé, et Sébastien Ogier arrive en deuxième position, à 48 secondes de Tänak. Jari-Matti Latvala conserve la troisième place après avoir brièvement perdu du terrain dans la matinée.

Aujourd'hui, c'est une journée longue et classique au centre du pays de Galles, qui couvre 150 kilomètres d'action sur neuf étapes, mais sans possibilité de service. Les cinq spéciales de ce matin démarrent de façon spectaculaire avec Ogier qui promet une charge maximale après avoir perdu du temps hier sur problème de boîte de vitesses. Le pilote de la Fiesta est le plus rapide lors de la première étape, surpassant Latvala et Esapekka Lappi pour passer de la cinquième à la troisième place dans cette seule étape, et se classant derrière ses deux rivaux du championnat. 

Dans l'étape suivante, le combat de Neuville pour son premier titre mondial se solde par une glissade dans un fossé, il perd près d'une minute dans son effort pour remettre la i20 Coupe WRC sur la route. Il a chuté de la deuxième à la huitième place, permettant à Ogier de prendre position derrière Tänak. L'Estonien ne domine pas la journée avec des victoires d'étape comme hier, mais reste néanmoins concentré sur son propre rallye, avant de se rendre dans la zone de regroupement et de montage de pneus de Newtown avec 48 secondes d’avance sur Ogier.

La bataille pour la deuxième place est intense avec Ogier, Latvala, Lappi et Craig Breen séparés par seulement 7,4 secondes. Alors qu'Ogier admet avoir lancé l’assaut dans la première étape, sa position derrière Tänak et bien devant Neuville change désormais sa stratégie. Le Français continue de charger, mais il est peu probable qu'il mette en danger ce qui pourrait être un coup de filet important sur Neuville. Latvala, 1,7 seconde plus loin derrière, lutte contre le sous-virage tôt le matin et retombe en cinquième position, mais il continue d’y aller à fond, et avec un bon feeling au volant de la Yaris WRC, remonte en troisième position devant son coéquipier Lappi. Le jeune Finlandais n’est pas encore très à l’aise en conditions boueuses, mais il est dans le feu de l'action pour la deuxième place, malgré un choc contre un muret lors de la dernière étape. Breen commet quelques petites erreurs au cours de la matinée, mais le pilote irlandais est à l'aise dans la C3 WRC et apprécie ce qu'il considère comme l'une des meilleures étapes du Championnat. Avec seulement quelques secondes d'écart entre lui et le deuxième, la compétition sera certainement intense durant la boucle de l'après-midi.

Les changements apportés à la configuration de la voiture de Mads Østberg payent. Il réalise le meilleur temps en SS11 et passe d'une huitième à une sixième place, à seulement 12,7 secondes de Breen, au terme de la nuit. Hayden Paddon est derrière le Norvégien dans la matinée, le Kiwi n’est pas convaincu du choix de ses pneus étant donné les conditions. Il est à la tête du trio de pilotes Hyundai, avec Mikkelsen huitième, et Neuville neuvième après avoir encore perdu du terrain, encore une fois à cause d’un mauvais choix de pneumatiques. Mikkelsen fait une meilleure journée aujourd'hui et est le plus rapide de la SS13, 1,6 seconde devant Neuville, qui confesse une erreur qui semble le suivre depuis le Rallye de Monte-Carlo en janvier.

Kalle Rovanperä reste en tête du classement du Championnat FIA WRC 2 devant son coéquipier Škoda Pontus Tidemand. Contrairement à hier, le jeune homme ne remporte que trois des cinq victoires d'étape, mais a 59,9 secondes d'avance sur le champion en titre de la catégorie, qui remporte l'une des étapes du matin. Gus Greensmith, autre vainqueur d'étape, est troisième. Le WRC 3 continue d'être mené par Tom Williams qui remporte toutes les étapes sauf une, pour prendre la tête devant Enrico Brazzoli par près de cinq minutes.