WRC - OGIER MÈNE UN QUARTET EN QUÊTE DE VICTOIRE ; TÄNAK HORS COURSE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - OGIER MÈNE UN QUARTET EN QUÊTE DE VICTOIRE ; TÄNAK HORS COURSE

  • gb
  • es
06.10.18.

Wales Rally GB - Samedi après-midi

Le Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2018 continue d'offrir une action fantastique, avec des rebondissements et des revirements à répétition qui font basculer le classement et le combat pour la victoire du championnat. Ott Tänak, le leader dominant du Wales Rallye GB en est la dernière victime en date. L’Estonien - qui s’approchait d’une quatrième victoire consécutive - a été contraint à l'abandon cet après-midi, donnant l'avantage à son rival Sébastien Ogier. Le Champion du Monde des Rallyes FIA en titre est cependant à la tête d'un quatuor d'équipages en quête de victoire, avec Jari-Matti Latvala, Esapekka Lappi et Craig Breen, tous à moins de 13,5 secondes du Français.

Tänak entame les étapes répétées cet après-midi avec une avance impressionnante de 48 secondes sur Ogier. Le Français remporte l'étape en récupérant 6,1 secondes sur l'Estonien, mais sur l'étape suivante, c’est la catastrophe pour Tänak qui se retrouve arrêté dans sa Yaris WRC avec un radiateur endommagé et une perte de pression d'eau, un mauvais coup du sort dans l'épreuve et une sacrée entorse dans sa lutte pour le championnat. 

Ogier prend la tête du peloton, mais pris en chasse par ses poursuivants, le pilote de la Fiesta doit maintenir la pression. Toyota a désespérément besoin que Latvala, deuxième du championnat, remporte la victoire pour minimiser la perte de points de Tänak dans ce championnat.  Le Finlandais n'est que trop conscient de la position dans laquelle il se trouve avec son coéquipier Lappi, et il réduit de moitié l'écart par rapport à Ogier dans la troisième étape avec une victoire d'étape à 2,9 secondes de la tête, avant de chuter de quelques secondes dans la dernière étape après avoir calé dans une épingle à cheveux. Les deux hommes ne sont cependant séparés que de 4,4 secondes à l'entame de la dernière journée de dimanche, tandis que leur coéquipier Lappi a encore perdu 7,4 secondes. 

Le jeune Finlandais admet qu’il n’avait que peu d'espoir d'égaler le rythme d'Ogier, mais le fait de conserver au moins la troisième place permettra non seulement de maintenir le rival belge de Tänak en arrière, mais aussi d'aider Toyota dans sa candidature au titre de Champion des constructeurs. Breen n'est qu'à 1,7 seconde derrière, mettant en place une lutte à quatre pour les cinq étapes et les 55 kilomètres de compétition de demain, où les points de la Power Stage joueront également un rôle important dans la lutte pour le titre.

Mads Østberg est cinquième, à 34,1 secondes du leader, mais Andreas Mikkelsen est juste derrière lui en sixième position. Le Norvégien a passé un bel après-midi avec deux victoires d'étape et il est devant ses coéquipiers Hayden Paddon et Thierry Neuville. Alors qu’il est sûr que l’ordre dans l’équipe sera remis en jeu demain, Neuville s’assurera de prendre autant de points que possible, le Belge sera également à la poursuite d'un maximum de points dans la Power Stage.

Kalle Rovanperä continue de mener le Championnat FIA WRC 2. Le Finlandais dispose de plus d'une minute d’avance sur Pontus Tidemand, qui a besoin de gagner cette épreuve pour garder ses espoirs de titre. Rovanperä remporte deux des quatre étapes de l'après-midi, Tidemand et Eric Camilli remportant les autres. Dans le championnat FIA WRC 3 à deux roues motrices, Tom Williams prend près de quatre minutes d'avance dans la dernière journée, Enrico Brazzoli et Taisko Lario étant en deuxième et troisième position respectivement.

Wales Rally GB – Résultats non-officiels après la Section 5