WEC: 9 HEURES ÉCOULÉES AU MANS | Federation Internationale de l'Automobile

WEC: 9 HEURES ÉCOULÉES AU MANS

  • gb
  • es
16.06.19

LMP1

Jose-Maria Lopez (Toyota TS050 Hybride n°7, Toyota Gazoo Racing) est en tête de la course jusqu’à un mauvais freinage dans Mulsanne l’envoyant dans le gravier. Juste derrière dans la Toyota TS050 Hybride n°8, Kazuki Nakajima saisit sa chance et passe devant. En troisième et quatrième position, les voitures SMP Racing BR Engineering n°11 et n°17 sont à un tour derrière les voitures japonaises.

Avec la voiture n°8 dans les stands, la Toyota TS050 Hybride n°7 prend les choses en main avant de faire son arrêt aux stands. Vers 23:00, le n°8 accélère un peu et Kazuki Nakajima prend une avance de 10 secondes sur la voiture n°7 pilotée par Jose-Maria Lopez. Les deux voitures vont aux stands et Sébastien Buemi et Mike Conway reprennent respectivement le pilotage des voitures n°8 et n°7. L'écart entre les deux pilotes se réduit alors à moins d'une seconde. Juste avant minuit, la voiture n°8 s’arrête faire le plein de carburant et reprend la deuxième place.

1 - n°7 Toyota TS050 Hybrid, Toyota Gazoo Racing - Mike Conway/Kamui Kobayashi/Jose-Maria Lopez
2 - n°8 Toyota TS050 Hybrid, Toyota Gazoo Racing - Sébastien Buemi/Kazuki Nakajima/Fernando Alonso
3 - n°17 BR Engineering BR1, SMP Racing - Sergey Sirotkin/Egor Orudzhev/Stéphane Sarrazin

 

LMP2
Dans la lutte pour la première place en LMP2, Jean-Eric Vergne dans l'Aurus 01 n°26 de G-Drive Racing prend le dessus sur le pilote brésilien André Négrao dans l’A470 Alpine n°36 (Signatech Alpine Matmut). Les deux voitures rentrent aux stands en même temps que la Dallara P217 n°47 de Cetilar R. Villorba Corse. Le Français parvient à prendre quelques bonnes secondes d'avance sur Negrao.

1 - n°26 Aurus 01, G-Drive Racing - Job van Uitert/Roman Rusinov/Jean-Eric VERGNE
2 - n°36 Alpine A470, Signatech Alpine Matmut - Nicolas Lapierre/André Négrao/Pierre Thiriet
3 - n°31 Oreca 07, DragonSpeed - Anthony Davidson/Roberto González/Pastor Maldonado

LMGTE Pro
Après une bataille ininterrompue dans le premier tiers de la course, la catégorie LMGTE Pro ne connaît pas de répit. La Porsche 911 RSR n°92, actuellement pilotée par Michael Christensen, possède 14 secondes d'avance sur la Corvette C7.R n°63 pilotée par Jan Magnussen. La Ferrari 488 GTE AF Corse n°51 pilotée par James Calado est devant la Ford GT n°67 de Harry Tincknell. Le peloton derrière eux comprend la Ford GT n°69 pilotée par Richard Westbrook, la Porsche 911 RSR n°93 pilotée par Patrick Pilet et la Ferrari 488 GTE AF Corse n°71 avec Sam Bird au volant.

1 - n°92 Porsche 911 RSR, Porsche GT Team - Michael Christensen/Kévin Estre/Laurens Vanthoor
2 - n°51  Ferrari 488 GTE, AF Corse - James Calado/Alessandro Pier Guidi/Daniel Serra
3 - n°63 Corvette C7.R, Corvette Racing – GM - Jan Magnussen/Antonio Garcia/Mike Rockenfeller

LMGTE Am
La Ford GT n°85 de Keating Motorsports pilotée par Jeroen Bleekemolen consolide son avance, 42 secondes devant la Ferrari 488 GTE JMW Motorsport n°84 pilotée par Wei Lu, qui part en tête à queue à 23:30 mais parvient à reprendre la piste. La Porsche 911 RSR Team Project 1 n°56 pilotée par Egidio Perfetti et l'Aston Martin Vantage TF Sport n°90 pilotée par Euan Hankey se battent pour la troisième place, devant la Porsche 911 RSR Dempsey-Proton Racing n°77 pilotée par Julien Andlauer. La Ferrari 488 GTE Kessel Racing n°83, avec son plateau de pilotes entièrement féminin, connaît une bonne course. Manuela Gostner, au volant à l'aube du dimanche, est actuellement dixième de la catégorie. 

1 - n°85 Ford GT, Keating Motorsports - Jeroen Bleekemolen/Ben Keating/Felipe Fraga
2-  n°84 Ferrari 488 GTE, JMW Motorsport - Jeffrey Segal/Rodrigo Baptista/Wei Lu
3 - n°56 Porsche 911 RSR, Team Project 1 - Jörg Bergmeister/Patrick Lindsey/Egidio Perfetti