RCR - NEUVILLE PREND LA TÊTE DU RALLYE D’ARGENTINE ALORS QUE TOYOTA SOUFFRE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

RCR - NEUVILLE PREND LA TÊTE DU RALLYE D’ARGENTINE ALORS QUE TOYOTA SOUFFRE

  • gb
  • es
27.04.19

Rallye d’Argentine - Vendredi après-midi

FIA WRC - Rally Argentina - T. Neuville / N. Gilsoul

Thierry Neuville, leader du Championnat du Monde des Rallyes, a pris la tête du classement général du Rallye d'Argentine à bord de sa Hyundai i20 WRC après les deux boucles d'étapes de vendredi. Le Belge et Sébastien Ogier de Citroën, deuxième, ont bénéficié du recul d’Ott Tänak de Toyota, qui est passé de la tête à la troisième place dans la dernière étape.

Trois étapes ont constitué la boucle du vendredi après-midi, pour un total de 69,94 kilomètres de compétition. Après avoir été annulée en raison de l'état des sections de route ce matin, le second col Amboy - Yacanto, plus longue étape de la boucle, est revenu sur l’itinéraire.

Kris Meeke avait mené le rallye jusqu'à midi et a été rejoint par Tänak pour un doublé Toyota après la première étape de l'après-midi Las Bajadas - Villa del Dique, sur laquelle l’Estonien arrive premier. Mais la chance de Toyota tourne sur Amboy - Yacanto : Tänak prend la tête aux dépens de Meeke, qui se débat avec les conditions routières, qu'il qualifie après coup d’ « irrégulières ». L'Irlandais du Nord passe de la première à la quatrième place, Neuville et Ogier passant en deuxième et troisième position. Jari-Matti Latvala perd également la cinquième place dans la troisième Toyota, tombant à la septième place après une crevaison.

C'est ensuite Tänak qui perd l'avantage sur Santa Rosa - San Agustin, victime d'une rupture d'arbre de transmission qui l’envoie en tête à queue et lui coûte 24,8s sur Neuville. Cela le place 1,5s derrière Ogier, promouvant le sextuple champion du monde des rallyes en deuxième place.

Meeke se laisse distancer par le trio de tête lors de l'étape finale, terminant 28.1s derrière Neuville. Le Britannique explique ensuite qu'il a perdu la troisième vitesse sur sa Yaris WRC à mi-chemin entre Santa Rosa et San Agustin. Il possède désormais une avance d’1,3s sur Andreas Mikkelsen, cinquième, qui déjoue l'attaque de son coéquipier de Hyundai Dani Sordo. Tous les deux gagnent une place dans le classement après la crevaison de Latvala sur Las Bajadas - Villa Del Dique. Sordo prend momentanément la cinquième place sur l’ES7, mais se laisse distancer à la fois par Mikkelsen et Elfyn Evans de M-Sport après un bref arrêt sur Santa Rosa - San Augustin. Sur cette dernière étape, Evans signe son premier chrono des trois premières étapes du rallye pour se hisser à la sixième place, devant Sordo en septième position.

Latvala boucle la première étape en neuvième position mais gagne une position après une décision des officiels du rallye. Après l'accident d'Esapekka Lappi, la Citroën C3 étant bloquée sur la route, Latvala se voit arrêté sous drapeau rouge par un officiel sur le bord de la route. Mais la décision de sortir le drapeau rouge n’émanant pas des commissaires, et Latvala ayant été le seul pilote à le subir, il se voit finalement attribuer un temps théorique. La Ford Teemu Suninen de M-Sport est neuvième, 45,6s derrière son compatriote.

Mads Ostberg possède une confortable avance dans la catégorie FIA WRC 2 Pro pour Citroën Total et occupe la 10ème place au général malgré une crevaison sur Amboy - Yacanto. Son plus proche rival Gus Greensmith subit une casse de suspension avant gauche sur sa Ford Fiesta R5 dans Las Bajadas - Villa del Dique. Cela permet à Marco Bulacia Wilkinson de prendre la deuxième place de la catégorie, mais le Bolivien est en retard de plusieurs minutes après s'être arrêté deux fois pour changer des crevaisons en matinée.

Un classement plein de surprises pour le WRC 2 FIA. Le Japonais Takamoto Katsuta et les frères Heller du Chili - Alberto et Pedro - se battent pour la première place du classement général, Katsuta et Alberto Heller s'échangeant la tête pendant la majeure partie de l'après-midi. Mais aucun d'entre eux n’atteint l’arrivée : Katsuta abandonne avec une roue cassée moins d'un kilomètre après l’accident de Lappi, et Alberto Heller abandonne dans la section de liaison avant la dernière étape. Pedro Heller est le nouveau leader à la fin de la première journée et le Brésilien Paulo Nobre est en deuxième position, tandis que le Mexicain Benito Guerra complète le podium.

 

Rallye d’Argentine 2019 - Résultats non officiels après la Section 3 (fin de la première journée) :

1. Thierry Neuville (BEL) / Nicolas Gilsoul (BEL)Hyundai i20 Coupe WRC1hr 11min 13.9sec
2. Sébastien Ogier (FRA) / Julien Ingrassia (FRA)Citroën C3 WRC1hr 11min 25.8sec
3. Ott Tänak (EST) / Martin Järveoja (EST)       Toyota Yaris WRC1hr 11min 27.3sec
4. Kris Meeke (GBR) / Sebastian Marshall (GBR)Toyota Yaris WRC1hr 11min 42.0sec
5. Andreas Mikkelsen (NOR) / Anders Jaeger (NOR)Hyundai i20 Coupe WRC11h11min 43.3sec
6. Elfyn Evans (GBR) / Scott Martin (GBR)Ford Fiesta WRC1hr 11min 52.1sec
7. Dani Sordo (ESP) / Carlos Del Barrio (ESP)Hyundai i20 Coupe WRC1hr11min 55.0sec
8. Jari-Matti Latvala (FIN) / Mikka Anttila (FIN)Toyota Yaris WRC1hr12min 27.5sec
9. Teemu Suninen (FIN) / Marko Salminen (FIN)Ford Fiesta WRC1hr13min 13.1sec
10. Mads Ostberg (NOR) / Torstein Eriksen (NOR)Citroën C3 R51hr17min 25.0sec