WTCR - HUFF REMPORTE LA BATAILLE EN GRILLE INVERSÉE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WTCR - HUFF REMPORTE LA BATAILLE EN GRILLE INVERSÉE

  • gb
  • es
28.10.18

WTCR 2018 Course du Japon - Rapport de course 2

Rob Huff bat Pepe Oriola, détenteur de la Pole Position DHL, pour remporter la Course 2 en grille inversée de la course Japonaise du WTCR JVCKENWOOD, alors que la WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO offre elle aussi un grand spectacle à Suzuka.

La Volkswagen Golf GTI TCR Sébastien Loeb Racing de Huff prend la tête devant la Cupra TCR Team OSCARO by Campos Racing d’Oriola au virage 1 après le départ, prenant une avance qu'il ne lâchera plus.

« Félicitations à Sébastien Loeb Racing, la voiture a été incroyable, » a déclaré Huff après sa deuxième victoire de la saison. « On a vraiment trouvé le bon réglage. Je suis tellement content pour l'équipe. C'est incroyable, avec Mehdi qui a gagné la dernière fois. »

« "Je suis heureux de terminer la saison comme nous aurions dû le faire en milieu de saison. Ça a été dur. »

Oriola est déçu de perdre au départ, mais retire tout de même une certaine satisfaction avec une deuxième place. « J'ai fait un très bon départ, mais Rob a fait un départ incroyable », a-t-il dit.

Le départ de Huff lui permet de gagner la course, mais il a encore beaucoup à faire pour protéger son avance. La voiture de sécurité entre en piste immédiatement après que Bennani ait heurté Esteban Guerrieri de ALL-INKL.COM Münnich Motorsport dans une chicane. La Honda Civic Type R TCR fonce dans les barrières à toute vitesse.

Lorsque la course reprend au troisième tour, Oriola met la pression sur Huff, mais le Britannique parvient à s'éloigner au fur et à mesure que la course progresse pour finalement l’emporter par 1.444s. Oriola résiste ensuite à Norbert Michelisz (BRC Racing Team Hyundai i30 N TCR) qui a dépassé l'Audi RS 3 LMS Team Comtoyou de Denis Dupont à la fin du troisième tour. Michelisz poursuit Oriola jusqu'au drapeau, mais a dû se contenter de la troisième place, se plaignant par la suite d'une usure excessive des pneus.

Dupont perd trois places supplémentaires au huitième tour sur 10, son premier coéquipier du team Comtoyou Racing, Aurélien Panis, fait un pas décisif vers la quatrième place, puis Gabriele Tarquini et Kevin Ceccon, vainqueur de la Course 1, se glissent également devant le pilote soutenu par la Fédération Belge. La cinquième place de Tarquini lui permet de revenir en tête du classement des points du WTCR OSCARO, avec Yvan Muller - qui était à égalité de points avec l'Italien après la Course 1 - cette fois-ci juste en dehors des points en P11.

Derrière Ceccon et Dupont, Aurélien Comte de DG Sport Compétition se classe huitième dans sa PEUGEOT 308TCR devant Bennani et Yann Ehrlacher de ALL-INKL.COM Münnich Motorsport, qui vient de terminer devant son oncle Muller qui complète le top 10.

Frédéric Vervisch du team Audi Sport Comtoyou termine en P12 devant Thed Björk et Jean-Karl Vernay, tandis que le héros Tiago Monteiro répète son résultat de la Course 1 avec une autre P15 dans sa Honda Boutsen Ginion Racing.