WTCR - LA VICTOIRE DE TARQUINI AU JAPON PROMET UNE BELLE BATAILLE POUR LE TITRE À MACAO | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WTCR - LA VICTOIRE DE TARQUINI AU JAPON PROMET UNE BELLE BATAILLE POUR LE TITRE À MACAO

  • gb
  • es
28.10.18.

2018 WTCR Course du Japon - Rapport de course 3

*L’italie en tête du championnat avec du spectacle en perspective

*Ceccon et Huff remportent également des victoires lors du sensationnel week-end de Suzuka

*L’action fait vibrer 42 500 spectateurs alors que Monteiro fait un retour héroïque.

Gabriele Tarquini prêt à faire le show pour la Coupe du Monde WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO à Macao le mois prochain, avec une cinquième victoire de la saison dans la Course 3 du WTCR JVCKENWOOD au Japon ce dimanche.

Le pilote du team Hyundai BRC Racing remporte la première place après que Kevin Ceccon, vainqueur sur la route, se retrouve pénalisé de cinq secondes pour mauvais positionnement de son Alfa Romeo Giulietta TCR Team Mulsanne dans son cadre de départ en Pole Position DHL.

Le vainqueur de la Course 1 de samedi a tout donné après avoir purgé sa pénalité en course 3. Aurélien Comte (DG Sport Compétition PEUGEOT 308TCR) le devance au classement, mais Ceccon conserve la dernière place sur le podium. Mehdi Bennani et Aurélien Comte complètent respectivement le top 5 pour Sébastien Loeb Racing et Comtoyou Racing.

Rob Huff termine sixième au volant de la deuxième Volkswagen Golf GTI TCR SLR, mais le Britannique quitte le Japon avec deux victoires en WTCR OSCARO après avoir obtenu la première place dans la Course 2. Les clés de son succès -un départ rapide et une approche contrôlée sous la pression de Pepe Oriola (Team OSCARO by Campos Racing Cupra)- lui donnent un regain de confiance avant Macao, où il visera une victoire record de 10 points. Oriola, quant à lui, avait démarré en grille inversée depuis la pole DHL, et bien qu'il manque de peu une deuxième victoire en 2018, il reste néanmoins dans la course au titre.

Mené par Tarquini, il compte 39 points d'avance sur Yvan Muller (YMR Hyundai 30 N TCR), troisième de la Course 1, qui se rendra au Suncity Group Macau Guia Race du 15 au 18 novembre. Mais avec 87 points à prendre lors de cette course urbaine spectaculaire et sept pilotes toujours en lice pour la première couronne WTCR OSCARO, la bataille pour le titre s’annonce tendue. Au classement par équipes, BRC Racing Team devance YMR, mais de seulement huit points.

D'autres performances sont à noter sous le soleil de Suzuka, avec plus de 42 500 spectateurs pour assister au spectacle.Esteban Guerrieri place sa Honda Civic Type R TCR (ALL-INKL.COM Münnich) en quatrième position dans la Course 1 devant Bennani et Jean-Karl Vernay (Audi Sport Leopard Lukoil Team).

Norbert Michelisz remonte sur le podium avec une troisième place dans la Course 2 pour BRC Racing Team, le Hongrois termine une place devant Panis, dont la quatrième place est le meilleur résultat de la saison, et deux place devant son co-équipier Tarquini.  

À sa victoire dans la Course 1, Ceccon ajoute une pole DHL pour la Course 3 et une troisième place en fin de semaine avec une sixième place dans la Course 2.  Mais c'est Tiago Monteiro qui réalise la performance la plus remarquable. Le Portugais est de retour en piste 415 jours suite à un accident lui ayant causé de graves blessures à la tête et au cou lors d’essais en Espagne. Pour ses débuts tant attendus en WTCR OSCARO, Monteiro remporte la P11 dans la Course 3 pour Boutsen Ginion Racing au volant d’une Honda.

Monteiro: Un retour en course au-delà des espérances

Tiago Monteiro a déclaré que son retour en compétition au WTCR JVCKENWOOD au Japon a surpassé ses attentes. Monteiro, hors circuit depuis de graves blessures à la tête et au cou lors d’un accident en septembre 2017, a obtenu la P11 dans la Course 3 au volant de sa Honda Civic Type R TCR préparée par Boutsen Ginion Racing. Monteiro déclare : « J'ai pris confiance en moi et en la voiture tout au long du week-end. J’ai voulu tester mes limites, savoir où j’en étais, et avec le quatrième meilleur tour dans la deuxième course et la lutte pour les points dans la troisième course de ce grand groupe, je ne suis pas déçu. J’ai pris beaucoup de plaisir et j’ai fait mieux que je ne l’imaginais, et j'en suis très heureux. » Monteiro a reçu un accueil héroïque de la part de la famille du WTCR OSCARO avec le vainqueur de la Course 2, Rob Huff, qui profite de la conférence de presse d'après course pour féliciter son coéquipier d'un temps. « Réaliser ce qu'il a réalisé 18 mois seulement après un accident qui a changé sa vie, et performer comme il l'a fait ce week-end, c’est une fierté pour nous tous, nous sommes fiers de toi mon pote, bien joué. »

Le top sept en route pour l’or à Macao

Sept pilotes prendront le départ à Macao pour remporter la première WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO. Gabriele Tarquini arrive en tête avec 291 points, 39 de plus qu'Yvan Muller et 53 de plus que Thed Björk qui s'est battu pour prendre la huitième place dans une troisième course passionnante. Pepe Oriola est quatrième du tableau avec un écart de 64 points à combler. Jean-Karl Vernay, Esteban Guerrieri et Norbert Michelisz sont cinquième, sixième et septième, 75, 78 et 79 points derrière Tarquini. Cependant, avec trois courses à venir sur un circuit urbain difficile et 87 points à prendre, la bataille pour le titre de champion promet du spectacle pour la Suncity Group Macao Guia Race du 15 au 18 novembre.

Les fans affluent pour la course japonaise du WTCR JVCKENWOOD

Le retour du FIA World Touring Car à Suzuka après quatre ans d'absence a permis à trois vainqueurs différents de participer à trois courses pleines d'action et à un week-end accueillant plus de 42 500 personnes. Avec un emploi du temps chargé, dont la finale de la Super Formula, le WTCR JVCKENWOOD du Japon sera l'un des nombreux temps forts de la première WTCR - FIA World Touring Car Cup présentée par OSCARO.