EHC - COURSE DE CÔTE : 5 SUR 5 POUR MERLI | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

EHC - COURSE DE CÔTE : 5 SUR 5 POUR MERLI

  • gb
  • es
07.06.19

Christian Merli continue de jouer au rouleau-compresseur sur les épreuves du Championnat d’Europe de la Montagne de la FIA 2019 : à Sternberk, en République tchèque, l’Italien a aligné son cinquième succès d’affilée !

Avec 194 voitures au départ – dont 51 engagées dans l’épreuve historique annexe – la classique tchèque d’Ecce Homo à Sternberk n’a pas connu un déroulement limpide, plusieurs avaries de moteur, accompagnées d’importantes trainées d’huile sur le parcours, ayant nécessité de longues interruptions pendant la journée de course du dimanche.

L’épreuve s’est dès lors terminée tard, au-delà de 18h30, mais néanmoins en apothéose : dernier à s’élancer à l’assaut des 7,8 kilomètres de course, Christian Merli a fait claquer un temps qui a laissé bouche-bée tous les suiveurs : avec un chrono de 2’39’’93, le pilote de l’Osella FA30 Zytek a explosé de près d’une seconde et demi le record absolu du parcours et relégué son plus proche poursuivant, au cumul des temps des deux montées, à plus de 9 secondes ! Pourtant neuf fois vainqueur de l’épreuve par le passé, Simone Faggioli (Norma M20FC Zytek) n’a pu que s’incliner devant pareille performance.

Autant les écarts entre les duellistes de tête étaient cette fois marqués, autant ils étaient ténus entre les pilotes en lutte pour la troisième place : l’Italien Diego Degasperi (Osella FA30 Zytek) a décroché le bronze pour un seul dixième de seconde face au Suisse Joël Volluz (Osella FA30 Judd) et 8 dixièmes face au Tchèque Milos Benes (Osella FA30 Zytek).

Redescendu en Groupe CN en attendant la réparation de sa Norma Mugen 3 litres sérieusement endommagée au Portugal, Sébastien Petit (Norma M20FC Honda) n’a pas eu la tâche facile pour l’emporter face à Marco Capucci (Osella PA21S Honda) : deux minuscules centièmes de seconde seulement séparaient le Français de l’Italien lors de la deuxième ascension ! A l’addition des chronos des deux manches, Petit comptait une seule seconde d’avance sur Capucci et cette victoire dans le Groupe CN lui vaut de remonter à la troisième place provisoire du Championnat en Catégorie 2.

Le Groupe N n’a pas moins été disputé, entre Antonino Migliuolo et le Tchèque Ivo Holan, dont les Mitsubishi Lancer Evo IX n’ont finalement été séparées à l’arrivée que par 62 centièmes de seconde, à l’avantage de l’Italien.

Les autres vainqueurs de groupes à Sternberk ont été les Slovaques Jan Milon (1er en GT avec sa McLaren 650S GT3) et Ivan Mutnansky (1er en S20 avec sa Mitsubiushi Lancer Evo X R4), et les Tchèques Marek Rybnicek (vainqueur en E2-SH avec sa Mc F1 Evo) et Lukas Vojacek (1er en Gr. A avec sa Sunaru Impreza WRX STi).

Cap sur l’Allemagne et la Glasbachrennen pour la sixième manche du Championnat d’Europe de la Montagne de la FIA, prévue les 15 et 16 juin prochains.

Pour consulter le classement provisoire du Championnat d’Europe de la Montagne de la FIA, cliquez ici.

Pour accéder à la galerie de photos de la “Ecce Homo-Sternberk”, cliquez ici.