WRC - LOEB ET ELENA REMPORTENT UNE VICTOIRE SPECTACULAIRE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - LOEB ET ELENA REMPORTENT UNE VICTOIRE SPECTACULAIRE

  • gb
  • es
28.10.18

Rally d’Espagne - Dimanche après-midi

Avec 14 titres de Champion du Monde des Rallyes FIA à eux deux, la confrontation finale entre Sébastien Loeb/Daniel Elena et Sébastien Ogier/Julien Ingrassia s'annonce superbe et sensationnelle jusqu’au dernier mètre du rallye d'Espagne. Loeb et Elena ont tenu tête à Ogier et Ingrassia lors de la Power Stage de fermeture, pour remporter une incroyable victoire avec 2,9 secondes d’avance lors de l'avant-dernière manche du championnat. 

Près de six ans après être monté sur la première marche d'un podium WRC, le duo franco-monégasque est en tête de la première étape de la dernière journée pour remporter sa 79ème victoire, et la neuvième place lors de la manche espagnole de la série. Elfyn Evans et Daniel Barritt terminent troisième derrière les tenants du titre, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul lors de la dernière étape.

Comme de nombreux événements récents, le Rallye d'Espagne a livré une compétition encore plus imprévisible et époustouflante que pour ses précédentes saison, assurant ainsi que la lutte pour le titre mondial de cette année se déroulera jusqu'au dernier round en Australie. La deuxième suffit à Ogier pour devancer Neuville au classement général, les rivaux étant désormais séparés par trois points. Après un autre événement déchirant, Ott Tänak conserve sa troisième place et a toujours une petite, mais mathématique, chance de remporter un premier titre. Dans le Championnat des constructeurs, Hyundai regagne du terrain sur Toyota et les deux marques sont séparées par 12 points, tout peut donc encore se jouer en Australie.

Lors des deux dernières étapes de l'après-midi, Loeb prend l'avantage suite à un choix de pneumatiques bien inspiré en matinée. Il perd un peu de temps lors de la première étape de l’après-midi sur une toupie, et aborde la Power Stage décisive à seulement 3,6 secondes d’Ogier. Après une lutte acharnée jusqu'à l'arrivée, Loeb franchit finalement la ligne d'arrivée avec un avantage de 2,9 secondes, soulignant ainsi son statut de meilleur de la discipline. 

Bien qu’il n’ait pas remporté la victoire, Ogier est heureux d'avoir atteint son objectif de finir devant Neuville, et de reprendre la tête du championnat pour la première fois depuis le Rallye d'Argentine en avril. Evans est quatrième à l'entrée de la Power Stage, à deux secondes de Neuville, mais se retrouve troisième, 5 dixièmes de seconde devant le Belge qui heurte une pierre, cassant une de ses roues. Neuville revenant en quatrième position, Ogier voit son rêve de championnat se dessiner un peu plus.

Dani Sordo termine cinquième, admettant que le rallye a été compliqué par la météo, et Tänak se classe finalement sixième après avoir dépassé ses coéquipiers Esapekka Lappi et Jari-Matti Latvala pour des points supplémentaires. Latvala passe d'une possible victoire à la sixième place lors de la première des étapes répétées après avoir heurté une barrière et crevé un pneu ; il termine finalement huitième. Tänak remporte la victoire de la Power Stage et cinq points, ce qui lui permet de conserver une faible chance dans la lutte pour le titre. Craig Breen termine neuvième, suivi d’Andreas Mikkelsen et Teemu Suninen dixième et onzième respectivement.

Kalle Rovanperä remporte sa troisième victoire en Championnat FIA WRC 2, le Finlandais de 18 ans se bat contre son coéquipier, le champion provisoire Jan Kopecký*. Le duo Škoda termine à 8,5 secondes d’écart et Petter Solberg se classe troisième lors de la première sortie en compétition de la Volkswagen Polo GTi R5. Enrico Brazzoli remporte le Championnat WRC 3, une victoire suffisante pour sceller provisoirement le titre* après avoir battu Taisko Lario.

La dernière manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA 2018 - Rallye Australie (15-18 novembre) - sera le théâtre de l'ultime épreuve de force. Les titres des pilotes et des constructeurs se joueront sur les routes de gravier autour de Coffs Harbour, où seuls les meilleurs remporteront les trophées convoités.

Rally d’Espagne – Résultats non-officiels de la finale (soumis à l'inspection technique)

1

Sebastien Loeb / Daniel Elena

Citroen C3 WRC

3hr 12min 08.0sec

2

Sebastien Ogier / Julien Ingrassia

Ford Fiesta WRC

3hr 12min 10.9sec

3

Elfyn Evans / Daniel Barritt

Ford Fiesta WRC

3hr 12min 24.5sec

4

Thierry Neuville / Nicolas Gilsoul

Hyundai i20 Coupe WRC

3hr 12min 25.0sec

5

Dani Sordo / Carlos del Barrio

Hyundai i20 Coupe WRC

3hr 12min 26.6sec

6

Ott Tänak / Martin Järveoja

Toyota Yaris WRC

3hr 13min 11.9sec

7

Esapekka Lappi / Janne Ferm

Toyota Yaris WRC

3hr 13min 24.6sec

8

Jari-Matti Latvala / Miikka Anttila

Toyota Yaris WRC

3hr 13min 34.4sec

9

Craig Breen / Scott Martin

Citroen C3 WRC

3hr 14min 15.0sec

10

Andreas Mikkelsen/Anders Jæger

Hyundai i20 Coupe WRC

3hr 14min 56.2sec

* Sous réserve de la publication officielle des résultats par la FIA