WRC – LE MAÎTRE LOEB EST EN TÊTE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC – LE MAÎTRE LOEB EST EN TÊTE

  • gb
  • es
28.10.18.

Rally d’Espagne - Dimanche matin

Sébastien Loeb, neuf fois Champion du Monde des Rallyes FIA, mène le Rallye d'Espagne après un changement de pneus de dernière minute inspiré, qui le voit s'élancer devant les concurrents réguliers du championnat dimanche matin. Le Français compte 7,1 secondes d'avance sur le leader du jour, Jari-Matti Latvala, avec Sébastien Ogier et Thierry Neuville en troisième et quatrième position, tenant dans 3,8 secondes. Avec seulement 14,6 secondes d'écart le premier et le 4ème, l'avant-dernière manche du championnat devrait atteindre son apogée lors des deux dernières étapes.

Le parcours d'aujourd'hui est de loin le plus court, avec deux boucles de deux étapes sur 61,70 kilomètres et, alors qu'il a plu toute la nuit, Loeb est favorisé par un séchage rapide des routes. Trente secondes avant le départ pour les deux premières étapes, le Français passe de gommes tendres à des pneumatiques dures, et est le seul pilote à faire ce choix. Il démarre la journée en troisième position, à huit secondes du leader, mais deux victoires d'étape le catapultent en première position lors de sa troisième et dernière sortie de la saison avec Citroën. Latvala expérimente un sous-virage dans le premier virage de la seconde étape, échappant de peu au drame. Le Finlandais parvient à maintenir sa position devant Ogier. 

Il n’est pas tout à fait à l'aise avec sa Fiesta sur certains tronçons chaotiques et profite du service pour faire quelques changements avant la deuxième boucle des deux mêmes étapes. Thierry Neuville s’améliore durant la journée et le Belge passe à moins de 3,8 secondes de son rival au titre, maintenant le combat est plus intense et serré que jamais. Il prolonge également son avance sur Dani Sordo, mais l'Espagnol ne se mesurera pas à son coéquipier dans les deux dernières étapes, et Neuville tente l’impossible pour prendre le dessus sur Ogier dans les derniers kilomètres.

Sordo se hisse à la cinquième place après qu'Elfyn Evans ait perdu du temps dans la deuxième étape, le Gallois ne comprend pas pourquoi il perd du terrain, mais reste confortablement positionné devant Ott Tänak. Après que ses espoirs de championnat aient été pratiquement anéantis hier, l'Estonien tente de remporter le plus de points possible, alors que son équipe Toyota se bat contre Hyundai pour le titre de Champion des constructeurs. Son coéquipier Esapekka Lappi est tout près derrière, le Finlandais perd du temps sur un sous-virage et un manque de confiance sur la première étape de la journée. Craig Breen fait une bonne matinée et avec Andreas Mikkelsen et Teemu Suninen, ils occupent respectivement les neuvième, dixième et onzième places.

Kalle Rovanperä reste en tête du classement du Championnat FIA WRC 2 devant son coéquipier Jan Kopecký, les pilotes Škoda sont séparés par 13,9 secondes à la mi-course. L'ancien Champion du monde de WRC FIA Petter Solberg est troisième dans la nouvelle Polo GTi R5 de Volkswagen. Enrico Brazzoli mène également le WRC 3 avec un avantage confortable sur Taisko Lario.