WORLD RX - KRISTOFFERSSON SIGNE UNE SAISON DE TOUS LES RECORDS AVEC UNE VICTOIRE À CAPE TOWN | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WORLD RX - KRISTOFFERSSON SIGNE UNE SAISON DE TOUS LES RECORDS AVEC UNE VICTOIRE À CAPE TOWN

  • gb
  • es
25.11.18.

2018 World RX Afrique du Sud - Rapport de Course 

  • Johan Kristoffersson remporte le Championnat du Monde de Rallycross en Afrique du Sud
  • Sebastien Loeb et Mattias Ekstrom complètent le podium à Cape Town
  • Oliver Eriksson remporte le titre en RX 2

 

 

 

La PSRX Volkswagen du Suédois Johan Kristoffersson remporte la victoire en World RX en Afrique du Sud, dernier round du Championnat du Monde de Rallyecross FIA présenté par Monster Energy. Le Suédois signe les trois meilleurs temps de qualifications pour remporter la TQP en Volkswagen Polo R, lors de la seconde visite du World RX à Cape Town sur le Circuit International Killarney. Il remporte la première demi-finale et la finale pour sécuriser son record de 11 victoires dans cette saison.
 
Mattias Ekstrom (EKS Audi Sport) part troisième sur la grille dans son Audi S1 et remonte en seconde position pendant la course après un bon départ, après s’est assuré la deuxième place au Championnat du Monde des Pilotes RX après que son coéquipier Andreas Bakkerud ait abandonné en demi-finale. Sebastien Loeb (Peugot Total) complète son troisième programme de World RX complet avec un autre podium au volant de sa Peugeot 208 et termine devant son coéquipier Kevin Hansen en finale.

« Je suis très ému aujourd’hui. Cette saison se termine et ça a vraiment été une année fantastique pour moi, ce titre de Champion du Monde me touche vraiment beaucoup. Je tiens vraiment à remercier ma formidable équipe, ils ont tout donné pour ça, » a déclaré Kristoffersson. « Sans eux, rien n’aurait été possible. Je l’ai répété à maintes reprises depuis la première victoire en Belgique en 2017, mais celle-ci, c’est vraiment quelque-chose. »

Ekstom est heureux de finir cette année sur un podium. « Nous sommes venus pour remporter la course. Nous avons été rapides tout au long du week-end, mais nous n’avons pas vraiment trouvé notre rythme, » déclare-t-il. « En finale, les choses ont fini par se mettre en place. Second, c’est un très bon résultat et une superbe fin de saison sur laquelle Johan a toujours un peu eu la main mais malgré tout, je suis extrêmement fier de toute l’équipe. Nous avons tiré le maximum de nos ressources. Ce fut aussi une année fabuleuse avec Andreas. Nous avons passé de très bons moments ensemble et ce soir, on va fêter ça ensemble. »

Loeb signe le meilleur temps en Q1 samedi et monte sur le podium pour la 7ème fois en 2018. « La voiture était bien, nous l’avons améliorée toute l’année et depuis le milieu de la saison, nous avons changé beaucoup de choses, » dit-il. « Je pense que nous avons fait de belles performances, nous avons essayé d’améliorer quelques détails pour la dernières course, nous avons été très compétitifs. J’ai passé un bon week-end et je suis heureux d’être classé troisième au général. »
 
Le Suédois Petter Solberg au volant de sa Volkswagen PSRX remporte le Monster Energy Supercharge Award pour avoir été le pilote avec le meilleur temps de réaction au départ de la finale dans sa Polo R, mais abandonne au second tour après être parti en toupie. Timmy Hansen de Peugeot Total rejoint son coéquipier Loeb sur la seconde ligne de la grille pour la finale mais abandonne suite à un contact avec la voiture de Solberg.

Timur Timerzyanov (GRX Taneco) et Anton Marklund (GC Kompetition) terminent 4ème en demi-finale et n’opèrent aucune progression jusqu’à la fin. Janis Baumanis (STARD) termine 5ème en demi-finale et Andras Bakkerud (EKS Audi Sport) abandonne en raison d’un problème technique. Timo Scheider (ALL-INKL.COM) termine 5ème en demi-finale et Guerlain Chicherit (GC Kompetition) abandonne au 5ème tour.

Niclas Gronholm (GRX) est le premier réserviste poru les demi-finales en 13ème position et Kevin Eriksson et Robin Larsson (Olsbergs MSE) terminent leur saison 2018 en 14 et 15ème position. Gregoire Demoustier (Sebastien Loeb Racing) termine sa première campagne complète en World RX en 17ème position en Afrique du Sud.

Le Norvégien Ben Philip-Gundersen remporte la dernière manche de la Série RX2 International devant son compatriote Sondre Evjen et le Letton Vasily Gryazin. Le Suédois Oliver Eriksson prend part à la phase finale pour tenter de remporter le titre face au Belge Guillaume De-Ridder et termine le championnat en se qualifiant pour la finale. Eriksson mène au premier tour mais s’arrête sur un problème technique signant la 6ème position. Le Suédois William Nilsson termine 4ème suivi du Finlandais Sami-Matti Trogen.

Paul Bellamy, Directeur Général du World RX pour IMG a conclu : « Ce fut une très bonne saison avec beaucoup de nouveautés, à commencer par le tout premier festival Speedmachine à Silverstone et notre première visite à COTA en Amérique. Nous voyons en Johan notre meilleur pilote Rallyecross et nous en sommes très heureux. Il est vraiment excellent. La foule a joué le jeu toute l’année, la diffusion en direct a également été un gros succès et globalement, c’était une année pleine d’action qui s’est achevée dans une super ambiance à Cape Town. Les Sud-Africain ont une longue histoire de Sport Automobile derrière eux et sont ravis que nous soyons là. Venir en Afrique du Sud a vraiment aidé à la notoriété du Rallyecross et nous en sommes ravis.