WIM - MICHÈLE MOUTON TÉMOIN D'UN PODIUM BIEN MÉRITÉ POUR L'ÉQUIPAGE FÉMININ DE KESSEL RACING | Federation Internationale de l'Automobile

WIM - MICHÈLE MOUTON TÉMOIN D'UN PODIUM BIEN MÉRITÉ POUR L'ÉQUIPAGE FÉMININ DE KESSEL RACING

  • gb
  • es
16.04.19

Michèle Mouton, Présidente de la Commission Women in Motorsport FIA, a été l'une des fières spectatrices de la manche d'ouverture de l'European Le Mans Series, et a assisté à la montée sur le podium de l'équipage féminin Kessel Racing aux 4 Heures du Castellet.

Michelle Gatting (26 ans, Danoise), Rahel Frey (32 ans, Suisse) et Manuela Gostner (34 ans, Italienne) forment le premier équipage entièrement féminin à participer à la série. Le trio a propulsé sa Ferrari 488 GTE à la deuxième place de la catégorie, donnant un coup d'envoi exaltant à leur périple au Mans.

Michelle Gatting, qui s'est qualifiée cinquième des neuf équipages LMGTE, a déclaré : « C'est ce que nous espérions et rêvions de faire. Nous avons toujours voulu monter sur le podium et c'est arrivé ; Kessel Racing a vraiment misé sur une super stratégie. Tout le travail que nous avons fait autour des arrêts aux stands et des changements de pilotes a vraiment porté ses fruits et la voiture a été fantastique jusqu'aux trois derniers tours, malgré une crevaison arrière qui a un peu compliqué les choses. Mais la voiture était incroyable et c'est uniquement grâce à l'équipe. Tout le monde a fait du bon boulot et ça a payé, c’est pour ça qu’on en est arrivé là. »

Après des performances constantes dans une course pleine d'action, Rahel Frey ajoute : « C'est incroyable ! Nous avons parlé de monter sur le podium car c'était notre objectif ELMS, mais nous voulions monter en puissance, nous ne nous attendions pas à ce que cela arrive si vite. Nous sommes très heureuses et c'est le moment de remercier toute l'équipe de Kessel Racing et la commission FIA Women in Motorsport. C'était génial d'avoir Michèle Mouton et Cathy Muller ici, et d'avoir si bien roulé devant elles me rend fière. »

En conclusion, Manuela Gostner a déclaré : « C'est le résultat d'un excellent travail d'équipe entre nous trois, mais surtout avec tous ceux qui nous entourent, qui nous soutiennent et travaillent avec nous. En fin de compte, nous avons un grand résultat. »

Leur programme ELMS en six manches, scellé par l'entrepreneur, pilote GT et Team Manager Deborah Mayer, s'inscrit dans la préparation de l'équipage pour la course d'endurance la plus célèbre du monde où le trio a déjà obtenu l'une des places convoitées sur la liste des 24 Heures du Mans pour 2019. Au départ, le 15 juin prochain, ce sera la première fois en 10 ans qu'un équipage entièrement féminin participera à cette épreuve sur le légendaire Circuit de la Sarthe.

La deuxième manche de l'European Le Mans Series emmène l'équipage en Italie pour les 4 Heures de Monza (12 mai).