WIM - PRÉPARATION PERSONNELLE DES PILOTES EN DEVENIR | Federation Internationale de l'Automobile

WIM - PRÉPARATION PERSONNELLE DES PILOTES EN DEVENIR

  • gb
  • es
09.03.19.

La deuxième journée complète de la finale européenne du Girls on Track Karting Challenge s'est concentrée sur la préparation hors piste et l'importance d'être physiquement et mentalement prêt pour le monde impitoyable du sport automobile. Le talent au volant est essentiel au succès, mais il ne faut pas sous-estimer l'avantage supplémentaire qu’apporte une bonne préparation annexe.

« Toutes les activités d'aujourd'hui montrent ce qu'il faut faire pour être un pilote de course complet », a déclaré Gosia Rdest, vice-championne du Championnat de Pologne Touring Car 2018. « Il ne s'agit pas seulement d'être rapide sur la piste, mais d'avoir la possibilité de se préparer à être rapide. Il s’agit d’avoir une bonne préparation physique, mentale et d'avoir une bonne concentration et de bons réflexes. Toutes les filles semblent très motivées et préparées et je pense que cela signifie beaucoup pour elles d'être ici ; elles font certainement de leur mieux pour prouver qu'elles sont à leur place ici. »

L'entraînement sans relâche fait partie de la vie de pilote, et les finalistes de Girls on Track ont été mises à l'épreuve dans un certain nombre d'activités différentes, pour démontrer comment un plan d'entraînement complet peut les aider à atteindre un niveau maximal de forme physique et donc, de performance.

Des tests VMA (vitesse aérobie maximale) ont été inclus pour mesurer la capacité d'endurance et la capacité thoracique, ainsi que des exercices pour stimuler la mémoire, la coordination des mains et des pieds. Ces activités ont exigé une concentration maximale des filles.

La machine de réactivité Batak - qui possède une série de cibles à LED visuelles allumées au hasard que les jeunes athlètes doivent frapper - s'est avérée très divertissante et a démontré comment de tels exercices peuvent aider à améliorer les réflexes, la coordination entre l’oeil et la main ainsi que l’endurance au niveau de la concentration.

Mikaela Åhlin-Kottulinsky, première femme à avoir remporté une manche du championnat de Suède Touring Car, a souligné la valeur d'une telle formation. « Tous ces tests soulignent l'importance de la préparation physique et mentale. Bien sûr, les filles se sentent sous pression, surtout avec tant de personnes qui les regardent et les évaluent, mais elles sont restées concentrées à 100% et capables de faire abstraction de leur environnement. J'étais tellement impressionnée et motivée, et ça me rend tellement heureuse de voir à quel point toutes les filles font leur maximum. »

Demain sonnera le dernier jour de la finale européenne du Girls on Track Karting Challenge, et les filles se rendront une fois de plus au Circuit International de Karting du Mans pour les derniers essais, les demi-finales et la grande finale pour neuf des participantes. Ainsi, la dernière séance d'aujourd'hui aura une fois de plus été cruciale pour leur préparation pour demain, car les entraîneurs de l'Académie FFSA ont passé du temps à disséquer la piste via les images embarquées, ce qui a permis au filles d'obtenir les meilleurs temps de course, de freinage et d'accélération pour établir le meilleur chrono.

Plus de photos ici.