WEC - DOUBLÉ TOYOTA ET PREMIER PODIUM WEC POUR JENSON BUTTON | Federation Internationale de l'Automobile

WEC - DOUBLÉ TOYOTA ET PREMIER PODIUM WEC POUR JENSON BUTTON

  • gb
  • es
18.11.18.

WEC 2018 - 6 Heures de Shanghai— Course

Les conditions météorologiques ont joué un rôle déterminant durant les 6 Heures de Shanghai 2018, avec les interventions multiples de la voiture de sécurité et deux drapeaux rouges, avant que celui à damier ne finisse enfin par annoncer la victoire de Toyota Gazoo Racing avec la Toyota TS050 Hybride N°7, 1,4s seulement devant la TS050 n°8 de Kazuki Nakajima alors même que la pluie repart de plus belle.

La voiture n°11 SMP Racing BR1-AER de Vitaly Petrov termine son tour derrière les deux Toyota pour monter sur la troisième marche du podium, le premier en WEC pour l’équipe russe et pour Petrov, Mikhail Aleshin et Jenson Button. Ceci met fin à l’excellente semaine de l’ancien champion du monde de F1 qui sécurise le titre Super GT au Japon.

La catégorie LMP2 couronne l’équipe chinoise Jackie Chan DC Racing et son pilote chinois, Ho-Pin Tung qui monte tout en haut du podium auprès de ses coéquipiers Gabriel Aubry et Stephane Richelmi.

La course démarre derrière la voiture de sécurité et après 16 minutes, le drapeau rouge est de sortie en raison d’un trop plein d’eau sur la piste, qui entraîne de nombreuses glissades sur la piste devenue dangereuse.

La course reprend derrière la voiture de sécurité après une heure sous drapeau rouge, avec la Toyota n°7 de Jose-Maria Lopez en tête. La course repasse au vert pour la première fois avec Sebastien Buemi dans la Toyota n°8 qui mène la charge sur son coéquipier argentin, mais Lopez prend large dans l’épingle et permet à Buemi de prendre la tête de la course. Mais le drapeau ne reste pas vert longtemps, la course est à nouveau stoppée à cause de la pluie qui rend les conditions trop dangereuses.

Après une longue période sous drapeau rouge, la course reprend une fois de plus derrière la voiture de sécurité alors que la pluie commence à se calmer. La course repasse au vert à la moitié de la course de 6 heures avec Fernando Alonso dans la Toyota N°8, juste devant la Rebellion Racing R13 N°1 de Bruno Senna, la SMP Racing BR1 n°11 de Jenson Button et Kamui Kobayashi dans la Toyota N°7, tous à la lutte pour les dernières places du podium.

&Le N°4 Bykolles ENSO CLM prend feu sur la ligne d’arrivée et perd de l’huile depuis le dernier virage jusqu’à la ligne d’arrivée. Les commissaires éteignent rapidement l’incendie mais la voiture de sécurité intervient le temps de nettoyer la piste.

La tête de la LMP2 revient à la Jackie Chan DC Racing Oreca N)38 de Stephane Richelmi, après que la Dragonspeed n°31 et la Jackie Chan DC Racing n°37 aient toutes les deux terminé dans les graviers dans des accidents non liés.

Fernando Alonso perd la lead dans la période de voiture de sécurité au profit de Kobayashi. La SMP Racing BR1 n°11 est alors en troisième position devant la Rebellion R13 n°13 d’Andre Lotterer.

La Toyota n°7 passe première devant le drapeau à damier pour remporter sa seconde victoire d’affilée. L’Oreca n°31 termine 8ème au classement général et première en LMP2 devant la Dragonspeed Oreca n°31 de Ricardo Gonzalez, le Mexicain arrivant 12ème au classement général. La dernière place sur le podium LMP2 est investie par la Signatech Alpine Matmut A470 n°36 de Pierre Thiriet, qui arrive 15ème au classement général.

 

Première victoire pour la nouvelle Aston Martin Vantage

Marco Sorensen remporte une première victoire pour la nouvelle Aston Martin Vantage 2018, dans des conditions extrêmes de pluie pour ces 6 Heures de Shanghai. Le Danois termine 7ème au classement général et devant toutes les voitures LMP2, avec une avance de 9,4s sur la Porsche 911 n°91 de Richard Lietz. La Porsche n°92 de Michael Christensen double l’Aston Martin n°97 de Maxime Martin dans les dernières étapes de la course pour s’assurer la dernière marche du podium.

La Ford GT n°66 d’Olivier Pla démarre en pole mais retombe vers l’arrière du classement suite à une collision avec la Porsche n°92 de Kevin Estre, qui l’envoie en toupie alors que ce dernier donne tout pour remonter sur les leaders dans des conditions ultra glissantes.

En fin de course, l’équipage de l’Aston Martin n°95, Marco Sorensen et Nicki Thiim, profite de la vue depuis la plus haute marche du podium, c’est la première victoire du constructeur Britannique LMGTE Pro depuis 2013

La catégorie LMGTE Am fait monter trois Porsche sur le podium. La Dempsey Proton Compétition 911 n°77 de Christian Ried, Julien Andlauer et Matt Campbell monte sur la première marche, 8,7s devant la Team Project 1 911 n°56 de Jorg Bergmeister, Patrick Lindsey et Egidio Perfetti. Bergmeister sécurise la seconde marche, refusant le doublé à Dempsey Proton Compétition en doublant la 911 n°77 de Matteo Cairoli dans la dernière heure de la course.