ERC - INGRAM REMPORTE LE TITRE ERC LORS DE LA DERNIÈRE MANCHE DE LA SAISON | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

ERC - INGRAM REMPORTE LE TITRE ERC LORS DE LA DERNIÈRE MANCHE DE LA SAISON

  • gb
  • es
10.11.19

FIA ERC 2019 - Rallye de Hongrie - Rapport de manche 2 

*Le premier Britannique à remporter le titre ERC, depuis Vic Elford en 1967, fait l'éloge de son copilote Whittock

*De l’ERC Junior au titre de champion : Ingram remporte le titre ultime

*Turán remporte une victoire de dernière minute à domicile après une crevaison pour Lukyanuk, qui le prive de la victoire et du titre

*Nucita remporte l'Abarth Rally Cup alors que Saintéloc remporte le trophée de la meilleure équipe devant Toksport

*Stratieva remporte l’ERC Ladies' Trophy pour la troisième fois lors d’une épreuve pluvieuse 

 

Le pilote Toksport WRT Chris Ingram est le premier pilote britannique à remporter le titre de Champion d'Europe des rallyes FIA en 52 ans, après avoir terminé quatrième lors d’une manche haletante en Hongrie**.

Aux côtés de son copilote Ross Whittock, Ingram a surmonté deux crevaisons - dont une sur la dernière étape de l'épreuve - et un tête à queue pour terminer la saison avec 141 points, compte tenu des scores décomptés et des points bonus.

Le Russe Alexey Lukyanuk de Saintéloc Junior Team termine deuxième derrière le vainqueur du rallye Frigyes Turán, après une crevaison sur la dernière étape. Avec son copilote Alexey Arnautov, il n'obtient que deux points de bonus pour la manche du dimanche et termine avec 131 points, neuf points derrière Ingram et Whittock.

Ingram prend 19 points d'avance ce week-end sur Łukasz Habaj (Sports Racing Technologies), et neuf autres sur Lukyanuk, le champion en titre. Seuls les six meilleurs résultats sur huit comptant pour le championnat, Ingram s'apprête à perdre 12 points sur son total de fin de saison, Habaj et Lukyanuk peuvent en perdre respectivement quatre et trois.

Mais lors une dernière étape haletante, Ingram parvient à remporter la couronne alors que Frigyes Turán remporte le Rallye de Hongrie, sa première victoire en ERC pour devenir le huitième vainqueur différent en autant de manches en 2019.

Le succès d'Ingram complète sa transition de débutant à champion en l'espace de six saisons. Il a débuté son aventure en Championnat d'Europe des Rallyes FIA en Renault Twingo, remportant le Trophée Colin McRae ERC Flat Out sur le Circuit d’Irlande pour sa deuxième participation seulement, qui s'est soldée par une énorme accident. Il passe chez Peugeot UK avant d'être recruté par l'ADAC Opel Rallye Junior Team. Après avoir perdu le titre ERC3 Junior 2016 lors d'une finale contre son coéquipier Marijan Griebel à Liepāja, Ingram rebondit pour prendre la couronne la saison suivante, cette fois devant son coéquipier Jari Huttunen.

Ce résultat lui permet d'accéder à l'ERC1 Junior pour 2018 et il perd de justesse contre Nikolay Gryazin à la fin de sa première saison au niveau R5. Malgré des moyens financiers limités - qui ont dû être renforcés par une campagne de financement lancée par sa mère, et le soutien de son équipe Toksport WRT - Ingram mène dans la lutte pour le titre jusqu’à la dernière manche, mais perd la première place au profit de Filip Mareš par 0,3s. Mais cette défaite sur le Barum Czech Rally Zlín, qu'il boucle en tête du classement général, aura donné à Ingram l’élan nécessaire pour ce qui allait suivre.

« Ça a été un long et difficile chemin, mais ça représente beaucoup pour nous », a déclaré le jeune homme de 25 ans originaire de Manchester, au Royaume-Uni. « Merci beaucoup à tous ceux qui nous ont aidés, à tous ceux qui nous ont soutenus. Le soutien a été absolument incroyable et nous en sommes très reconnaissants. L'année a été dure, mais je n'ai pas réussi tout seul. Ross a été incroyable, c'est le gars le plus fiable que je connaisse, j’en suis bouche bée. C'est la personne la plus concentrée au monde. L'équipe a été absolument incroyable. La voiture a été parfaite. Merci beaucoup à eux tous d'avoir fait en sorte que cela se produise. »

La crevaison de Lukyanuk sur la dernière étape l’empêche de remporter l'épreuve et un deuxième titre. Il se contente de la deuxième place alors que Callum Devine, au volant d'une i20 R5 Hyundai Motorsport N, prend la troisième place pour son premier départ en ERC1 rendu possible grâce au soutien de son ASN, Motorsport Ireland.

Andrea Nucita fête sa victoire de l'Abarth Rally Cup tandis qu’Erik Cais, soutenu par la Fédération Tchèque l’emporte en ERC3, décrochant la deuxième place au classement général derrière le champion provisoire Efrén Llarena.

Ekaterina Stratieva remporte l’ERC Ladies' Trophy pour la troisième fois avec son équipe Saintéloc Junior, remportant le Championnat d'Europe FIA des Rallyes par équipes devant Toksport WRT et ACCR Czech Rally Team.

Rapport de manche 2 : Le champion national Ferenc Vincze, récemment couronné, remporte la première étape de dimanche, Óhuta-Fony, de 10,60 kilomètres de long, alors que les rivaux au titre Lukyanuk et Ingram rencontrent quelques problèmes. Le Russe perd les freins arrière dès le début, et Ingram perd "environ 5 ou 10 secondes" après un tête à queue et un calage.

Les choses empirent pour Ingram lors de la deuxième étape de la matinée alors qu’il est contraint de s’arrêter pour changer une roue crevée. Il perd plus de deux minutes, ce qui permet à Frigyes Turán, vainqueur d'étape, de prendre la deuxième place derrière Lukyanuk.

De fortes pluies ont affecté la majeure partie de l'action, rendant les conditions difficiles sur la dernière étape avant l’assistance (ES10). Les conditions ne s’améliorant pas, les organisateurs de l'épreuve ont annulé le second passage de l’étape (ES14) pour raisons de sécurité.

Lukyanuk signe le meilleur chrono de l’étape 10 dans des conditions difficiles, et prend également la tête de l'étape de Nyíregyháza avec deux minutes d’avance dans la dernière boucle d’étapes répétées. Ingram est troisième derrière Turan, et 1m38s devant Norbert Herczig, quatre fois champion national pour MOL Racing Team, qui a remporté sa première étape de la saison 2019 sur l'avant dernière étape.

Après trois crevaisons samedi, l'épreuve à domicile d'Herczig se solde par une nouvelle crevaison sur la dernière étape, sous la pluie battante, le tonnerre et la foudre ayant mis les équipages encore plus à l'épreuve. Il termine cinquième au volant de sa Volkswagen Polo GTI R5.

Alors que les conditions empirent, Ingram crève la roue avant droite, perdant sa place sur le podium et ravivant les espoirs de titre de Lukyanuk. Mais Lukyanuk est lui aussi contraint de s’arrêter pour changer une crevaison durant l’étape, perdant près de deux minutes et retombant à la deuxième place.

Turán prend provisoirement la tête, mais l'attention est tournée vers les places perdues par Lukyanuk. Le Russe ne marque que deux points pour s'être classé sixième à l'issue de l'étape, concédant le titre de champion à Ingram avec une avance de neuf points.

Dimanche, Filip Mareš, champion ERC1 Junior, ne peut prendre le départ de l'ES8 suite à des problèmes de direction assistée. La star tchèque, soutenue par la fédération, a remporté le premier des deux prix décernés par le promoteur de l’ERC Eurosport Events pour son succès en championnat, est à 6,8s en troisième place au départ de la seconde manche.

Le prétendant au titre Łukasz Habaj abandonne avant la fin de la manche de samedi après des problèmes de direction assistée et de suspension, une triste fin après une saison très impressionnante pour le Polonais, qui a notamment remporté la manche d’ouverture au Rallye des Açores.

Kristóf Klausz, régulier de l'ERC Junior, fait une sortie de route sur l’ES9, tandis que Vincze, premier leader du rallye, abandonne également après des problèmes de surchauffe et une crevaison sur sa ŠKODA Fabia R5  Korda Racing Team le samedi.

Turán fête sa première victoire en ERC - par téléphone !
Frigyes Turán a révélé avoir appris qu'il avait remporté sa première victoire en Championnat d'Europe des Rallyes FIA par téléphone. Son équipe l’a appelé pour lui annoncer la bonne nouvelle. Le Hongrois Turán a déclaré avant le départ qu'il aurait du mal à entrer dans le top 10 au classement final, en raison de son manque de familiarité avec la ŠKODA Fabia R5, mais a fini par remporter l'épreuve lorsque Alexey Lukyanuk est victime d’une crevaison sur l'étape décisive du rallye de Hongrie. « J'étais en route pour le parc d'assistance quand j'ai reçu un appel de l'équipe qui m'a dit que nous avions terminé troisièmes, mais premiers, » a déclaré Turán. « J'avais du mal à le croire. Il m'a fallu un certain temps pour réaliser, et pour vous dire la vérité, j'étais totalement ému. C'est génial ! Je dois avouer que j'ai d'abord penser faire l’impasse sur la dernière étape à cause des conditions extrêmes dues au brouillard. Mais maintenant, je suis ravi de l’avoir parcourue. Dans l'ensemble, la course a été fantastique, j'adore ces étapes, seule la pluie a eu un impact négatif, mais au final, tout est plus que parfait. Nous faisons partie de ces quelques pilotes qui n'ont pas eu de crevaison, même si les conditions étaient vraiment difficiles. Je n’espérais pas ce genre de résultat, c'est incroyable. »

L'équipe Saintéloc Junior remporte le Championnat d'Europe des Rallyes par Equipes** 

L’équipe Saintéloc Junior remporte le titre de l’ERC FIA grâce aux efforts combinés de son trio du Rally de Hongrie, Alexey Lukyanuk, Sean Johnston et Ekaterina Stratieva. Basée en France, l’équipe a également compté sur les points marqués par Sindre Furuseth plus tôt dans la saison. Saintéloc l’emporte sur Toksport WRT de neuf points, écart de Lukyanuk sur le pilot Toksport Chris Ingram, dans sa tentative infructueuse de remporter le titre des pilotes ERC. L'ACCR Czech Rally Team termine troisième mais avait déjà remporté la Coupe des Nations ERC en arrivant en Hongrie.

Cais remporte l’ERC3 et une confortable seconde position au classement général
Cais, soutenu par la fédération tchèque, remporte l'ERC3 pour s'assurer la deuxième place au classement final. Malgré une pénalité de 20 secondes pour avoir quitté l’assistance en retard le samedi matin alors que son équipe se hâtait de changer la boîte de vitesse de sa voiture, Erik Cais remporte une première victoire dominante contre Marijan Griebel, gagnant par plus de 7 minutes. Griebel doit regretter d’avoir fait l’impasse sur les pneus de pluie alors que les conditions s’empirent au début de la deuxième étape de dimanche. Il se cantonne à une stratégie prudente pour ramener sa Peugeot 208 R2 Toksport WRT entière à l’arrivée, en deuxième position. Une nouvelle averse pendant l’ES9 pousse Cais à la prudence alors que Miklós Csomós remporte l’étape. Les conditions empirent encore sur l’étape suivante, permettant à Cais de prendre de l’avance sur Griebel. Csomós remporte l'étape de Nyíregyháza pour terminer la boucle sur une note positive. Après une sortie de route le premier jour, Ohran Avciouglu revient dans sa Peugeot Toksport mais des problèmes d'alternateur affectant sa vitesse.

La bataille pour le titre de l’ERC Ladies' Trophy prend une tournure dramatique au cours de la matinée, alors que le parcours de Nabila Tejpar, leader aux points, s’arrête brusquement sur l’ES10. La pilote britannique fonce à grande vitesse dans un arbre, retournant la voiture. Par chance, ni Nabila ni son co-pilote Hugo Magalhães ne sont blessés. La Bulgare Stratieva sait alors qu’à l’arrivée, elle remportera son troisième ERC Ladies' Trophy.

Joie et désespoir : Nucita est champion provisoire de l'ERC Abarth Rally Cup après l’abandon de Polonski 

Andrea Nucita est champion provisoire de l'ERC Abarth Rally Cup 2019 après que Dariusz Poloński ait abandonné avant le départ de la huitième étape du rallye de Hongrie ce matin. Nucita ne marquant pas de points, Poloński avait effectivement besoin de remporter la victoire du rallye Abarth 124 en Hongrie pour remporter le titre et les 30.000 euros offerts au champion. Cependant, l’abandon de Poloński en raison d'un problème présumé de pression concède le butin au Sicilien Nucita, sous réserve de confirmation des résultats. Le pilote local Mátyás Nagy, rival de Nucita et Poloński dans la catégorie ERC2, n'a pas pris le départ de la deuxième étape suite à de nombreux problèmes samedi.

RAPPORT DE MANCHE 1 : Cliquez ici pour le rapport de la manche 1 

Le fil d’actualité de la seconde journée est disponible sur demande par mail à l’adresse suivante : media@fiaerc.com

 

TOP 10 PROVISOIRE (après sept étapes, 107,14 kilomètres) 

1 Frigyes Turán (HUN)/László Bagaméri (HUN) ŠKODA Fabia R5 2h11m28.0s 

2 Alexey Lukyanuk (RUS)/Alexey Arnautov (RUS) Citroën C3 R5 1h06m39.4s +33.7s 

3 Callum Devine (IRL)/Brian Hoy (IRL) Hyundai i20 R5 +3m39.5s +1m25.9s 

4 Chris Ingram (GBR)/Ross Whittock (GBR) ŠKODA Fabia R5 +1m48.5s 

5 Norbert Herczig (HUN)/Ramón Ferencz (HUN) Volkswagen Polo GTI R5 +3m12.3s 

6 Albert von Thurn und Taxis (DEU)/Bernhard Ettel (AUT) ŠKODA Fabia R5 +6m04.3s 

7 Sean Johnston (USA)/Alex Kihurani (USA) Citroën C3 R5 +6m55.0s 

8 Erik Cais (CZE)/Jindřiška Žáková (CZE) Ford Fiesta R2T +13m22.5s 

9 Pál Lovász (HUN)/Tamás Kürti (HUN) ŠKODA Fabia R5 +5m03.1s 

10 Paulo Nobre (BRA) /Gabriel Morales (BRA) ŠKODA Fabia R5 +14m08.8s FIA ERC2 : Andrea Nucita (ITA)/Bernardo Di Caro (ITA) Abarth 124 rallye 

FIA ERC3 : Erik Cais (CZE)/Jindřiška Žáková (CZE) Ford Fiesta R2T ERC 

Ladies' Trophy : Ekaterina Stratieva (BGR) Peugeot 208 R2 

Cliquez ici pour l’intégralité des résultats provisoires, les classements d'étapes, les abandons et autres données ou suivez ce lien : https://www.fiaerc.com/live-timing/

LEADERS : 

ES1 : Lukyanuk/Arnautov et Vincze/Bacigál 

ES2 : Vincze/Bacigál 

ES3-ES12 : Lukyanuk/Arnautov 

ES13 : Turán/Bagaméri 

VAINQUEURS D’ÉTAPES : Voir le fichier joint pour la liste des vainqueurs d'étape 

STATISTIQUES CLÉ :
Vainqueurs des rallyes ERC en 2019 : 

Al-Attiyah, Basso, Habaj, Kopecký, López, Lukyanuk, Solberg et Turán 1 

Victoire d'étape ERC en 2019 :

Lukyanuk 39 ; Crugnola 13 ; Al-Attiyah et Solberg 10 ; Kopecký 6 ; Habaj et López 5 ; Gryazin et Loubet 4 ; Huttunen, Ingram, Teodósio et Vincze 3 ; Galatariotis 2 ; Basso, Campedelli, Devine, Herczig, Marczyk, Moura et Suárez 1 

POSITIONS PROVISOIRES DU CHAMPIONNAT : Cliquez ici pour les positions provisoires après la manche 8/8. 

CHRONOMÉTRAGE EN DIRECT ET RÉSULTATS : https://www.fiaerc.com/live-timing/

LES CHAMPIONS 2019 (Sous réserve de confirmation des résultats par la FIA) 

FIA ERC1 : Chris Ingram (GBR)/Ross Whittock (GBR) ŠKODA Fabia R5 

FIA ERC2 : Juan Carlos Alonso (ARG)/Juan Pablo Monasterolo (ARG) Mitsubishi Lancer Evolution X 

FIA ERC3 : Efrén Llarena (ESP)/Sara Fernández (ESP) Peugeot 208 R2 

FIA ERC1 Junior : Filip Mareš (CZE)/Jan Hloušek (CZE) ŠKODA Fabia R5 

FIA ERC3 Junior : Efrén Llarena (ESP)/Sara Fernández (ESP) Peugeot 208 R2 

FIA ERC Team : Saintéloc Junior Team 

Abarth Rally Cup : Andrea Nucita (ITA)/Bernardo Di Caro (ITA) Abarth 124 rally 

ERC Coupe des Nations : ACCR Czech Rally Team 

ERC Ladies' Trophy : Ekaterina Stratieva