CROSS COUNTRY - SAINZ DEVANCE AL-ATTIYAH POUR LA VICTOIRE D'ÉTAPE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

CROSS COUNTRY - SAINZ DEVANCE AL-ATTIYAH POUR LA VICTOIRE D'ÉTAPE

  • gb
  • es
07.10.19

Nasser Al-Attiyah reste en tête du classement du Rallye du Maroc alors que ses coéquipiers Fernando Alonso et Bernhard Ten Brinke quittent la manche.

L'équipage MINI de Carlos Sainz et Lucas Cruz a remporté sa première victoire d'étape du Rallye du Maroc, mettant fin à la domination de Nasser Al-Attiyah de ces deux derniers jours. Le Qatari et son copilote Mathieu Baumel restent malgré tout en tête menant les coéquipiers Toyota, Giniel de Villiers/Alex Haro, de 17 minutes et 21 secondes. Stéphane et Andrea Peterhansel occupent la troisième place à 31 secondes derrière à mi-parcours de la dernière manche de la Coupe du Monde FIA des Rallyes Cross Country.

L'étape d'aujourd'hui s'est encore une fois déroulée sur un long et chaud tronçon sélectif de 360 kilomètres, en boucle autour du bivouac d'Erfoud. La navigation s’est avérée délicate et tous les équipages utilisaient un nouveau système de road book qui sera introduit à partir de 2020 pour tous les rallyes de cross country. Al-Attiyah reste prudent dès le début, sachant qu'il perdrait du temps, mais il prend confiance en son road book et attaque un peu plus vers la fin de la section. «  Ce fut une autre longue journée, mais nous n'avons pas commis d’erreurs, » a-t-il déclaré. «  Je suis assez content de notre performance, c'était difficile, dur, mais la voiture et les pneus ont très bien fonctionné. »

De Villiers s'est classé quatrième, mais à seulement 41 secondes de Sainz. « C'était une étape très agréable, bien mais délicate, sans problèmes, la plus agréable jusqu'à présent », a déclaré le Sud-Africain.

Les Peterhansels conservent une troisième place serrée après avoir battu de Villiers d'à peine sept secondes dans la section. « C'était une bonne étape et Andrea a très bien navigué pour la première fois avec le nouveau road book. Ce n'est pas compliqué et je me sens à l'aise, donc pour nous c'était une bonne première étape avec ce système, » a déclaré Stéphane. « C'était un terrain différent dans le nord, pas trop rocailleux et beaucoup de piste. »

Sainz se place désormais en quatrième position au classement général, après avoir remporté l'étape de trois heures et demie avec seulement 29 secondes d'avance. « Ce fut une dure journée pour la navigation et les copilotes, mais tout s’est bien passé pour nous, pas de problème. Je reprends de plus en plus confiance en moi dans la voiture, ça fait longtemps que je n'ai pas piloté, » a déclaré l'Espagnol.

Mathieu Serradori et Fabian Lurquin ont perdu du temps en tête, mais l'équipage du CR6 Century Racing occupe la cinquième place provisoire : «  C'était une étape difficile et la navigation était très difficile, je suis content d’être arrivé au bout », a déclaré Serradori.

Jakub Przygoński, co-piloté par Timo Gottschalk, se hisse à la sixième place, effaçant le temps perdu lors de la manche d’ouverture. « C'était une bonne étape, très belle dans une nouvelle région, » explique le Polonais. « C'était un terrain différent avec de belles pistes, rapide avec de petites bosses et une navigation délicate, mais agréable. Je suis heureux d'être ici et la voiture était super, il est juste dommage d’avoir loupé la première journée. »

Alors que Toyota occupe actuellement la tête du classement provisoire avec un doublé, l’équipe subit un revers avec Bernhard ten Brinke et Fernando Alonso. Ten Brinke et Tom Colsoul ont bien démarré, l'équipage Hilux est le plus rapide dans la première partie de la section avant de rencontrer des problèmes et d'abandonner l'étape. « L'étape était assez rapide et nous roulions vite », a déclaré le Néerlandais. « Deux ou trois kilomètres avant l'arrivée de la première section, nous étions dans un lit de rivière, c’était du hors piste, très agréable. Mais il y avait un trou d'un mètre sur deux mètres qui prenait 75% de la route et nous l'avons pris à 150 km/h et nous avons failli partir en tonneaux. Nous avons cassé une fourche de suspension et avons réussi à la réparer sur l’étape et à arriver à la fin de cette section avant de rentrer au bivouac. »

Ses coéquipiers Fernando Alonso et Marc Coma subissent le même sort. « Nous avons eu des dommages à la suspension, c'était un grand fossé presque à la fin de la première partie de la section, au kilomètre 75, » explique Alonso. « Malheureusement, nous n'avons pas pu réparer et nous avons dû revenir jusqu’ici [au bivouac] en l’état. J'espère que maintenant les gars vont pouvoir réparer ça pour que nous soyons prêts pour demain. »

Les leaders de la catégorie T3, Aron Domzala et Maciej Marton, sont le troisième équipage à se prendre le trou, les Polonais sont partis en tonneaux mais en sont sortis indemnes. La catégorie est maintenant menée par Gerard Farres Guell/Armand Monleon Hernandez par près de 11 minutes devant leurs rivaux et leaders de la T3, Reinaldo Varela/Gustavo Gugelmin en Can-Am Maverick.

L'avant-dernière étape de mardi est la plus longue du rallye avec 409 kilomètres de compétition.

Rallye du Maroc - Résultats provisoires après la manche 3 (18:26 heure locale)

1

Nasser Al-Attiyah/Mathieu Baumel

Toyota Hilux

11hr 26min 12sec

2

Giniel de Villiers/Alex Haro

Toyota Hilux

11hr 43min 33sec

3

Stéphane Peterhansel/Andrea Peterhansel

MINI John Cooper Works Buggy

11hr 44min 03sec

4

Carlos Sainz/Lucas Cruz

MINI John Cooper Works Buggy

11hr 56min 40sec

5

Mathieu Serradori/Fabian Lurquin

Century Racing CR6

12hr 03min 21sec

6

Jakub Przygoński/Timo Gottschalk

MINI John Cooper Works Rally

12hr 37min 54sec

7

Gerard Farres Guell/Armand Monleon Hernandez

Can-Am Maverick

13hr 51min 57sec

8

Reinaldo Varela/Gustavo Gugelmin

Can-Am Maverick

14hr 02min 53sec

9

Sergei Kariakin/Anton Vlasiuk

Snag Proto

14hr 04min 42sec

10

Alexsandr Dorosinskiy/Oleg Uperenko

Can-Am Maverick X3

14hr 05min 53sec

Photo: @DPPI