CROSS COUNTRY - VICTOIRE À DOMICILE POUR AL-ATTIYAH ET BAUMEL | Federation Internationale de l'Automobile

CROSS COUNTRY - VICTOIRE À DOMICILE POUR AL-ATTIYAH ET BAUMEL

  • gb
  • es
27.02.20

Rallye Cross-Country du Qatar - 5e manche

Nasser Al-Attiyah et Mathieu Baumel remportent une victoire éclatante au Qatar Cross Country Rally, manche d'ouverture de la Coupe du monde des rallyes de la FIA. Le duo Toyota Hilux traverse la dernière section sélective avec le meilleur temps et s'impose avec une marge d'une heure 31 minutes et 40 secondes. Yazeed Al Rajhi et Michael Orr terminent en deuxième position, les Hilux verrouillant le podium avec Jakub Przygonski et Timo Gottschalk en troisième position.

La dernière journée de compétition de jeudi a consisté en une section sélective de 254,58 kilomètres. Le parcours se dirigeait vers le nord, longeant la côte ouest avant de tourner vers le sud et de finir dans le désert central.

Al-Attiyah prend le départ en troisième position sur la route et remporte l'étape avec seulement 24 secondes d'avance sur Przygonski. La victoire d'aujourd'hui représente la septième victoire à domicile du Qatari en neuf ans, tandis que son copilote Baumel se hisse pour la sixième fois sur la plus haute marche du podium. « Je suis heureux de remporter cette victoire, ce n'était pas facile, il y a eu beaucoup de passages de navigation difficile et aujourd'hui nous avons eu trois crevaisons », a déclaré Al-Attiyah, vainqueur de quatre des cinq sections sélectives. « Pour gagner, il ne faut pas commettre d’erreurs de navigation et de crever le moins possible. C'est un bon début pour notre campagne de championnat », a conclu le Qatari, qui prend un avantage de 10 points au classement de la série après la première des cinq épreuves.

M. Baumel ajoute : « Comme chaque année, ce n'est pas facile pour les copilotes. Les deux premiers jours ont été les plus difficiles pour trouver les tracés, puis c'est devenu plus agréable. Nous avons bien fini et c'est un bon point pour le championnat. »

Après avoir remporté l'étape d'hier, Al Rajhi a pour mission d'ouvrir la route et devance Al-Attiyah d'un peu plus de cinq minutes dans cette section. « Nous avons eu un petit problème de pneu, il s'est dégonflé, puis nous avons également eu une crevaison », a déclaré Al Rajhi, qui ramène l’Hilux endommagée à l’arrière. « Je suis content de cette position, c'était le plan pour le début de la saison. »

Przygonski boucle la section en deuxième position et monte donc sur le podium pour sa première sortie dans la Toyota. Après avoir perdu beaucoup de temps en raison d'une direction endommagée plus tôt dans l'épreuve, le Polonais remonte de la septième position pour remporter le trophée final. « Nous avons tous eu le même problème avant l’arrivée, après avoir usé les rainures des pneus », a déclaré M. Przygonski. « C'était dur pour les pneus aujourd'hui, le sol était rocailleux et très dur. Mais je suis heureux de l’issue après nos problèmes précédents. C'était une bonne course et nous avons apprivoisé la voiture et nous savons ce que nous devons faire pour être plus rapides. »

Le trio de tête est chamboulé et Ahmed Al-Kuwari saisit l'occasion, lui et son copilote Manuel Lucchese remportant la victoire de la catégorie T3 dans leur Can-Am Maverick lors de la dernière étape. « Il y avait deux résultats possibles aujourd'hui : soit nous gagnions, soit nous ramenions la voiture en miettes », a déclaré le Qatari, ravi. « J'ai vu que Khalid [Al Mohannadi] a eu des problèmes parce que nous l'avons dépassé plusieurs fois sur la piste. Nous nous sommes perdus nous aussi. C'était vraiment dur et nous avons eu une crevaison. Nous roulions comme s'il n'y avait pas de lendemain, et il n’y avait que deux issues possibles… » 

Saleh Alsaif et Ali Hassan Obaid prennent la deuxième place de la catégorie mais Khalid Al Mohannadi et Sébastien Delaunay terminent amèrement déçus. En tête de la T3 sur trois des cinq étapes, l'équipage du Polaris est frappé par deux crevaisons dans la section d'aujourd'hui et a doit parcourir les 50 derniers kilomètres avec l'arrière gauche sur la jante, ce qui les fait chuter à la troisième place de la catégorie.

La deuxième manche de la Coupe du monde de Rallye Cross Country FIA maintiendra les concurrents dans la région pour l’Abu Dhabi Desert Challenge (20-26 mars).

Manateq Qatar Cross Country Rally - Classement fina

1

Nasser Al Attiyah/Mathieu Baumel

Toyota Hilux

11hr 48min 56sec

2

Yazeed Al Rajhi/Michael Orr

Toyota Hilux

13hr 20min 36sec

3

Jakub Przygonski/Timo Gottschalk

Toyota Hilux

13hr 50min 19sec

4

Ahmed Al-Kuwari/Manuel Lucchese

Can-Am Maverick X3

15hr 25min 09sec

5

Saleh Alsaif/Ali Hassan Obaid

Can-Am X3 2019

15hr 36min 06sec

6

Khalid Al Mohannadi/Sébastien Delaunay

Polaris RZR 1000 Turbo

15hr 39min 30sec

7

Kees Koolen/Serge Bruynkens

OT3 Overdrive

15hr 49min 02sec

8

Balazs Szalay/Laszlo Bunkozci

Open Grandland X

16hr 30min 43sec

9

Aleksey Shmotev/Andrey Rudnitski

Can-Am Maverick

18hr 20min 02sec

10

Mohammed Al Harqan/Vili Oslaj

Can-Am Maverick X3

19hr 33min 01sec

Leaders de la catégorie T3 Ahmed Al-Kuwari/Manuel Lucchese
Photos: RallyZone