SECONDE VICTOIRE CONSÉCUTIVE POUR CHIVCHYAN EN INTERNATIONAL DRIFTING CUP | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

SECONDE VICTOIRE CONSÉCUTIVE POUR CHIVCHYAN EN INTERNATIONAL DRIFTING CUP

  • gb
  • es
01.12.19

Georgy Chivchyan a défendu son trophée de la Coupe Intercontinentale de Drifting FIA, en remportant la troisième édition spectaculaire de l'épreuve qui s'est déroulée sur le circuit de Tsukuba.

Après les essais, l'action de la Coupe Intercontinentale de Drifting FIA 2019 s'est bien engagée avec la séance de qualification qui s'est déroulée samedi, déterminant les 16 premiers pilotes qualifiés pour la finale. Les 15 premiers étant les pilotes ayant obtenu le meilleur score dans l’un de leurs runs de qualification en solo, tandis que la 16e et dernière place a été attribuée au vainqueur de la manche de consolation. Courue en tandem, la consolation est la dernière chance de passer en qualifications.

L'édition 2019 marque le premier changement de lieu dans l'histoire de l'événement. Après avoir été tenu pendant deux ans sur des installations provisoires dans le district d'Odaiba à Tokyo, la première compétition de drifting sanctionnée par la FIA a été organisée sur le circuit de Tsukuba, situé à environ une heure au nord de la capitale du Japon. Construit en 1970, le circuit a fait l'objet d'un certain culte, ayant été représenté dans de nombreux jeux vidéo. 

Ng en tête des qualifications

C'est l'ancien habitué de World Touring Car, Charles Ng, qui se classe en tête lors des qualifications, avec 93 points sur un total possible de 100 lors d’un second passage très énergique. Le deuxième est Yukio Matsui, qui pilote sa Mazda RX-7 de façon très agressive lors de sa deuxième descente pour un total de 90 points. Le vainqueur de l'an dernier, Georgy "Gotcha" Chivchyan complète le trio de tête, ayant accumulé 89 points lors de son second run à bord de sa remarquable Nissan Silvia S15 jaune.

Gotcha' remporte son deuxième IDC FIA

Chivchyan débute sa marche vers le trophée en battant le Chinois Chen Wen Qian. Il affronte ensuite Tengku Djan Ley en quart de finale. Le Russe se qualifie pour l'étape suivante de la compétition après une course en solo alors les mécaniciens malaisiens peinent à réparer la voiture dans les cinq minutes imparties prévues au règlement.

En demi-finale, Chivchyan se retrouve face à Yukio Matsui, qui l'avait battu en qualifications la veille. La bataille entre le champion en titre et le pilote local s’avère être l'affrontement le plus serré de tout le tournoi, sans possibilité de départager les deux pilotes. Les premiers runs se soldent par un match nul, mais après une revanche, c'est "Gotcha" qui se qualifie pour la grande finale.

Dans l'autre duo, c'est Andrew Gray, quatre fois vainqueur de la série ultra-compétitive Formula Drift Japan, qui se bat pour une place en finale contre un autre as local, Hideyuki Fujino. La compétition est également très serrée, Gray battant le vainqueur du Grand Prix D1 de très peu.

Lors de la finale, la malchance frappe Fujino, qui est contraint d'abandonner à cause d'une défaillance technique sur sa Nissan 180SX. Cela permet à " Gotcha " de remporter la victoire, faisant de lui le premier double vainqueur de l'histoire de l'IDC FIA.

Georgy Chivchyan, vainqueur de la Coupe Intercontinentale de Drifting FIA : « Dans le dernier run, mon embrayage surchauffait. Je le sentais déjà dans les 4 premiers tours. En finale, il était très chaud et je sentais qu’il était mou. Je pense que le problème est venu du fait que nous n’avons pas eu beaucoup de répit entre la lutte des huit premiers, quatre premiers et la finale. Même pas le temps de changer les pneus, la voiture était constamment en utilisation et il n'y avait pas assez de temps pour qu’elle refroidisse. J'ai eu de la chance, si la voiture de Fujino n'était pas tombée en panne, je n'aurais peut-être pas pu continuer moi-même. Je suis heureux, mais pas à 100%. J'ai bien piloté contre Yukio Matsui. C'était une très bonne bataille et j'ai beaucoup aimé. Je suis un grand fan de D1 GP et je connais très bien le style de Matsui. Il a un style et une vitesse réguliers et est facile à suivre. »

Hideyuki Fujino, second de l’Intercontinental Drifting Cup FIA : « J'ai eu une très bonne expérience aujourd'hui. J'ai optimisé mes cinq minutes pendant la bataille avec Charles Ng et quand j’ai pu le battre, j'ai estimé être chanceux de pouvoir le faire jusqu’au bout. À la fin, mon différentiel s'est cassé. Je ne me suis jamais battu contre 'Gotcha' auparavant, alors je voulais vraiment y arriver aujourd'hui. C'était l'un des moments les plus bouleversants de l'événement d'aujourd'hui. J'espère avoir ma chance un jour. Voilà ce que je ressens pour l’instant. »

Andrew Gray, Troisième de l’Intercontinental Drifting Cup FIA : « Je n'avais pas d'attentes très élevées, mais je voulais bien faire. Ici, il faut d'abord s'attaquer à une piste très rapide et technique. Ensuite, il faut s'attaquer à tous les autres pilotes, que l'on ne connaît pas vraiment. Il se passe toujours plein de choses. Je voulais faire mieux que ça. Dans mon run contre Fujino San, j'ai engagé la quatrième vitesse et rien ne s'est passé. Je ne savais pas qu'on avait perdu le joint du turbo et que la voiture était morte. J'ai dû forcer sur l'embrayage et ça a fini par fonctionner, mais j'étais un peu à court de puissance. J'ai besoin de toute ma puissance contre ces gars, ils sont si rapides ! Mon équipe a fait un excellent travail de réparation et j'ai pu sortir à nouveau pour la bataille pour la quatrième et la troisième place. J'étais déterminé à ne pas perdre à nouveau et je ne pense pas avoir coupé les gaz du tout, toujours en accélération. C'était une bataille assez excitante. »