WIM - TITRES DE CHAMPIONNAT POUR LES FEMMES DU SPORT AUTOMOBILE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WIM - TITRES DE CHAMPIONNAT POUR LES FEMMES DU SPORT AUTOMOBILE

  • gb
  • es
28.09.18

Anita Mäkelä et Flick Haigh célèbrent de grands titres de course.

Ce mois-ci, les femmes ont remporté des titres de championnes dans deux des disciplines les plus diverses du sport automobile, ce qui prouve une fois de plus qu'il existe un vivier de talents féminins de haut niveau dans le sport. Anita Mäkelä remporte son troisième titre de Championne d'Europe FIA de Drag Racing dans la catégorie Top Fuel, tandis que Flick Haigh devient la première femme à remporter le Championnat GT britannique aux côtés de Jonny Adam dans leur Aston Martin Optimum Motorsport.

Avec déjà deux titres à son actif, Anita a entamé la saison de six manches avec la ferme intention de retrouver son statut de numéro un. La Finlandaise remporte finalement trois victoires en course dans son dragster Top Fuel de 10 000 chevaux, pouvant passer de 0 à 100 km/h en une demi-seconde environ ! Et elle n'a pas l'intention de lâcher l'accélérateur en 2019, comme elle l'a expliqué à fia.com en repensant à son dernier titre.

« Nous aurons le numéro un sur notre voiture pour la saison prochaine et nous comptons bien lui faire honneur. C'est notre objectif pour 2019 », a déclaré la Finlandaise. « Je me sens forte après avoir remporté mon troisième championnat FIA Top Fuel et notre travail d’équipe est de très haut niveau. Mon équipe est la base même de mon succès. Ce qui veut dire que j'ai la meilleure équipe et qu'avec ces gars, aucun challenge n’est insurmontable. Je suis tellement fière d’eux tous. »

"Cette année, nous avons dominé la catégorie Top Fuel. Quand la voiture fonctionne comme il se doit, c'est assez facile. Bien sûr, nous avons eu quelques mauvais moments, mais notre objectif a toujours été la victoire du Championnat. C'était notre meilleure saison. Chaque fois j’enfile mon casque, je me dis : « tu dois tous les battre pour remporter le titre. »

Dans un dragster avec des vitesses de pointe d'environ 500 km/h, Anita détient également le record européen temps/vitesse de la FIA sur 300 mètres de 3.870s et 504 km/h, une statistique qui lui colle à la peau depuis 2015.

En GT, Flick Haigh, 33 ans, devient la première femme à remporter une course et à obtenir une pole position dans la catégorie senior de la série plus tôt cette année. La constance, un podium et une deuxième victoire avec son coéquipier Jonny Adam permettent au duo d'aborder la finale de Donington avec une avance de 27,5 points, avec encore 37,5 points disponibles pour la victoire.  L'équipage de l'Aston Martin Vantage GT3 n’a alors besoin que d'une sixième place pour s'assurer la victoire et, après une course difficile, ils remportent la quatrième place du classement général parmi plus de 30 voitures. Ainsi, Flick devient la première femme à remporter la victoire en 26 ans d'histoire du championnat GT britannique.

« Je suis hyper heureuse, je dois me pincer tous les matins et je ne crois pas avoir cessé de sourire depuis des jours », dit-elle. « C'est un grand honneur d'avoir ce titre, c'est une série incroyablement difficile et très compétitive. J'ai eu deux saisons très difficiles en 2016/17 et j'ai failli abandonner complètement car j'étais découragée. Cette année a absolument dépassé toutes mes attentes et je suis très fière de toute l'équipe. Tout le monde a travaillé si dur toute l'année sur et en dehors du circuit. »

Concernant le fait d’avoir remporté le titre en tant que femme, Flick a déclaré : « Cela pourrait faire prendre conscience aux gens que les femmes sont les égales des hommes dans le sport automobile. Je n'ai jamais été traitée différemment par personne. Je me vois comme un pilote ; le sexe ne fait aucune différence à mes yeux. Je veux essayer d'encourager plus de femmes à s’impliquer dans ce sport. »

Inévitablement, il y a eu des défis et des moments déterminants sur le chemin du titre, la cinquième manche à Spa étant une des plus mémorables pour Flick. « Je menais la course dès le départ avant qu'un passage de roue ne s'envole au virage 3 et ne se coince sous mon pneu arrière en m’envoyant en toupie. J’ai d’abord cru à une crevaison et j’ai perdu de nombreuses positions. Après cette expérience, j’ai vraiment pris confiance en ma voiture et en mes capacités. Le fait d’avoir paniqué sans raison m'a aussi enseigné qu'il faut toujours faire avancer la voiture, s'arrêter et s'inquiéter ne permet en aucun cas de remporter une course. C'était un grand week-end d'apprentissage pour moi. Brands Hatch a encore augmenté ma confiance en moi et cette victoire a rendu les possibilités de remporter le titre encore plus réelles, plus accessibles. »

En ce qui concerne l’avenir, Flick ajoute : « Je suis en pourparlers avec Aston Martin Racing, les nouveaux sponsors potentiels et l'équipe qui élaborera le programme de l'année prochaine. L'objectif final est Le Mans, mais le chemin qui m’y mènera reste encore à déterminer."

 

Photo GT Britannique : Jakob Ebrey Photographie