WEC - ALONSO, NAKAJIMA ET BUEMI SE RAPPROCHENT DU TITRE À SPA-FRANCORCHAMPS | Federation Internationale de l'Automobile

WEC - ALONSO, NAKAJIMA ET BUEMI SE RAPPROCHENT DU TITRE À SPA-FRANCORCHAMPS

  • gb
  • es
04.05.19

WEC - 6h Total de Spa-Francorchamps 2019 - Course 

Lors d’une remarquable avant-dernière course de la saison 2018/19 du WEC FIA, Fernando Alonso, Kazuki Nakajima et Sébastien Buemi remportent les 6 Heures Total de Spa-Francorchamps pour se rapprocher du titre mondial des pilotes d'endurance FIA. 

Leur victoire a suffi à Toyota pour remporter le titre de Champion du Monde d'Endurance FIA LMP1 par équipe, à une course du Mans le mois prochain, dernière course de la saison.

L'ensemble du peloton de 34 voitures a dû faire face à des conditions météorologiques extrêmes : soleil, neige, pluie, vent et grêle. La course a été interrompue quatre fois par l’intervention de la voiture de sécurité, par le drapeau jaune et à onze minutes de la fin de la course, un drapeau rouge alors que le blizzard s’est à nouveau invité sur le circuit.

La R13-Gibson n°3 de Rebellion Racing termine deuxième à un tour de la Toyota n°8. Ses pilotes, Gustavo Menezes, Thomas Laurent et Nathanael Berthon sont devant la BR1-AER n°11 SMP Racing de Mikhail Aleshin, Vitaly Petrov et Stoffel Vandoorne après une lutte serrée pour les places du podium. 

La Toyota n°7 pilotée par Mike Conway, Kamui Kobayashi et Jose-Maria Lopez termine à la sixième place, à quatre tours de leurs coéquipiers, suite à un problème technique avec le système hybride qui a tenu la voiture au garage sur plusieurs tours.

LMGTE : Porsche remporte le Championnat du Monde d'Endurance GTE Constructeurs FIA 2018/19

Aston Martin remporte sa deuxième victoire consécutive grâce à la Vantage 97 de Maxime Martin et Alex Lynn qui prennent leur première victoire en WEC juste devant la Ferrari AF Corse n°51 de James Calado et Alessandro Pier Guidi, champions du monde en titre.

La Porsche 911 n°92 de Michael Christensen et Kevin Estre se classe troisième, ce qui suffit à assurer le titre du Championnat du monde d’endurance des constructeurs GT au constructeur allemand. 

Initialement, Christensen et Estre étaient arrivés quatrièmes derrière leurs coéquipiers Gianmaria Bruni et Richard Lietz dans la Porsche n°91, mais une pénalité pour une collision avec la Ferrari Spirit of Race n°54 de Giancarlo Fisichella leur coûte une pénalité de 17 secondes, les faisant chuter en P8 de la catégorie et laissant la place à leurs coéquipiers.

En LMGTE Pro, chaque constructeur a eu l’occasion de mener la course à un moment donné, et avec des stratégies changeantes en raison des conditions météorologiques instables, le résultat final est resté imprévisible jusqu'à la fin de la course.

Kevin Estre et Michael Christensen se dirigent vers la dernière course de la saison au Mans avec 36 points d'avance sur leurs coéquipiers Porsche et 39 points encore disponibles aux 24 Heures le mois prochain.

LMP2 : Première victoire pour Dragonspeed à Spa

Dans la catégorie LMP2, Pastor Maldonado, Roberto Gonzalez et Anthony Davidson remportent la victoire dans l'Oreca 07-Gibson Dragonspeed n°31, Maldonado ayant pris la tête du peloton dans des conditions très glissantes et difficiles. 

L'équipe américaine termine 3,9 secondes devant l’Aurus 01-Gibson G-Drive Racing n°26 de Jean-Eric Vergne, Job van Uitert et Roman Rusinov, suivis des leaders du championnat LMP2 Nico Lapierre, Andre Negrao et Pierre Thiriet dans l’ A470-Gibson Signatech Alpine Matmut n°36 sur la troisième marche du podium.

Avec seulement cinq points d’écart entre le leader provisoire Signatech Alpine Matmut et Jackie Chan DC Racing, et les 39 points encore en jeu, les champions LMP2 équipe et pilote seront couronnés à l’issue des 24 Heures du Mans.

Dempsey Proton Racing remporte une nouvelle victoire en 2019

La catégorie LMGTE Am est elle aussi le théâtre d’une lutte sans merci. La Porsche Dempsey-Proton Racing n°77 remporte une deuxième victoire consécutive, Christian Ried, Matt Campbell et Riccardo Pera ayant pris le contrôle des opérations dans les dernières heures de la course. 

Ils terminent 5,3 secondes devant l'Aston Martin Vantage TF Sport n°90 de Salih Yoluc, Euan Hankey et Charlie Eastwood, partis en pole de la catégorie, la Ferrari Clearwater Racing n°61 termine troisième à 10,8 secondes seulement.

Après avoir été contraint de quitter la piste par la Porsche n°91 pilotée par Richard Lietz, Giancarlo Fisichella mène la Ferrari Spirit of Race n°54 en quatrième position devant Jorg Bergmeister, Edigio Perfetti et Patrick Lindsey dans la Porsche Team Project 1 n°56.

La huitième et dernière manche du Championnat du Monde d'Endurance 2018/19 de la FIA sera les 24 Heures du Mans, et se déroulera les 15 et 16 juin.

Cliquez ici pour le résultat des 6 Heures Total 2019 de Spa-Francorchamps