TOYOTA EN TÊTE DU RALLYE FINLANDAIS | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

TOYOTA EN TÊTE DU RALLYE FINLANDAIS

  • gb
  • es
02.08.19

Rallye de Finlande 2019 - vendredi matin

2019 World Rally Championship - Rally Finland - O. Tänak / M. Järveojä

À l’issue d’une première matinée fraîche et nuageuse au Rallye de Finlande, Toyota signe un triplé sur son épreuve à domicile.

Bien qu'il soit parti premier, Ott Tänak, leader au classement des points du championnat, termine en tête après les cinq premières étapes sur gravier.

L'Estonien n'a que 5,4 secondes d'avance sur son coéquipier Jari-Matti Latvala, qui remporte plus d'étapes que quiconque ce matin. Le Finlandais est légèrement retardé par une crevaison à l'arrière gauche sur l’ES5, impondérable qui affecte également le troisième pilote Toyota Kris Meeke, qui complète le top trois à midi, à seulement 0,4 seconde de Latvala. Toutes les victoires d'étape sont remportées par Toyota en matinée : trois pour Latvala, une pour Meeke et une pour Tänak.

Esapekka Lappi retourne à Jyväskylä pour l’assistance de mi-journée en quatrième position après une course sans faute. Les quatre premiers du classement actuel sont tous d'anciens vainqueurs du Rallye de Finlande.

Le premier des pilotes Hyundai est le surprenant Craig Breen en cinquième position. L'Irlandais signe une bonne performance pour sa première apparition en WRC cette saison, bien qu'il ait eu l'impression d'avoir été trop souple sur la configuration de son i20 Coupé WRC.

Sébastien Ogier, de Citroën, est à 3,5 secondes de Breen en sixième position, mais doute sur les réglages à effectuer sur sa voiture pour les 5 étapes de la boucle de l'après-midi.

Le champion en titre devance les deux Hyundais d’Andreas Mikkelsen et Thierry Neuville, le Norvégien étant nettement plus heureux que le Belge, qui était en tête de l'étape Super Spéciale hier soir. Frustré par son manque de rythme, Neuville souhaite apporter quelques changements sur sa voiture à l’assistance.

Teemu Suninen est la meilleure Ford Fiesta WRC en neuvième position, bien qu'il ait perdu un gros morceau de son déflecteur avant ce matin. Le Finlandais a une demi-minute d'avance sur son coéquipier Gus Greensmith, 10ème, qui en est à sa deuxième épreuve dans une voiture de rallye mondial.

En tête de la catégorie FIA WRC2 Pro, la star montante du rallye finlandais Kalle Rovanperä se classe 11ème au général. Mais la matinée n'a pas été facile pour le pilote de la Škoda Fabia R5 qui souffre d'un survirage trop important. Le Français Pierre-Louis Loubet est juste derrière lui dans une autre Škoda Fabia R5 Evo, en tête de la catégorie FIA WRC 2.

La première étape de la journée s’achève sur l'abandon du héros local Erik Pietarinen, qui heurte un talus et part en toupie à grande vitesse. Emil Lindholm a également arrêté sa Volkswagen Polo R5 dans l'étape Moksi.

En WRC Junior FIA, le Suédois Tom Kristensson mène la catégorie Fiesta R2T de seulement 17 secondes devant son compatriote Dennis Rådström.