WRC - TÄNAK AUX PORTES DE LA VICTOIRE EN FINLANDE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - TÄNAK AUX PORTES DE LA VICTOIRE EN FINLANDE

  • gb
  • es
04.08.19

Rallye de Finlande 2019 - dimanche matin

2019 WRC - Rally Finland - O. Tänak / M. Järveoja

Seule la Power Stage sépare le leader du Rallye de Finlande Ott Tänak de sa deuxième victoire consécutive sur l'épreuve, après trois étapes déjà disputées ce dimanche matin.

Tout en se concentrant sur un pilotage propre et prudent, le pilote Toyota remporte la première étape - 200ème victoire d'étape de sa carrière - et est plus rapide que la Citroën d'Esapekka Lappi, deuxième au général, pour porter à 22 secondes son avance sur Lappi dans cette épreuve.

Comme toujours, la dernière étape du rallye sera la Power Stage, avec des points de championnat supplémentaires pour les cinq équipages les plus rapides.

Lappi occupe la deuxième place à domicile, mais se concentre davantage sur la menace qui pèse sur lui, car Jari-Matti Latvala, de Toyota, n’est plus qu’à 8 secondes derrière.

Lappi ne connaît pas très bien les étapes de la dernière journée, après s'être crashé l'an dernier, et admet que le manque de connaissances du terrain lui fait perdre du temps, car il doit jouer la prudence.

Son compatriote Latvala n'est pas satisfait de son pilotage lors de la première épreuve de la journée, mais signe le meilleur chrono de la suivante.

Sébastien Ogier, de Citroën, se remet de sa maladie hier et a progresse pour se rapprocher d'Andreas Mikkelsen, qui lutte brièvement avec sa Hyundai coincée au point mort. Mikkelsen est toujours quatrième, mais Ogier n'est plus qu'à 2,2 secondes derrière lui.

L'autre Hyundai de Craig Breen est sixième après l'ES21 devant l'identique i20 Coupé WRC de Thierry Neuville, mais l'Irlandais se présente en  retard au départ de l'ES22 - une stratégie de l'équipe visant à maximiser le score de Neuville après un rallye décevant pour le Belge jusqu'ici. Neuville occupe maintenant la 6e place, avec Breen à 2,3 secondes derrière lui.

Teemu Suninen (Ford) reste huitième, mais son coéquipier Gus Greensmith heurte un arbre sur l’ES21.  

Kalle Rovanperä et sa Škoda Fabia R5 Evo, leader du FIA WRC 2 Pro, prennent la neuvième place devant Nikolay Gryazin, leader en FIA WRC 2. Tom Kristensson reste en tête en FIA WRC Junior, avec une belle avance sur Jan Solans.