FORMULE E - DA COSTA DOMINE L'E-PRIX DE MARRAKECH | Federation Internationale de l'Automobile

FORMULE E - DA COSTA DOMINE L'E-PRIX DE MARRAKECH

  • gb
  • es
29.02.20

Le pilote DS TECHEETAH et vainqueur de la course, Antonio Felix Da Costa, et son coéquipier Jean-Eric Vergne signent un double podium pour leur équipe à Marrakech. Maximilian Günther, de BMW i ANDRETTI MOTORSPORT, sépare les deux pilotes en prenant la deuxième place.

Avec un bon départ depuis la pole, Da Costa ouvre la voie dans le premier virage de l’E-Prix de Marrakesh 2020, suivi de près par l'homme qui l'a remplacé chez BMW, Maximilian Günther en deuxième position, et par la Mercedes-Benz EQ de Nyck de Vries en troisième position.

Parti de la 11e place, le champion en titre Vergne remonte à la septième place, pressé d'entamer sa troisième campagne pour le titre de champion. Dans le même temps, de Vries passe de la troisième à la dernière place tout recevant une pénalité pour régénération excessive de puissance. Andre Lotterer, de TAG Heuer Porsche, remonte ensuite à la troisième place à 28 minutes du terme.

L'écart entre les deux leaders varie entre quelques dixièmes et une seconde sur les premiers tours, mais lorsque les deux pilotes activent la première de leurs deux périodes de quatre minutes en mode attaque, Da Costa gère mieux la puissance supplémentaire et s’éloigne à deux secondes de Günther.

Vergne, qui continue de remonter, passe en troisième position, devançant son ancien coéquipier Andre Lotterer qui retombe en quatrième position. Bien qu'il ait manqué la première séance d'essais libres de la veille en raison d'une fièvre, le champion en titre était potentiellement sur le point de monter sur le podium avant de sortir du top dix. Vergne se laisse de nouveau distancer par Lotterer peu après, l'Allemand ayant activé son premier mode d'attaque plus tard.

Se battant pour la tête, Da Costa et Günther se retrouvent engagés dans une course serrée, allant roue contre roue dans le virage 11, permettant à Günther de combler l'écart et de tenter un dépassement.

Da Costa repousse l’attaque, mais Günther parvient à exécuter une belle manœuvre sur l'extérieur du virage 1 peu après pour prendre la tête. Les deux pilotes entreprennent alors une importante gestion de l'énergie et son presque rattrapés par Lotterer, troisième.

Lorsque la deuxième série d'activations du mode d'attaque intervient, Da Costa reprend l'avantage grâce aux 35 kW d’énergie supplémentaires. Günther suit le mouvement en activant son deuxième mode d'attaque, mais Da Costa a suffisamment d'avance pour rester en tête. Plus loin derrière, Edoardo Mortara, et Lotterer (ROKiT VENTURI RACING), se battent pour les quatrième et cinquième places, tous deux en mode d'attaque.

En constante remontée, Vergne prend la deuxième place devant Günther, le passant sur l'intérieur du virage 1, se plaçant derrière son coéquipier à six minutes et un tour de la fin de la course. Günther, maintenant en troisième position, devance Lotterer en quatrième position, tandis que les deux pilotes allemands s'affrontent pour une place sur le podium.

Avec les deux DS TECHEETAH en tête, Vergne repousse plusieurs attaques de Günther en troisième position, ce qui lui coûte une énergie précieuse, avant que le pilote BMW ne parvienne à le dépasser. Toujours en tête, Da Costa remporte la victoire, la première de la saison 2019/20 pour DS TECHEETAH. Günther franchit la ligne d'arrivée en deuxième position, tandis que Vergne est tout près en troisième position. Le pilote Nissan e.dams Sebastien Buemi termien en quatrième position et Mortara en cinquième.

Malgré un départ en fond de grille, le pilote Panasonic Jaguar Racing et leader du championnat Mitch Evans parvient à remonter de 18 places dans les derniers instants de la course, terminant en sixième position. Le Néo-Zélandais, qui n’a pas réussi à établir un chrono lors des qualifications, a plus que compensé son départ difficile par un parcours sans faute.

La Formule E se dirige maintenant vers Rome pour la sixième manche du championnat de Formule E ABB FIA 2019/20, le 4 avril.

 

Citations des pilotes

 

Antonio Felix da Costa (DS TECHEETAH)

« La victoire d'aujourd'hui est une victoire d'équipe. Ils m'ont donné une voiture incroyable et nous travaillons ensemble pour nous améliorer. La course a été en fait beaucoup plus difficile qu'il n'y paraissait. J'ai dû faire preuve de beaucoup de courage et d'intelligence dans toutes mes manœuvres. À un moment donné, j'ai dû laisser Max se rapprocher vraiment pour le pousser à utiliser de l’énergie supplémentaire, tandis qu'avec le deuxième mode d'attaque, j'empêchais André de s'approcher trop près. Au final, ça a parfaitement fonctionné ! Nous avons très bien planifié la course et tout le travail effectué à Paris a porté ses fruits. Chapeau à JEV aujourd'hui qui, malgré une semaine difficile, a réussi à monter sur le podium pour l’équipe. »

Maximilian Günther (BMW i ANDRETTI MOTORSPORT)

« La lutte contre les deux voitures DS TECHEETAH a été intense aujourd'hui. Nous avons bien géré la course et c'est devenu très excitant quand JEV m'a dépassé vers la fin. Nous savions que nous pouvions éventuellement tenter une manœuvre, car j'avais un avantage énergétique sur lui. Mais il défendait très bien, tout en étant très fair-play. Je pense que ce que JEV a fait aujourd'hui est impressionnant. J'avais plus d'énergie par rapport à lui et cela a fait la différence dans les derniers virages. De plus, Antonio a été intelligent en gardant la tête, alors félicitations à lui ! »

 

Jean-Eric Vergne (DS TECHEETAH)

« C'était la course la plus difficile de toute ma carrière ici, en Formule E. Bien que je n'aie pas pu participer à l'entraînement hier, j'avais observé tout le monde depuis l'hôpital. Je ne me sentais toujours pas très bien aujourd'hui, mais l'équipe a fait un excellent travail. Pendant la course, j'ai mis la tête dans le guidon et j'ai tout donné. Quand mon ingénieur m'a dit à mi-course que j'étais quatrième, je n'en revenais pas. J'ai eu une bonne bagarre avec Max vers la fin... mais j'étais sûr qu'il allait finir par me dépasser. J'ai essayé de défendre la deuxième place autant que possible, mais je n'avais plus d'énergie dans la voiture. Je suis heureux d'être de retour sur le podium. »