FORMULE E - MAXIMILIAN GÜNTHER S'ASSURE UNE PREMIÈRE VICTOIRE EN FORMULE E AVEC UN DÉPASSEMENT AU DERNIER TOUR | Federation Internationale de l'Automobile

FORMULE E - MAXIMILIAN GÜNTHER S'ASSURE UNE PREMIÈRE VICTOIRE EN FORMULE E AVEC UN DÉPASSEMENT AU DERNIER TOUR

  • gb
  • es
19.01.20

BMW i Andretti Motorsport en tête du classement par équipe

Maximilian Günther, de BMW i Andretti Motorsport, remporte une victoire durement acquise dans la chaleur torride de Santiago après une lutte acharnée avec Antonio Felix Da Costa, le pilote DS Techeetah. Mitch Evans, pilote de Panasonic Jaguar Racing, termine à la troisième place.

Parti en pole position, Evans mène les premiers tours de l’E-Prix de Santiago 2020, suivi de Pascal Wehrlein de Mahindra Racing qui a passé Günther, le reléguant en troisième position. 

Le leader du championnat, Alexander Sims, le coéquipier de Günther chez BMW i Andretti Motorsport, s’arrête sur la piste, entrainant une période jaune sur l'ensemble du parcours. Sa voiture est rapidement récupérée et la course reprend à 37 minutes du terme.

En passant les virages 10 et 11, Oliver Rowland, de Nissan e.dams, entre en contact avec le pilote d'Envision Virgin Racing, Sam Bird, endommageant son aileron avant qui se détache de la voiture. En conséquence, Bird part en tête-à-queue, perdant des places précieuses pour retomber à la 19ème place. Rowland recevra par la suite une pénalité de drive through pour avoir entraîné la collision.

Passant en mode attaque, Günther s’élance sur le pilote de Rokit Venturi Racing, Edoardo Mortara, utilisant la puissance supplémentaire pour dépasser le pilote Venturi et se placer en troisième position. Avec Mortara en quatrième position et son coéquipier Felipe Massa en cinquième position, les deux Venturi sont au pied du podium, attendant leur heure. 

En entrant dans le virage 10, Massa est contraint par son coéquipier de sortir de sa trajectoire et heurte le mur, retombant à la septième place. Profitant de la situation, le champion en titre et pilote DS Techeetah Jean-Eric Vergne passe en 5e position. 

A 25 minutes de la fin, Evans maintient son avance, Günther est désormais deuxième, Wehrlein troisième. Toujours en mode attaque, Günther prend la tête en passant Evans à l'approche du virage 9. 

Dix minutes plus tard, Wehrlein ralentit permettant à Vergne et son coéquipier, Da Costa, de lui passer devant. Les deux pilotes DS Techeetah sont en troisième et quatrième position, mais le pneu avant gauche du champion en titre Vergne commence à frotter sur l'aile, laissant une traînée de fumée derrière lui. Malgré tout, Vergne ne lâche rien - maintenant en sixième position - avant que l'aile ne finisse par se détacher. A sept minutes de l'arrivée, Vergne rentre aux stands avec sa voiture endommagée, laissant son coéquipier se battre en piste pour la plus haute marche du podium. 

En route vers la deuxième place, Da Costa double Evans dans le long virage 8 et se met en chasse de Günther. Mais le leader tient bon et maintient son avance à moins de trois minutes de la fin de la course. Alors que les deux voitures entrent ensemble dans le virage 10, da Costa écarte le pilote BMW de sa trajectoire, et le passe sur l'intérieur pour prendre la tête de la course.  

Dans le dernier tour, Günther repasse à l'attaque alors que Da Costa mène la course. Les deux pilote ont un niveau d'énergie similaire, et Günther repasse devant Da Costa dans le virage 9, reprenant sa place de leader durement gagnée. Une fois les virages 10 et 11 passés, le pilote BMW remporte la victoire suivi de Da Costa en deuxième position et Evans troisième.  

Une pénalité de temps permet à Nyck de Vries de Mercedes-Benz EQ Formula E Team de se classer en cinquième position, tandis que Wehrlein remporte douze points pour la quatrième place. Le coéquipier de De Vries, Stoffel Vandoorne, termine sixième, tandis que l'Audi Lucas di Grassi prend la septième place après être parti 22e suite à ses problèmes lors des qualifications.

James Calado, de Panasonic Jaguar Racing, termine huitième devant Massa, tandis que Bird complète le top dix.

Après une nouvelle épreuve de force à Santiago, la Formule E se dirige maintenant vers Mexico et l'Autodromo Hermanos Rodriguez pour la quatrième manche du Championnat ABB FIA de Formule E 2019/20, le 15 février.

 

Citations

Maximilian Günther (BMW i Andretti Motorsport)

« Aujourd’hui, le rêve est devenu réalité. Pour nous tous, il s'agissait de gérer la course dans des conditions chaudes et c'était une lutte sans merci pour la victoire. N'ayant pas pris un très bon départ sur le côté sale de la piste, ce qui m'a coûté une position, nous avons utilisé les modes d'attaque très intelligemment. Cela m'a permis de prendre la tête. Dans cette chaleur, il était également important de surveiller la température des batteries. Nous avons bien géré ce point. Dans le dernier tour, Antonio a dû freiner un peu plus tôt que moi dans la ligne droite. Je me suis dit ‘c’est maintenant ou jamais' et j'ai enclenché le dépassement. Heureusement, c’est passé. »

 

Antonio Felix da Costa (DS TECHEETAH)

« Il s'est passé tant de choses pendant la course. C'est un peu gênant de perdre la victoire contre BMW i Andretti mais félicitations à Max. Beaucoup de points positifs à retenir, mais j'ai perdu de l’élan au départ car j'ai reçu un gros coup de Sims et ma direction n'a jamais été droite tout au long de la course. Cependant, nous avons de la vitesse avec cette voiture et cela a fait toute la différence. J'ai perdu beaucoup de temps derrière la JEV et j'ai donné de mauvaises informations sur la température, et tout s'est joué dans le dernier tour et ces gars ont simplement mieux géré la situation. »

 

Mitch Evans (Panasonic Jaguar Racing)

« L'exécution de la course nous a en quelque sorte échappé, c'était un peu étrange. Si l'on regarde les points positifs, nous avons de bons points et un podium après un mauvais début de saison, alors je suis plutôt content du résultat. En partant de la P1 j’espérais une victoire, mais nous avons encore du travail à accomplir. »

 

E-Prix de Santiago 2020 (manche 3)

1

Maximilian Guenther

BMW i Andretti Motorsport

46:11.511s

2

Antonio Felix da Costa

DS TECHEETAH

+2.067s

3

Mitch Evans

Panasonic Jaguar Racing

+5.119s

4

Pascal Wehrlein

Mahindra Racing

+7.050s

5

Nyck de Vries

Mercedes-Benz EQ

+9.883s

6

Stoffel Vandoorne

Mercedes-Benz EQ

+11.237s

7

Lucas di Grassi

Audi Sport ABT Schaeffler

+14.437s

8

James Calado

Panasonic Jaguar Racing

+18.255s

9

Felipe Massa

ROKiT Venturi Racing

+20.430s

10

Sam Bird

Envision Virgin Racing

+21.780s

11

Oliver Turvey

NIO 333

+27.778s

12

Nico Mueller

GEOX DRAGON

+33.786s

13

Sebastien Buemi

Nissan e.dams

+43.257s

14

Daniel Abt

Audi Sport ABT Schaeffler

+47.198s

15

Robin Frijns

Envision Virgin Racing

1 Lap

16

Ma Qing Hua

NIO 333

1 Lap

17

Oliver Rowland

Nissan e.dams

4 Laps

 

 

 

 

DNF

Jerome D’Ambrosio

Mahindra Racing

40 Laps

DNF

Brendon Hartley

GEOX DRAGON

35 Laps

DNF

Jean-Eric Vergne

DS TECHEETAH

32 Laps

DNF

Edoardo Mortara

ROKiT Venturi Racing

29 Laps

DNF

Alexander Sims

BMW i Andretti Motorsport

4 Laps

DNF

Neel Jani

TAG Heuer Porsche

2 Laps

DSQ

Andre Lotterer

TAG Heuer Porsche

28 Laps

 

Classement des pilotes

Stoffel Vandoorne

Mercedes-Benz EQ

38

Alexander Sims

BMW i Andretti Motorsport

35

Sam Bird

Envision Virgin Racing

28

Maximilian Guenther

BMW i Andretti Motorsport

25

Lucas di Grassi

Audi Sport ABT Schaeffler

24

Oliver Rowland

Nissan e.dams

22

Antonio Felix da Costa

DS TECHEETAH

21

Mitch Evans

Panasonic Jaguar Racing

21

Andre Lotterer

TAG Heuer Porsche

18

Edoardo Mortara

ROKiT Venturi Racing

18

Nyck de Vries

Mercedes-Benz EQ

18

Pascal Wehrlein

Mahindra Racing

12

Robin Frijns

Envision Virgin Racing

10

James Calado

Panasonic Jaguar Racing

10

Daniel Abt

Audi Sport ABT Schaeffler

8

Jean-Eric Vergne

DS TECHEETAH

4

Felipe Massa

ROKiT Venturi Racing

2

Jerome D’Ambrosio

Mahindra Racing

2

Brendon Hartley

GEOX DRAGON

2

Oliver Turvey

NIO 333

0

Sebastien Buemi

Nissan e.dams

0

Nico Mueller

GEOX DRAGON

0

Neel Jani

TAG Heuer Porsche

0

Ma Qing Hua

NIO 333

0

 

Classement des équipes

BMW i Andretti Motorsport

60

Mercedes-Benz EQ

56

Envision Virgin Racing

38

Audi Sport ABT Schaeffler

32

Panasonic Jaguar Racing

31

DS TECHEETAH

25

Nissan e.dams

22

ROKiT Venturi Racing

20

TAG Heuer Porsche

18

Mahindra Racing

14

GEOX DRAGON

2

NIO 333

0