La Formule E promue Championnat du Monde de la FIA dès la saison sept | Federation Internationale de l'Automobile

La Formule E promue Championnat du Monde de la FIA dès la saison sept

  • gb
  • es
03.12.19

Le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA a accordé le statut de championnat du monde à la série de courses tout-électrique.

Les membres du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA (CMSA) ont décidé, par voie de vote, d’accorder le statut de championnat du monde au Championnat de Formule E de la FIA à partir de la saison 2020/21. Le Président de la FIA, Jean Todt, et le Président de Formula E, Alejandro Agag, ont tous deux signé l’accord au siège de la FIA à Paris.

Avec un calendrier composé actuellement de 14 manches disputées sur cinq continents, la FE offre des courses professionnelles époustouflantes au cœur de grandes métropoles mondiales. La série constitue une plateforme internationale pour le développement de la technologie des véhicules électriques et la promotion d’une mobilité durable.

La discipline continue de monter en puissance, avec l’arrivée d’autres constructeurs de premier plan pour cette saison et les suivantes. BMW, Porsche et Mercedes-Benz rivalisent à présent avec Audi, Jaguar, DS Automobiles, NIO, Penske, Nissan et Mahindra Racing, rejoignant ainsi les grands noms de l’automobile qui voient dans la Formule E une vitrine technologique attrayante.

Il s’agira donc du cinquième championnat du monde régi par la FIA. A compter de la septième édition, le Championnat du Monde de Formule E figurera parmi les catégories phares de la FIA, aux côtés du Championnat du Monde de Formule Un de la FIA, du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA, du Championnat du Monde de Rallycross de la FIA et du Championnat du Monde FIA Karting.

Le Président de la FIA Jean Todt a déclaré : "La création et le développement de la Formule E représentent une formidable aventure. Je suis fier de pouvoir confirmer aujourd’hui son statut de championnat du monde de la FIA. Depuis ses débuts, la Formule E n’a cessé de prendre de l’ampleur. En quelques années à peine, cette série a démontré toute sa pertinence pour l’industrie automobile, et deux constructeurs ont rejoint les rangs en début de saison, ce qui porte leur nombre total à dix. Grâce à l’engagement et au professionnalisme de ces constructeurs, et de leurs équipes respectives, la qualité du plateau s’améliore au fil des ans. Dès la première course à Pékin en 2014 et avec chaque E-Prix, la Formule E a prouvé que le concept des courses électriques de pointe fonctionne. J’accueille donc avec le plus grand plaisir le Championnat du Monde de Formule E au sein de la famille FIA."

Le Président de Formula E Alejandro Agag a déclaré : "Nous avons toujours eu pour ambition de devenir un championnat du monde. Tout ce que nous avons entrepris et réalisé convergeait vers ce moment si particulier. Avoir réussi cette gageure et obtenir le statut de championnat du monde apporte davantage de crédit à ce qui est déjà une formule de course à part entière et une manifestation sportive spectaculaire. Avec cet accord et cette annonce officielle, la Formule E se place vraiment au sommet des courses internationales pour monoplaces. Tout ceci est le fruit d’un travail acharné de la part des nombreuses personnes impliquées et rien n’aurait été possible sans le soutien du Président de la FIA Jean Todt et de la fédération, ni sans la motivation et l’appui de nos équipes et partenaires. Nous pouvons dire maintenant que nous avons réussi. Mais ce n’est que le début d’un nouveau chapitre qui s’écrira sous la bannière de l’ABB FIA Formula E World Championship."