F2 - L’ÉQUIPE DAMS COURONNÉE CHAMPIONNE APRÈS LA VICTOIRE DE SETTE CÂMARA À ABU DHABI | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F2 - L’ÉQUIPE DAMS COURONNÉE CHAMPIONNE APRÈS LA VICTOIRE DE SETTE CÂMARA À ABU DHABI

  • gb
  • es
30.11.19

F2 - Course d'Abu Dhabi 2019 - Feature Race d’Abu Dhabi

Le Brésilien remporte sa première victoire en F2 devant Matsushita et Zhou

 

Sérgio Sette Câmara s'est battu pour sa première victoire en Formule 2 en Feature Race et permet à DAMS de remporter le titre à Yas Marina. Le Brésilien remonte après un départ lent pour terminer cinq secondes devant Nobuharu Matsushita (Carlin) et Guanyu Zhou (DAMS, UNI-Virtuosi).

 

L'émotion a jailli depuis le côté français des stands, et comme l'équipe l'a dit avec passion à Sette Câmara à la radio : « Jean-Paul en serait fier », en l'honneur de feu Jean-Paul Driot, le fondateur de l'équipe française.

 

Sette Câmara a peut-être franchi le drapeau à damiers en premier, mais non sans lutter. Le Brésilien fait un mauvais départ et se laisse distancer par Louis Delétraz et Callum Ilott. Le pilote suisse est le principal bénéficiaire de ce départ lent de Câmara, fonçant au milieu des deux pilotes pour prendre la tête de la course.

 

Et derrière eux, l’action ne manque pas, Zhou prenant large avec Matsushita et Nyck de Vries pour finalement passer le nez devant. Le pilote chinois ne parvient cependant pas à maintenir son rythme et se laisse distancer peu de temps après.

 

Contrairement à ceux qui le devancent, Matsushita a opté pour les gommes tendres et profité de la dégradation du caoutchouc de Sette Câmara et Ilott pour passer devant et se placer directement derrière Delétraz. Il reprend rapidement la tête de la course et Delétraz ne parvient pas à empêcher son coéquipier de prendre la tête, alors que Matsushita s’élance sur son flanc. Delétraz demande instantanément à son équipe s'il peut passer au stand, mais son ingénieur lui indique qu’il doit encore attendre.

 

Comme Matsushita, Zhou s’élance également en gommes tendres et double Sette Câmara et Delétraz, qui font un arrêt pour s’équiper de gommes fraîches au tour suivant. Huitième et neuvième à leur retour en piste, ils se battent pour empêcher Matsushita de creuser l’écart à l'avant et de se construire un bel avantage.

 

Une période de voiture de sécurité virtuelle interrompt brièvement l'action, après que Mahaveer Raghunathan a bloqué puis dérapé, entraînant son abandon. À la reprise, Delétraz et Sette Câmara commencent à doubler les pilotes qui n’ont pas encore fait leur arrêt, à commencer par Marino Sato. Delétraz double ensuite Nikita Mazepin, mais le Russe se montre plutôt têtu avec Sette Câmara et refuse de se faire doubler si tôt.

 

En tête, l'avantage de Matsushita sur Zhou en P2 est en train de fondre - le pilote Carlin bloque et prend trop large dans le virage 9, perdant un temps précieux. Sette Câmara trouve finalement le moyen de passer Mazepin. Prenant l’aspiration, le Brésilien le double sous DRS. Le Russe est ainsi dans le chemin du pilote débutant en F2 Christian Lundgaard, qui tente une manœuvre, mais s’écarte de la trajectoire. Ilott en profite plonger devant eux et se rapprocher de Sette Câmara et Delétraz.

 

La bataille entre Matsushita et Zhou pour la tête s'intensifie. Zhou semble avoir mieux géré ses pneus et se retrouve à portée de DRS, mais avant de pouvoir le passer, Matsushita s'élance dans les stands en quête de nouvelles gommes. Cela laisse temporairement l'avantage à Zhou, qui doit lui aussi effectuer un arrêt au stand. 

 

Le moment décisif arrive par l’arrière. Sette Câmara se bat pour revenir dans la course et bombarde devant Delétraz. Zhou fait son arrêt, et le Brésilien reprend la tête de la course pour la première fois depuis le départ. Matsushita revient en quatrième position, mais devance Ilott sur des pneus plus frais et plus rapides. Zhou, de retour en P5, suit le mouvement et double également Ilott en super tendres. A quelques tours de la fin, Sette Câmara a creusé un écart de près de cinq secondes, ce qui le rend intouchable en tête.

 

La P2 ou la P3 semblent plus réalistes, car Delétraz commence à se débattre avec ses pneus. Le pilote suisse lutte avec acharnement, mais Matsushita a une meilleure adhérence et prend finalement l’avantage. Son coéquipier se défend, mais n’a pas des gommes en assez bon état pour récupérer la position. Une fois de plus, Zhou suit le mouvement et se classe troisième peu de temps après.

 

Il n’y a que peu de mouvement derrière, si ce n’est pour Giuliano Alesi, qui signe le meilleur tour en passant Mick Schumacher pour prendre la huitième place, et la pole en grille inversée pour la course de Sprint.

Sette Câmara franchit la ligne d’arrivée avec une deuxième victoire cette année, devant Matsushita et Zhou qui complètent le podium. Delétraz doit se contenter de la quatrième place, devant Ilott, Luca Ghiotto, Nicholas Latifi et Alesi. Schumacher et Mazepin remportent les derniers points.

 

En amont de la dernière course de la saison 2019 demain, la course de sprint, le champion Nyck de Vries est premier avec 266 points, et Latifi deuxième avec 200 points. La victoire de Sette Câmara le rapproche de son coéquipier avec 194 points. Ghiotto passe en quatrième position avec 192 points, devant Jack Aitken, 159 points.

 

Dans le championnat par équipes, DAMS est sacrée championne avec 394 points, devant UNI-Virtuosi, 331. ART Grand Prix est troisième avec 277 points, Carlin quatrième avec 230 points et Campos Racing cinquième avec 189 points.

Alesi sera en quête de sa première victoire en F2 lors de la dernière course de Sprint de la saison demain, à 13h30 (heure locale).

 

Formule 2 FIA 2019 - Manche 12 - Classement provisoire de la Formule 2 FIA - Classement provisoire de la Feature Race

 

PILOTE

ÉQUIPE

1

Sergio Sette Camara

DAMS

2

Nobuharu Matsushita

Carlin

3

Guanyu Zhou

UNI-Virtuosi Racing

4

Louis Deletraz

Carlin

5

Callum Ilott

Sauber Junior Team by Charouz

6

Luca Ghiotto

UNI-Virtuosi Racing

7

Nicholas Latifi

DAMS

8

Giuliano Alesi

Trident

9

Mick Schumacher

PREMA Racing

10

Nikita Mazepin

ART Grand Prix

11

Jack Aitken

Campos Racing

12

Jordan King

MP Motorsport

13

Nyck De Vries

ART Grand Prix

14

Christian Lundgaard

Trident

15

Matevos Isaakyan

Sauber Junior Team by Charouz

16

Tatiana Calderon

BWT Arden

17

Sean Gelael

PREMA Racing

18

Marino Sato

Campos Racing

   
 

NON CLASSÉS

 
   
 

Artem Markelov

BWT Arden

 

Mahaveer Raghunathan

MP Motorsport

   
 

MEILLEUR TOUR AU GÉNÉRAL

 

Guanyu Zhou (UNI-Virtuosi Racing) - 1:54.077 on Lap 30

   
 

MEILLEUR TOUR ÉLIGIBLE AUX POINTS

 

Guanyu Zhou (UNI-Virtuosi Racing)