ERC3 - Un changement de dernière minute octroie la victoire de l’ERC 3 à Llarena | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

ERC3 - Un changement de dernière minute octroie la victoire de l’ERC 3 à Llarena

  • gb
  • es
19.08.19

ERC3 - Barum Czech Rally Zlin 2019

Ken Torn tenait le titre ERC3 Junior en main, mais après un changement de résultat tardif dû à un ajustement du temps théorique accordé à Jean-Baptiste Franceschi lors de l'étape 15, Efrén Llarena passe de deuxième à premier de la catégorie. 

ERC FIA 2019, Manche 6/8
Barum Czech Rally Zlín ERC3 - Rapport de manche 2 : 18 août 2019

Ce point supplémentaire pour Llarena lui vaut le titre du championnat soutenu par Pirelli, un point devant Torn.

« Nous étions toujours à la limite avec quelques grosses frayeurs, comme tous les pilotes, » explique Llarena. « Nous savions qu’il fallait gagner et nous le méritions. Nous avons travaillé trop dur pendant deux ans pour ne pas gagner et nous remercions beaucoup la fédération espagnole pour son soutien. Nous avons été très rapides sur tous les rallyes et mon équipe a fait du très bon travail. Sara et moi [Fernández, copilote] avons beaucoup travaillé, non seulement sur les notes de rythme mais aussi sur la voiture. Nous avons essayé d’être professionnels et de travailler aussi dur que possible. Nous nous sommes beaucoup améliorés au cours de l’année. »


Franceschi tombe en quatrième position avec son compatriote Erik Cais, le pilote de la Ford Fiesta R2T, promu deuxième et Sindre Furuseth, troisième, tandis que Torn est en en cinquième position.


Les espoirs de Torn s’envolent après qu’il ait perdu près de deux minutes sur la première passe de Kašava. Alors qu'il lutte contre le pilote de l'ACCR Czech Rally Team, Cais, pour la quatrième place, il retombe loin derrière en cinquième position. À ce stade, la victoire de Llarena pourrait potentiellement lui valoir le titre.

Mais Franceschi intervient, après avoir doublé Llarena sur la même spéciale qui voit Torn dégringoler. Franceschi augmente son avance à 1,3s sur Maják et bien que Llarena ait récupéré ce temps-là sur Pindula, la dernière étape du rallye s'arrête après qu'une voiture accidentée ait bloqué la route, le Français Franceschi semble parti pour remporter sa deuxième victoire en ERC3 Junior en 2019 avec Llarena à quatre secondes et sept points derrière Torn dans la course au titre.

Sindre Furuseth, qui avait offert une belle prestation au championnat avant la finale de la République tchèque, retombe à la quatrième place derrière Cais sur l'avant-dernière étape du rallye.

L'ancien vététiste de descente Cais impressionne tout au long de la journée de dimanche, courant 6,6s plus vite que les autres sur les six étapes de la deuxième manche et montant pour la deuxième fois consécutive sur le podium.

Bien que Torn ait lutté pour le rythme, il remonte sur Pindula et rétrograde Florian Bernardi à la sixième place et Yohan Rossel (Peugeot Rally Academy) à la septième place, battant Bernardi pour prendre la cinquième place en ERC3 par seulement 0,6s.
Miklós Csomós (East Motorsport Kft.), René Dohnal (ACCR Czech Rally Team) et Orhan Avcioğlu (Toksport WRT) complètent le top 10. Le pilote turc Avcioğlu entre dans le top 10 au dernier moment, dépassant Sean Johnston sur la passe de Pindula dans l'après-midi et passant devant le pilote Saintéloc Junior Team de seulement 0.6s après que l'Américain ait été retardé par une crevaison.

Hors du top 10 de l'ERC3, Petr Semerád offre une belle démonstration de ce qu’il aurait pu accomplir après sa victoire en première étape. Il rattrape et dépasse l’ADAC Opel Rallye Junior Team d'Elias Lundberg pour prendre la sixième place de l'ERC3 Junior sur Pindula, position que son coéquipier Grégoire Munster occupait avant d’abandonner sur un problème technique.

Nabila Tejbar remporte l’ERC Ladies' Trophy contre l'ancienne championne Ekaterina Stratieva, gagnant près d'une demi-minute sur Pindula pour s'assurer le titre par seulement 7,2 secondes.

ERC 3 - Rapport de manche 1:Cliquez ici pour le rapport de la manche 1 de l’ERC3

Le live et les résultats ici : https://www.fiaerc.com/live-timing/

À suivre : La manche 7/8, Rallye de Chypre, 27-29 septembre : 

Depuis 1970, le Rallye de Chypre met les voitures et les équipages à l'épreuve. Et bien que le format actuel soit un peu moins exigeant qu'il ne l'était auparavant, sous-estimer la nature difficile de ce poids lourd du rallye est une grosse erreur. Bien qu'il s'agisse fondamentalement d'un rallye sur gravier, certains tronçons de Tarmac se caractérisent par des températures ambiantes et au sol rigoureuses. Le retour à Nicosie en 2019 a permis de faire revivre les étapes de montagne autour de la capitale. Les étapes urbaines à travers la zone tampon contrôlée par les Nations Unies entre les zones habitées chypriotes grecques et turques de Nicosie se poursuit sur le rallye combiné de l'ERC et du Moyen Orient. Information/accréditation : Petros Soutzis, psoutzis@cytanet.com.cy