WEC - ENTRETIEN AVEC LE CHAMPION DU MONDE KAZUKI NAKAJIMA | Federation Internationale de l'Automobile

WEC - ENTRETIEN AVEC LE CHAMPION DU MONDE KAZUKI NAKAJIMA

  • gb
  • es
27.08.19

La saison 2018/19 du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA a été une bonne saison pour l'équipage de la TS050-Hybrid Toyota Gazoo Racing n°8 de Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima.

Non seulement ils remportent cinq des huit courses pour s'assurer le titre mondial pour eux-mêmes et pour Toyota, mais remportent également deux fois la victoire des 24 Heures du Mans et la première course des 1000 milles du WEC sur le légendaire circuit international de Sebring en Floride.  

Seul point noir, le duo remporte le Tourist Trophy à Silverstone, pour ensuite perdre la victoire après la disqualification des deux Toyotas suite à la détection d’un problème lors du contrôle d’après-course. Alonso, Buemi et Nakajima terminent l'année avec 198 points, 41 points devant leurs coéquipiers de la Toyota n°7.

A l'approche de la nouvelle saison, nous avons rencontré le Japonais Kazuki Nakajima pour parler du développement de la Toyota TS050 Hybrid, de son nouveau coéquipier Brendon Hartley et de la huitième saison du Championnat du Monde d'Endurance FIA.

« Le principal changement sur la voiture pour la nouvelle saison, c'est l'Aerodynamique. Je n'ai pas encore passé beaucoup de temps dans la voiture, avec toutes mes courses au Japon je n'ai pas eu l'occasion de vraiment la tester.  J'ai donc fait mon vrai premier essai au Prologue de Barcelone. Ce n'est pas une voiture neuve, c'est une évolution de la voiture de l'an dernier, mais c'est toujours agréable de conduire une nouvelle voiture. »

« Barcelone n'est pas une piste sur laquelle nous courrons habituellement, donc le test de deux jours consiste à rassembler les données et à s'habituer à la voiture, une fois de plus. Nous n’avons pas eu beaucoup de temps au Mans, mais nous avons fait des tests sur l’aérodynamique et sur la mise au point de la voiture. L’essai a également été l'occasion de présenter le nouveau pilote de l’équipe.

« C'est très intéressant d'avoir Brendon avec nous. Il était déjà là au Mans, il a fait beaucoup de propositions et nous a donné des informations sur le montage de la voiture. Son expérience chez Porsche est très intéressante. Nous nous posions beaucoup de questions sur la période où nous étions concurrents, et il a été très ouvert ; un gars sympa. Je suis très heureux de l'avoir comme coéquipier. »

« Le Brésil sera quelque chose de différent pour moi car la dernière fois que le WEC a été couru là-bas, je n'y étais pas. Ce sera donc ma première participation à Interlagos depuis 2009, quand j’étais en F1. Donc ça va être très spécial pour moi de retourner au Brésil. Je suis sûr que ce ne sera pas facile car c'est très physique et il faut aussi assurer la gestion du trafic, mais j'ai hâte d'y retourner. »

« Le fait d'entamer la nouvelle saison en tant que champion du monde ne signifie pas grand-chose. C'est un très beau titre mais maintenant nous avons une nouvelle saison à courir. Nous ne sommes qu’un challenger parmi les autres à tenter de gagner Le Mans. »

Les 4 Heures de Silverstone sont la première manche du Championnat du Monde d'Endurance 2019/20 de la FIA qui se déroulera au Royaume-Uni du vendredi 30 août au dimanche 1er septembre.