UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE CHAMPIONNAT FIA DE FORMULE E EN ARABIE SAOUDITE | Federation Internationale de l'Automobile

UNE NOUVELLE ÈRE POUR LE CHAMPIONNAT FIA DE FORMULE E EN ARABIE SAOUDITE

  • gb
  • es
12.12.18.

Nouvelles voitures et nouveaux règlements pour la première course de la cinquième saison à l'E-Prix d'Ad Diriyah ce week-end

Le Championnat ABB FIA de Formule E entre dans une nouvelle ère ce week-end (15 décembre), l'E-Prix d'Ad Diriyah en Arabie saoudite inaugurant la cinquième saison des courses urbaines électriques.

La plus grande grille de l'histoire de la Formule E s'alignera samedi après-midi, alors que 22 pilotes engagés pour 11 équipes s'affronteront pour déterminer le premier vainqueur au volant d’une Formule E Gen2 FIA. Avec de nombreuses nouvelles réglementations, le championnat est prêt pour une saison des plus excitante et imprévisible.

Visages Familiers et Nouveaux Challengers

La Formule E accueille un certain nombre de nouvelles équipes pour cette 5ème saison, avec HWA RACELAB comme toute nouvelle entité, tandis que Nissan e.dams succède à l’ancienne équipe triple Championne Renault e.dams, et BMW apporte son soutien constructeur total à l'équipe Andretti pour la première fois pour créer BMW i Andretti Motorsport.

En plus de nouvelles équipes, de nouveaux pilotes font également leur entrée. Les deux pilotes HWA -qui débutent en Formule E- Gary Paffett et Stoffel Vandoorne apporteront tous deux une grande expérience du sport automobile à cette nouvelle entreprise. Oliver Rowland rejoint l'ancien champion de Formule E Sebastien Buemi chez Nissan, tandis qu'Alexander Sims s’associe à Antonio Felix da Costa pour BMW.

Les dernières recrues de Formule E rejoignant la grille ce week-end seront Maximilian Gunther, aux côtés de Jose Maria Lopez chez GEOX DRAGON, et la nouvelle recrue de Venturi, Felipe Massa, sera aux côtés d'Edoardo Mortara.

Plusieurs pilotes ayant déjà participé au championnat 100% électrique reviennent pour la saison complète. Robin Frijns rejoindra Sam Bird chez Envision Virgin Racing, tandis que Tom Dillmann sera aux côtés d’Oliver Turvey pour NIO Formula E Team. Jerome D’Ambrosio change de couleur cette année en s’installant chez Mahindra, complétant ainsi un remaniement considérable de la grille 2018/2019.

Cliquez ici pour la liste complète des entrées.

Les débuts très attendus de la Gen2

En plus des nouveaux coureurs et nouvelles équipes de l'année à venir, ce week-end sera également marqué par la première course très attendue de la Formule E Gen2 FIA - voiture époustouflante qui représente un énorme bond en avant en matière de technologie en championnat en seulement quatre ans de compétition.

L’étonnante carrosserie abrite une batterie avec une capacité presque deux fois supérieure à celle de la première génération, ce qui signifie que les pilotes n’auront plus besoin de changer de voiture à mi-course et auront plus de puissance à leur disposition.

Alors que neuf constructeurs automobiles parmi les meilleurs au monde homologuent leurs propres groupes propulseurs pour la campagne 2018/19, la course à la fabrication du système le plus éco-énergétique possible crée un défi technique passionnant pour les équipes et se traduit par un spectacle sportif inégalé sur la Piste.

Les spécifications de la Gen2 ci-dessous…

Une nouvelle réglementation qui secoue la piste

Avec cette nouvelle voiture se profile également ne nouveaux défis sportifs. D’importantes modifications apportées à la réglementation garantissent que l’action de la très attendue Formule E sur la piste se poursuivra dans cette nouvelle ère.

Tout d’abord, les courses n’auront plus un nombre de tours défini, mais une limite de temps de 45 minutes + 1 tour. Cela rendra plus difficile la gestion de l’énergie, en particulier en cas de course sous drapeau jaune ou sous voiture de sécurité pouvant potentiellement modifier le nombre total de tours de course dans la fenêtre des 45 minutes.

Les pilotes devront désormais utiliser deux modes de puissance différents lors de chaque course, avec de courtes périodes d’un «mode attaque», qui ne peut être activé et enclenché qu’en entrant dans une zone désignée, et en dehors de la trajectoire de course. Le nombre d'activations et la durée du mode attaque seront communiqués par la FIA au plus tard une heure avant le début de chaque course.

Le nombre de pilotes bénéficiant du FanBoost (énergie supplémentaire maximale de 100 kJ, puissance minimale de 240 kW, maximale de 250 kW et temps géré par l'équipe) passera de trois à cinq. Les pilotes vainqueurs se verront attribuer un boost, à utilisation unique  et à utiliser uniquement après la 22e minute de la course.

Cliquez ici pour en savoir plus sur les nouvelles règlementations.

Les normes de sécurité atteignent un niveau record

Outre les innovations technologiques présentées par la nouvelle Gen2, les voitures intègrent également les dernières innovations en matière de sécurité, notamment le système de protection halo.

Les conducteurs devront également porter des gants biométriques chaque fois qu'ils prennent le volant, qui fourniront des informations essentielles au personnel médical en cas de besoin.