L’ANETA OUVRE UNE NOUVELLE ÉCOLE DE KARTING ÉLECTRIQUE | Federation Internationale de l'Automobile

L’ANETA OUVRE UNE NOUVELLE ÉCOLE DE KARTING ÉLECTRIQUE

  • gb
  • es
23.01.20

En décembre 2019, une nouvelle école de karting électrique a été inaugurée par l'Automóvil Club del Ecuador (ANETA) dans la ville équatorienne de Quito, pour les enfants de 7 à 17 ans.

L'objectif de l'école est que les élèves apprennent à conduire ces véhicules d'une manière plus sûre et plus écologique : les karts sont électriques, ils ne sont pas bruyants et n'endommagent donc pas l'oreille. En outre, les vitesses sont contrôlées à distance et surveillées par des instructeurs, ce qui garantit la sécurité des utilisateurs.

Un autre objectif clé de l'école est de sensibiliser à la réduction de la pollution de l'environnement via la mobilité électrique.

Lors de l'inauguration, le public a eu l'occasion de tester les karts et d'apprécier leur puissance, leur solidité, leur polyvalence, leur efficacité et leur vitesse. Outre le public, des membres de la presse et des personnalités de l'industrie automobile étaient présentes, dont le célèbre pilote professionnel équatorien du Rallye Dakar, Sebastian Guayasamin, qui a souligné l'importance de la promotion de cette initiative par l'ANETA et les avantages pour les générations futures de pilotes.

Le programme propose des formations pour les niveaux débutant, intermédiaire et avancé. Chaque niveau comprend de la théorie (sur les pièces du véhicule, les règles du karting, la sécurité du pilote, la conduite sportive et les règles de la FIA) et de la pratique (conduite sur piste, prise de virage, accélération et freinage, dépassements et techniques de pilotage). L'école est ouverte tous les jours avec des horaires flexibles.

Le directeur général de l'ANETA, Gorki Obando, a déclaré « Les karts offrent aux jeunes passionnés de course automobile la possibilité de participer à un programme d'étude intensif et de découvrir les meilleures innovations en matière de karts électriques ». Il a conclu : « Cette initiative est d'une grande importance et d'une grande valeur pour l'Équateur, et pour l'avenir de la mobilité durable dans notre pays. »