WRC SUÈDE - DOUBLÉ POUR KRISTENSSON | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC SUÈDE - DOUBLÉ POUR KRISTENSSON

  • gb
  • es
19.02.20

Tom Kristensson réalise un doublé lors du Rallye de Suède ce week-end, s'assurant ainsi la victoire de la première manche du Championnat FIA WRC Junior pour la deuxième année consécutive. En signant les trois meilleurs temps d'étape, Kristensson met à profit sa connaissance du terrain pour s'assurer la victoire avec un avantage impressionnant de 37,8 secondes.

Sa victoire permet également aux pilotes suédois de continuer à dominer leur épreuve nationale dans le Championnat Junior WRC de la FIA - la victoire de Kristensson ce week-end s'ajoutant à sa première victoire l'année dernière ainsi qu'à celles de Dennis Rådström en 2018 et de Per-Gunnar Andersson en 2006.

Avec une performance très régulière et compétitive - dont le meilleur temps lors du premier passage de la nouvelle étape Nyckelvattnet (ES4) - le Letton Martin Sesks démarre bien la saison avec une deuxième place. Et Ken Torn se remet d'une excursion dans le fossé à la fin de l’étape de Sprint de Torsby (ES16) de samedi pour s'assurer la troisième marche du podium.

Le Finlandais Sami Pajari a démontré son potentiel de vitesse en signant le meilleur temps lors du deuxième passage de Nyckelvattnet (ES7) pour s'assurer la quatrième place. Le Roumain Raul Badiu signe le meilleur temps du Torsby Sprint lors des deux passages (ES8 et ES16), complétant ainsi le top 5 du classement général.

Les performances sans faille du Paraguayen Fabrizio Zaldivar et du Britannique Ruairi Bell leur permettent d'obtenir respectivement les sixième et septième places. Le Suédois Pontus Lönnström tient un bon rythme après qu'une crevaison lui ait coûté plus de trois minutes lors de la première étape (ES2). Il signe le meilleur temps lors du deuxième passage de Finnskogen (ES6) ainsi que lors de la Power Stage (ES18) pour récupérer la huitième place au classement général.

La dernière étape est marquée par un déchirement pour la recrue Lauri Joona, qui était en route pour la troisième place. Après avoir crevé dans les derniers kilomètres, le Finlandais passe de la troisième à la neuvième place, mais devrait être encouragé par sa performance impressionnante de ce week-end.

La délégation italienne, qui s'est attaquée à un terrain inconnu, boucle toutes les étapes avec Marco Pollara qui remporte le dernier point du championnat à la dixième place, et Enrico Oldrati et Tommaso Ciuffi terminent juste derrière les dix premiers en 11e et 12e place.

Oscar Solberg est également victime d'une crevaison lors de la dernière étape, le sortant des points, et l'épreuve du Norvégien est également gâchée par un problème électrique qui entraîne un raté intermittent. Il boucle l'épreuve à la 13e place devant Catie Munnings qui se remet d'une double crevaison lors de l'étape de vitesse d'ouverture (ES2).

Jon Armstrong trouvait son rythme avec de bons passages avant qu'un accident à grande vitesse ne fasse décoller sa Fiesta lors de l'étape Nyckelvattnet de vendredi (ES4). Jon et son copilote Noel O'Sullivan sortent indemnes de l'incident, mais leur rallye prend prématurément fin.

Fabio Andolfi était également en route pour marquer des points avant de sortir de la route à la fin du Sprint de Torsby (ES8) de vendredi. Les dommages causés par cette sortie de route ont ensuite entraîné une panne de pompe à eau et une perte de liquide de refroidissement lors du deuxième passage de Finnskogen (ES6) samedi.

 

Maciej Woda, directeur du FIA WRC Junior :

« Félicitations à Tom pour sa deuxième victoire du Rallye de Suède, et aussi au copilote Joakim pour sa première. Ils n'ont pas commis une erreur de tout le week-end et ont fait preuve de rapidité, de constance et d'une stratégie intelligente pour remporter une victoire bien méritée. »

« Mais nous avons également vu des performances fantastiques de la part de Martin, Ken et Raul qui ont mis à profit l'expérience de l'année dernière, ainsi que des performances impressionnantes de nos débutants - Sami et Pontus ont tous deux tenu un rythme de victoire d'étape et Lauri a été très malchanceux lors de cette dernière étape. »

« Je tiens également à dire combien le WRC Junior est reconnaissant envers Glenn Olsson et l'équipe du Rallye de Suède. Ils ont tous travaillé extrêmement dur pour que cette épreuve se déroule bien malgré les conditions très difficiles, et ce travail acharné a permis de réaliser une excellente première manche de notre championnat. »

« Enfin, un grand merci aux 16 équipages pour avoir créé une si bonne ambiance autour du parc d'assistance. Je vois déjà des liens étroits se créer entre nos concurrents, et c'est fantastique de les voir tous travailler et se rencontrer ainsi, tout en se battant aussi férocement sur les étapes. Félicitations à tous ceux qui ont participé à ce week-end, et nous espérons qu'il en sera de même en Sardaigne. »

 

PAROLES DE PILOTES

 

Tom Kristensson (1er) :
« Il est toujours difficile de trouver les mots dans un moment comme celui-ci, mais c'est le résultat dont je rêvais depuis le début. Nous avons pris un très bon départ lors des premières étapes et nous avons continué avec un bon rythme et une bonne vitesse. C'est un autre résultat incroyable et je suis très heureux et très reconnaissant envers tous ceux qui m'ont aidé. L'équipe a été brillante et cette voiture est incroyable à piloter. Tout a si bien fonctionné tout le week-end et tout ce que je peux dire, c'est que je suis heureux et reconnaissant. »
 
Martins Sesks (2ème) :
« Je me sens vraiment bien et je pense que c'est un excellent début de saison pour nous. Nous avons eu une conduite souple, sans prise de risques, et nous avons juste gagné en confiance tout au long du week-end. »

Ken Torn (3ème) :
« Cette année, nous avons fait un parcours sans faute et c'était bien mieux que les années précédentes. Quand nous avons vu Lauri [Joona] avoir ses problèmes dans la dernière étape, nous avons levé le pied et nous avons rallié l'arrivée en toute sécurité. »

Sami Pajari (4ème) :
« Je pense que nous avons eu un bon rythme ce week-end, et c'était particulièrement bien samedi. C'est un peu triste que nous n'ayons pas été aussi rapides au début du rallye, parce qu'alors nous aurions eu une chance d’arriver à la deuxième place, mais c’est aussi ça le rallye et je suis tout de même heureux. »

Raul Badiu (5e) :
« C'est un très bon début de saison. La cinquième place dans un peloton rempli de Scandinaves, c’est plutôt bien et nous avons également remporté deux étapes, ce qui a beaucoup renforcé notre confiance - d'autant plus que nous n'avons pas eu de véritable essai ou quoi que ce soit du genre depuis la Finlande l'année dernière. Cela fait vraiment du bien de commencer la saison comme ça, et j'ai hâte de voir la Sardaigne, une surface que j'aime vraiment. »

Fabrizio Zaldivar (6e) :

« Pour nous, ce résultat est bien meilleur que celui de l'année dernière. Les conditions étaient vraiment délicates, mais les organisateurs ont fait un excellent travail en nous offrant un bon rallye. Nous avons essayé de nous adapter du mieux que nous pouvions, mais nous devons encore en apprendre plus pour être plus rapides. »

Ruairi Bell (7e) :
« Ce fut un week-end brillant, avec beaucoup d'apprentissage. J'ai fait tout ce que j'ai pu et le rythme à la fin s'est beaucoup amélioré. J'espère donc que nous pourrons poursuivre dans cette voie en Sardaigne. »

Pontus Lönnström (8e) :
« 
Ce n'était pas extra au début après la crevaison. Mais nous avons réussi à remporter deux étapes et à montrer un très bon rythme - c'était donc bien. »

Lauri Joona (9e) :
« Malheureusement, nous avons eu une crevaison lors de la dernière étape. Mais nous avons montré un bon rythme pendant le week-end, nous pouvons donc nous en réjouir. »

Marco Pollara (10e) :
« C’était un rallye très difficile et je suis très heureux de mon premier point dans le championnat WRC junior. Maintenant, on se retrouve en Sardaigne où on va pousser fort. »

Enrico Oldrati (11ème) :
« Ce n'était pas un rallye facile mais nous l'avons fait. Les conditions étaient très délicates avec beaucoup de changements de conditions - boue et glace, le tout très glissant. Mais nous avons acquis beaucoup d'expérience et le prochain sera mon épreuve locale en Sardaigne, alors on verra ce que nous pouvons faire là-bas. »

Tommaso Ciuffi (12ème) :
« Pour moi, ce n'était pas un rallye facile et nous allons essayer de nous améliorer pour le prochain en Sardaigne. »

Oscar Solberg (13e) :
« Les gars de M-Sport ont essayé de réparer le moteur mais ce n'était pas possible, ce qui a été malheureux pour moi, donc je vais devoir revenir plus fort sur le prochain rallye. »

Catie Munnings (14ème) :
« Je pense que j'ai beaucoup appris ce week-end sur la voiture et aussi sur le pilotage sur cette surface avec des clous. C'était une expérience incroyable dont je me souviendrai toujours. J'attends avec impatience la prochaine et j'espère pouvoir faire quelques essais et parcourir de bons kilomètres en préparation de la Sardaigne. »

 

CLASSEMENT FINAL

  1. Tom Kristensson / Joakim Sjoberg 1:22:51.3 
  2. 2. Martins Sesks / Renars Francis +37.8 
  3. 3. Ken Torn / Kauri Pannas +1:00.4 
  4. 4. Sami Pajari / Marko Salminen +1:11.6 
  5. 5. Raul Badiu / Gabriel Lazar +3:23.8 
  6. 6. Fabrizio Zaldivar / Fernando Mussano +3:54.0 
  7. 7. Ruairi Bell / Darren Garrod +04:01.0 
  8. 8. Pontus Lönnström / Stefan Gustavsson +4:14.1 
  9. 9. Lauri Joona / Ari Koponen +4:15.5 
  10. 10. Marco Pollara / Maurizio Messina +6:10.2 
  11. 11. Enrico Oldrati / Elia de Guio +6:14.4 
  12. 12. Tommaso Ciuffi / Nicolo Gonella +10:11.4 
  13. 13. Oscar Solberg / Jim Hjerpe +11:05.1 
  14. 14. Catie Munnings / Ida Lidebjer-Granberg +11:16.2

Abandon : Fabio Andolfi / Stefano Savoia Abandon :  Jon Armstrong / Noel O'Sullivan

 

VAINQUEURS D’ÉTAPES

Tom Kristensson 3 

Raul Badiu 2 

Pontus Lönnström 2 

Martins Sesks 1 

Sami Pajari 1

 

CLASSEMENT DU CHAMPIONNAT DES PILOTES

  1. Tom Kristensson 28 
  2. 2. Martins Sesks 19 
  3. 3. Ken Torn 15 
  4. 4. Sami Pajari 13 
  5. 5. Raul Badiu 12 
  6. 6. Fabrizio Zaldivar 8 
  7. 7. Ruairi Bell 6 
  8. 8. Pontus Lönnström 6 
  9. 9. Lauri Joona 2 
  10. 10. Marco Pollara 1