RALLYE AUTOUR DU GLOBE #22 | Federation Internationale de l'Automobile

RALLYE AUTOUR DU GLOBE #22

  • gb
13.03.20

Dernières nouvelles des championnats régionaux de rallye.

2020 ARC - Bandama Rally - G. Botteril / S. Vacy-Lyle

Après un lever de rideau passionnant sur le championnat des rallyes de la FIA au Moyen-Orient à Oman, qui a donné le coup d'envoi de la série des rallyes régionaux début février, la Côte d'Ivoire a accueilli la première manche du championnat des rallyes africains, le Rally Bandama (20-23 février). Une semaine plus tard, le Trophée Européen des rallyes de la FIA s'est lancé dans l'action avec le Rallye Serras de Fafe au Portugal (28 février - 1er mars), première épreuve de la compétition ibérique au Portugal.

Cette semaine, les moteurs rugiront à l’occasion du Rallye du Mexique, épreuve de lancement du Championnat NACAM en Amérique du Nord. Toutefois, en raison des derniers développements mondiaux concernant le coronavirus (COVID-19), certaines manches des championnats régionaux de rallye sont reportées.

CHAMPIONNAT AFRICAIN DES RALLYES DE LA FIA - RALLYE DE BANDAMA, CÔTE D'IVOIRE (MANCHE 1/7)

Botteril marque le maximum de points lors de l'ouverture de la saison de l'ARC

La Côte d'Ivoire a accueilli la 46e édition du Rallye Bandama (21-23 février) autour de Yamoussoukro, lors de deux manches comprenant un total de 12 étapes sur gravier et 273,22 kilomètres de compétition.

Les champions nationaux de rallye d'Afrique du Sud, Guy Botterill et son copilote Simon Vacy-Lyle, ont subi un revers lorsque leur Toyota Etios R4 ne parvient pas à traverser le port de Cotonou, au Bénin, pour se rendre à Abidjan, en Côte d'Ivoire. L'équipage malchanceux est secouru par Gary Chaynes, champion d'Afrique des rallyes en 2014, qui a proposé de leur prêter sa Mitsubishi Evo IX.

Le malheur de Botteril se poursuit le samedi, avec des problèmes d'alimentation électrique sur sa voiture et un abandon prématuré sur l'ES1. Mais le Sud-Africain refuse la défaite et reprend la course le lendemain avec une pénalité de temps pour finalement réaliser de bonnes performances dans la dernière étape, marquant même une victoire sur l’ES10, Lomo Nord - la plus longue épreuve du rallye avec 62 kilomètres.

Botteril et Vacy-Lyle terminent en tête du classement du Championnat d'Afrique des Rallyes de la FIA, marquant le maximum de 30 points avec un avantage de plus de 6 minutes sur l'équipage national de Daniel Assaf Farid et Henri Estievenart dans leur Can-Am Maverick X3.

Le Rallye d'Afrique du Sud est le prochain sur le calendrier de l’ARC FIA, il se tiendra du 23 au 25 avril.

Consultez la galerie de photos du Rallye Bandama ici. Le classement provisoire de l’ARC FIA peut être consulté ici.

Crédits : Guy Botteril/Simon Vacy-Lyle, Rallye Bandama 2020, photo Yves Aghouzan Jean Kouakou

TROPHÉE RALLYE EUROPE IBÉRIQUE - RALLYE SERRAS DE FAFE, PORTUGAL (MANCHE 1/6)

FIA ERT Iberian - Rallye Serras de Fafe -  A. Araújo/L. Ramalho

Crédit : Armindo Araújo/Luís Ramalho, Rallye Serras de Fafe 2020 (photo Armindo Araújo - Facebook)

Araujo l’emporte, échauffement complet pour Dani Sordo et Ott Tänak

Le Portugal a accueilli le 33e Rallye Serras de Fafe du 27 au 29 février avec un plateau exceptionnel comprenant plus de 40 équipages en compétition pour le Trophée du Rallye Ibérique, principalement venus du Portugal et de l'Espagne voisine. Ils ont été rejoints par les vedettes invitées Dani Sordo et Ott Tänak au volant de leur machine WRC, qui ont assisté à l'événement en guise de préparation sur gravier avant le Rallye du Mexique - sans toutefois marquer de points pour l'épreuve.

Dans la lutte pour les lauriers du Trophée Rallye Ibérique, la bataille a fait rage entre les héros nationaux Armindo Araújo/Luís Ramalho dans une Škoda Fabia R5 Evo et les habitués du WRC2 Nicolay Gryazin/Yaroslav Fedorov (Hyundai Motorsport), qui ont disputé leurs premières étapes sur gravier dans une i20 R5 contre une foule d'équipages locaux expérimentés.

Vainqueur de l'ES1 et de l'ES5, Araújo prend la tête du classement sur la première partie du rallye. Après avoir atteint l'arrêt de nuit de vendredi en deuxième position au classement général, son rival Gryazin prend la tête samedi matin et commence à s'éloigner en tête du classement, remportant six victoires d'étape consécutives de l’ES6 à l’ES11. Mais alors que les routes commencent à se détériorer sous la pluie de l'après-midi, le Russe commet une petite erreur et fait une sortie de route dans le fossé, ruinant tout son travail.

C'est finalement Araújo qui remporte l'épreuve, avec un avantage d’une minute et 26 secondes sur son compatriote Bruno Magalhães au volant d'une Hyundai i20 R5. Le pilote portugais - qui participera également au championnat européen des rallyes de la FIA - a été constant tout au long de l'épreuve, ne sortant jamais du top cinq au classement général. Il remonte au classement et remporte la dernière étape pour se hisser à la deuxième place. Ricardo Teodósio complète un podium entièrement portugais au volant d'une autre Škoda Fabia R5 Evo.

Les équipages invités du WRC, Ott Tänak/Martin Järveoja et Dani Sordo/Carlos del Barrio, se sont également joints à l'action et ont offert aux fans portugais la possibilité d’apprécier leurs talents de pilote sur des spéciales mythiques en gravier au volant de deux Hyundai i20 Coupe WRC. L'équipe a profité de l'occasion pour commencer ses préparatifs en vue des prochaines épreuves du WRC sur gravier qui débuteront cette semaine avec le Rallye du Mexique. Ils n'ont toutefois pas pu marquer de points, bien que la réglementation nationale autorise les voitures WRC à participer aux épreuves du championnat des rallyes ibériques, ce qui leur permet de courir dans un environnement compétitif.

Notre sélection de photos ici. Le classement provisoire du Trophée des Rallyes Ibériques de la FIA peut être consulté ici.

À SUIVRE

CHAMPIONNAT DES RALLYES FIA NACAM - RALLYE DU MEXIQUE (MANCHE 1/5)

FIA NACAM - Rally Mexico - Landscape

Préparez-vous pour l'action de ce week-end ! Le Championnat des Rallyes NACAM débutera avec le Rallye Guanajuato Corona, qui accueillera également la troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes FIA 2020. Cette année encore, la série nord-américaine comprend cinq épreuves, la Barbade rejoignant le Mexique et le Canada en tant que nouveau pays hôte.

Parmi les participants, Ricardo Triviño Bujalil est le grand favori et pilotera une Škoda Fabia R5 sur les spéciales autour de Léon et Guanajuato. Le pilote mexicain, qui forme un duo réussi depuis 2018 avec le très expérimenté copilote espagnol Marc Marti, est le champion incontesté, ayant remporté la série à dix reprises depuis la création du championnat en 2008.

Triviño devra faire face à la forte concurrence de dix-sept autres équipages du Mexique, du Canada, d'Irlande et des États-Unis, dont le héros local Benito Guerra dans une autre Škoda et la légende du rallye et du gymkhana américain Ken Block dans une Ford Escort.

Plus d'informations sur le site web de l'événement.

INFORMATIONS CONCERNANT LE VIRUS COVID-19 AFFECTANT LES ÉVÉNEMENTS DES CHAMPIONNATS RÉGIONAUX DE RALLYE

Suite à l'épidémie de coronavirus qui a éclaté au début de l'année, la FIA suit de près l'évolution de la situation avec ses Clubs membres et les autorités compétentes, y compris les gouvernements et l'OMS, sous la direction du président de la Commission médicale de la FIA, le professeur Gérard Saillant. La FIA évaluera le calendrier de ses prochaines courses et, si nécessaire, prendra toute mesure nécessaire pour aider à protéger la communauté mondiale du sport automobile et le grand public.

À ce jour, les manches suivantes des championnats régionaux de rallye ont été reportées :

- ERT FIA Celtic - West Cork Rally, Irlande (13-14 mars) - Voir la déclaration ici.
- ERC FIA - Rallye des Açores (26-28 mars) - Voir la déclaration ici.
- ERT FIA Ibérique - Rallye Sierra Morena (26-28 mars) - Voir la déclaration ici.
- Championnat de Rallye FIA Moyen Orient - Rallye international Manateq Qatar - Voir déclaration ici.