F3 - MICK SCHUMACHER CHAMPION D'EUROPE DE FORMULE 3 FIA | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F3 - MICK SCHUMACHER CHAMPION D'EUROPE DE FORMULE 3 FIA

  • gb
  • es
13.10.18.

2018 Course de Hockenheim - Course 2 

Le Championnat d'Europe de Formule 3 FIA 2018 sacre son vainqueur à une course de l'arrivée. Mick Schumacher (PREMA Theodore Racing) est hors de portée en tête du classement des pilotes. Pour le jeune homme de 19 ans, une P2 combinée à la septième place de son seul rival Daniel Ticktum (Motopark) suffit à assurer le plus grand succès de sa carrière à ce jour. La victoire sur le circuit d’Hockenheim Baden-Württemberg, long de 4.574 kilomètres, a été remportée par l'Estonien Jüri Vups (Motopark), que son compatriote Ralf Aron (PREMA Theodore Racing) termine en troisième position.

Au départ, Jüri Vips prend la tête de la course, mais se retrouve immédiatement sous la pression de Mick Schumacher. Après une collision impliquant Enaam Ahmed (Hitech Bullfrog GP), Julian Hanses (Carlin) et Sacha Fenestraz (Carlin), la voiture de sécurité est déployée. À ce stade de la course, Daniel Ticktum, parti de la 15ème place sur la grille, est déjà remonté en P11.

Après le redémarrage, l'ordre à l'avant est resté inchangé. Schumacher s’attaque d'abord à Vips pour la tête de la course, mais perd le contact avec la recrue de l'équipe Motopark suite à une erreur de pilotage. Après 21 tours de course, il passe devant le drapeau à damier en deuxième position derrière Vips et devant Aron, remportant ainsi son plus important titre en monoplace à ce jour.

Ticktum parvient à poursuivre sa progression. Le Britannique soutenu par Red Bull termine la 29ème manche du Championnat d'Europe de Formule 3 FIA en septième position derrière Vips, Schumacher, Aron, Jehan Daruvala (Carlin), Robert Shvartzman (PREMA Theodore Racing) et Fabio Scherer (Motopark). Alex Palou (Hitech Bullfrog GP), Nikita Troitckii (Carlin) et Guanyu Zhou (PREMA Theodore Racing) complètent le top dix. Vips, vainqueur de la course, se hisse à la troisième place du classement des pilotes à seulement 14 points de Ticktum. Demain, lors de la dernière course de la saison, les deux coéquipiers se disputeront la deuxième place du classement final.

Jüri Vips (Motopark) : « Je suis très heureux de cette victoire. Je suis maintenant troisième au classement des pilotes et j'ai la ferme intention de me hisser à la deuxième place demain. Dans cette course, j'ai tout de suite pris la tête, mais j'ai fait une petite erreur à la relance et Mick n’était pas loin. Quand il a fait une erreur lui-même un peu plus tard, plus rien ne s’opposait à ma victoire. »

Mick Schumacher (PREMA Theodore Racing) : « Bien sûr que je suis très heureux de mon titre. Je peux difficilement décrire à quel point c'est beau de réussir dans un domaine que l'on aime vraiment. Mais j'ai aussi une grande équipe avec moi, qui me donne les meilleures conditions pour me concentrer sur ce qui est important. Je pense que c'est une des clés du succès. De plus, nous n'avons jamais abandonné durant cette saison et avons fait notre possible pour toujours nous améliorer. Nous n'avons jamais cessé de travailler sur nous-mêmes. J’ai fait un départ moyen sur cette course. Jusqu'à ce que la voiture de sécurité intervienne, la bataille était serrée avec Jüri. Après la reprise, je me suis déporté dans le premier virage et c’est là que je l’ai perdu. Par la suite, il m'a fallu un certain temps pour nettoyer mes pneus et retrouver mon rythme. Cependant, la fête du championnat doit encore attendre, parce qu'il y a une autre course à venir demain, et je compte bien encore me donner à fond. »

Ralf Aron (PREMA Theodore Racing) : « J'ai pris le départ en P8, un bon départ. De plus, au premier tour, j'ai pu tirer profit d’une lutte devant moi et j'étais déjà remonté en P3 après un tour. La deuxième moitié de la saison ne s'est pas du tout déroulée comme prévu, mais maintenant, je suis heureux d'être au moins sur le podium pour la finale. »

Gerhard Berger (Président ITR e.V.) : « Je suis évidement très heureux pour Mick. Il s'est imposé et a remporté le titre plus tôt aujourd'hui avec un podium qu'il a bien mérité. Je suis également très heureux pour Michael Schumacher et je souhaite qu'il revienne avec nous un jour pour suivre la carrière de Mick avec nous tous. Mick ne ressemble pas seulement à son père, il n'a pas seulement la même posture et la même démarche, il a aussi les avant-bras de son père comme je l'ai remarqué hier. Mais ce qui a été décisif, c'est qu'au cours des dernières semaines, il a prouvé qu'il avait les gènes de pilote de course de son père. Quand il sera capable de fournir ces performances de manière constante, son cheminement de carrière l'amènera en Formule 1. »