WRC JUNIOR - RALLYE Pays de Galles GB 2019 - APERÇU | Federation Internationale de l'Automobile

WRC JUNIOR - RALLYE Pays de Galles GB 2019 - APERÇU

  • gb
  • es
02.10.19

Le Rallye du Pays de Galles accueille la dernière manche du Championnat FIA Junior WRC 2019 après une saison très disputée avec trois vainqueurs différents au cours des quatre manches disputées jusqu'à présent.

  • 72 points sont disponibles grâce à un double classement et un total de 22 points de victoire d'étape.
  • L'une des courses les plus serrée de l'histoire du Championnat FIA Junior WRC
  • Les neuf premiers ont une chance de gagner le championnat.
  • Quatre des cinq meilleurs résultats classés et tous les points de victoire d'étape comptent pour le championnat.
  • Si l'on fait abstraction des plus mauvais points de classement, seuls 21 points séparent les trois premiers.

En quête de gloire

Les futures stars du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA négocieront 22 étapes éprouvantes sur le Rallye du Pays de Galles GB, en quête de victoire du championnat pour remporter le plus gros lot en rallye.

Parmi les anciens vainqueurs de ce championnat tant convoité, citons Sébastien Loeb, Dani Sordo, Sébastien Ogier, Craig Breen, Elfyn Evans et Pontus Tidemand, stars du WRC.

Le Prix

Le Champion FIA Junior WRC 2019 recevra les clés d'une R5 neuve, 200 pneus pour le Championnat FIA WRC2 2020, une inscription gratuite et cinq engagements gratuits pour le Championnat FIA WRC 2 2020.

Le prix de la meilleure recrue sera également décerné au lauréat, qui recevra 15 000 € pour sa campagne FIA Junior WRC 2020.

Qui est en lice ?

Jan Solans pourrait entrer dans l'histoire du WRC Junior FIA en rejoignant son frère Nil Solans comme champion Junior WRC. Solans est deuxième au classement général, un point derrière Tom Kristensson, double vainqueur du rallye. Abstraction faite des moins bons résultats, l'Espagnol mène Kristensson de deux points, en partie grâce à son énorme lot de 24 points de victoire d'étape contre 12 pour Kristensson. Dennis Rådström, vétéran du WRC Junior FIA depuis trois ans, est troisième aux points, avec une bonne chance de remporter le championnat puisqu'il a 21 points de retard sur Solans, à l'exception de ses résultats les moins bien classés.

Kristensson mène la lutte des recrues avec un avantage de 39 points sur l'Estonien Roland Poom. Si Kristensson remporte le championnat WRC Junior FIA, le plus proche concurrent de Poom pour le prix de la meilleure recrue sera Fabrizio Zaldivar qui est actuellement onzième du championnat.

Le Rallye

Le Rallye Wales GB est un rallye classique qui propose des étapes rapides et fluides. De nombreux pilotes attendent l'épreuve avec impatience pour parcourir sa surface relativement régulière qui ne se dégrade pas comme d’autres rallyes sur gravier. Cela est dû aux routes bien faites qui constituent la majorité des étapes de vitesse du rallye, mais les forêts galloises ne sont en aucun cas une promenade de santé. Les conditions météorologiques imprévisibles rendent l'adhérence et les conditions d'étape difficiles, ce qui crée presque toujours des surprises et garde les pilotes et le copilote sur le qui-vive. La météo changeante rendra primordial le choix des pneus, les équipages pourront choisir parmi 22 pneus tendres et six pneus durs, mais ne pourront utiliser qu'un maximum de 22 pneus sur le Wales Rallye GB, Shakedown compris.

Les équipages devront porter une attention particulière aux détails de leurs notes de rythme, en particulier pour les boucles du matin, car les forêts environnantes peuvent retenir le brouillard du matin en réduisant massivement la visibilité. Le scénario sera similaire pour les dernières étapes du vendredi et du samedi : la manche finale verra des départs et des arrivées exceptionnellement précoces et des arrivées tardives, ce qui conduira les équipages à piloter dans l'obscurité sur les étapes. Les départs tôt le matin et les arrivées tardives se feront au prix d'un sérieux manque de sommeil, la plupart des équipages pourront s’estimer chanceux s’ils parviennent à avoir quatre heures de sommeil le vendredi soir.

Résultats du Rallye de Finlande

1.Tom Kristensson / Henrik Appelskog 02:55:17.2

2. Jan Solans / Mauro Barreiro + 01:28.0

3. Roland Poom / Ken Jarveoja + 11:54.8

4. Aleksi Royhkio / Ville Mannisenmaki + 13:25.2

5. Sean Johnston / Alex Kihurani + 13:42.3

6. Enrico Oldrati / Elia de Guio + 19:38.4

7. Nico Knacker / Michael Wenzel + 38:33.4

8. Fabrizio Zaldivar / Fernando Mussano + 53:39.3

9. Martins Sesks / Andris Malnieks + 56:31.7

10. Tom Williams / Phil Hall + 1:20:02.7

 

Abandons

Dennis Rådström / Johan Johansson

Sami Pajari / Antti Haapala

Julius Tannert / Jürgen Heigl

Raul Badiu / Gabriel Lazar

 

Résultats du Rallye de Sardaigne

1. Jan Solans / Mauro Barreiro 4h02m36.2s

2. Dennis Rådström / Johan Johansson + 00:14.9

3. Tom Kristensson / Henrik Appelskog + 03:27.2

4. Raul Badiu / Gabriel Lazar + 04:37.5

5. Martins Sesks / Krisjanis Caune + 05:34.9

6. Julius Tannert / Jurgen Heigl + 06:41.8

7. Fabrizio Zaldivar / Fernando Mussano + 08:58.9

8. Enrico Oldrati / Elia de Guio + 17:44.6

9. Nico Knacker / Michael Wenzel +19:53.9

 

Abandons

Tom Williams / Phil Hall

Sean Johnston / Alex Kihurani

 

Résultats du Tour de Corse

1. Julius Tannert / Jürgen Heigl 3h51m50.0s

2. Tom Kristensson / Henrik Appelskog + 00:01.9

3. Dennis Rådström / Johan Johansson + 00:25.8

4. Jan Solans / Mauro Barreiro + 05:48.8

5. Tom Williams / Phil Hall + 06:36.7

6. Roland Poom / Ken Jarveoja + 07:35.3

7. Raul Badiu / Gabriel Lazar + 08:00.3

8. Enrico Oldrati / Elia de Guio + 08:30.5

9. Nico Knacker / Michael Wenzel + 09:36.9

10. Fabrizio Zaldivar / Fernando Mussano + 11:42.8

 

Abandons

Ken Torn / Kauri Pannas

Martins Sesks / Krisjanis Caune

Sean Johnston / Alex Kihurani

 

Résultats du Rallye de Suède

1. Tom Kristensson / Henrik Appelskog 3:14:48.9

2. Roland Poom / Ken Jarveoja +1:31.2

3. Jan Solans / Mauro Barreiro +4:09.2

4. Tom Williams / Phil Hall +6:53.4

5. Sean Johnston / Alex Kihurani +11:43.1

6. Martins Sesks / Krisjanis Caune +13:20.9

7. Enrico Oldrati / Elia de Guio +16:23.8

8. Dennis Rådström / Johan Johansson +23:31.1

9. Fabrizio Zaldivar / Fernando Mussano +23:47.0

10. Ken Torn / Kuldar Sikk +24:00.0

11. Julius Tannert / Helmar Hinneberg +41:24.8

12. Nico Knacker / Tobias Braun +49:09.3

13. Raul Badiu / Gabriel Lazar +53:38.8