F1 - HAMILTON MÈNE UN DOUBLÉ MERCEDES À SOTCHI ET MAINTIENT LE RECORD DES FLÈCHES D’ARGENT EN RUSSIEF1 - Grand Prix de Russie 2019 - Course | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 - HAMILTON MÈNE UN DOUBLÉ MERCEDES À SOTCHI ET MAINTIENT LE RECORD DES FLÈCHES D’ARGENT EN RUSSIEF1 - Grand Prix de Russie 2019 - Course

  • gb
  • es
29.09.19

F1 - Grand Prix de Russie 2019 - Course

Mercedes maintient son record parfait au Grand Prix de Russie, avec Lewis Hamilton qui remporte la sixième victoire de l’équipe au général à Sotchi, et sa quatrième devant son coéquipier Valtteri Bottas. Ferrari voit l’abandon de Sebastian Vettel et Leclerc termine en troisième position après une période de drapeau jaune. 

Au départ de la course, Vettel prend un superbe départ depuis la troisième position sur la grille et double Hamilton, parti en première ligne, avant d'atteindre le virage 1. Vettel prend ensuite l’aspiration de son coéquipier en pole, Leclerc, et prend la tête de la course dans le virage 2. 

Derrière, on assiste à une collision entre Romain Grosjean de Haas, Antonio Giovinazzi d'Alfa Romeo et Daniel Ricciardo de Renault. L'incident force Grosjean à l’abandon, tandis que Ricciardo et Giovinazzi repassent aux stands pour quelques réparations. 

La collision entraîne l’intervention de la voiture de sécurité, et pendant cette période, Vettel mène devant Leclerc avec Hamilton en P3 devant Carlos Sainz, qui avait doublé Bottas au départ. 

À la reprise, Vettel a conservé son avantage sur son coéquipier, une situation qui semble causer des frictions, car Leclerc s'attendait apparemment à ce que l'Allemand lui permette de reprendre la tête après qu’il lui ait cédé le passage après le départ. Leclerc reçoit l’information radio que l’échange se fera plus tard dans la course, information qui semble apaiser le jeune pilote Ferrari en feu. 

Leclerc est le premier du peloton de tête à passer au stand, le pilote monégasque s'arrêtant pour chausser des pneus medium au 22ème tour. Il reprend la quatrième place derrière Bottas (qui avait déjà dépassé Sainz) et enchaîne ensuite les meilleurs tours. 

Malgré des pneus arrière défaillants, Vettel reste en piste jusqu'au 26e tour et quand il se lance enfin dans la voie des stands pour chausser des gommes medium, comme promis, Leclerc passe devant pour prendre la tête. 

Le temps passé par Vettel en action après son arrêt est très bref. Lorsqu'il a atteint le virage 15 de son premier tour post-arrêt, sa Ferrari s’arrête sur le bord de la piste avec un problème moteur, entraînant une période de voiture de sécurité virtuelle lors de laquelle George Russell (Williams) se crashe, faisant sortir la voiture de sécurité physique.

À l’issue de la période de sécurité, Mercedes a tiré son épingle du jeu. Les arrêts et rythme libres sous VSC ont permis à Hamilton et Bottas de doubler Leclerc, Hamilton étant maintenant en tête. Leclerc est donc troisième devant Max Verstappen, remonté depuis la neuvième place sur la grille. Sainz est cinquième devant Kevin Magnussen de Haas, Lando Norris de McLaren, Sergio Pérez et Lance Stroll de Racing Point et la deuxième Red Bull d'Alex Albon entre dans les points après un départ depuis la voie des stands. 

Albon entame une impressionnante remontée, qui démarre à la reprise avec le dépassement de Stroll et Pérez en l'espace de deux tours, avant de passer Norris au 34e tour pour prendre la P7. 

Albon se met ensuite en chasse de Kevin Magnussen (Haas) et à la fin du 42e tour, lance une attaque réussie avec un freinage tardif au virage 13. En P6, se lance à la poursuite de Sainz, qui est équipé de gommes medium. 

Le pilote thaïlandais conclut un superbe après-midi avec une manœuvre parfaite sur Sainz au début du 49ème tour. Il s’élance au côté de l'Espagnol dans le virage 3, puis passe à l'entrée du virage suivant pour s'emparer de la cinquième place.

Leclerc donne tout pour dépasser Bottas, mais le Finlandais résiste à la pression et après 53 tours, Hamilton franchit la ligne d'arrivée pour remporter sa neuvième victoire de la saison et le point bonus pour le meilleur chrono au 51ème tour. Bottas termine deuxième devant Leclerc, tandis que Verstappen et Albon se classent respectivement quatrième et cinquième.

Sainz prend la sixième place pour McLaren devant Pérez. Norris ajoute un résultat positif pour McLaren avec une huitième place, tandis que Magnussen parvient à conserver la P9 malgré une pénalité de cinq secondes pour avoir quitté la piste et gagné un avantage plus tôt dans la course. Le dernier point disponible revient à Nico Hulkenberg de Renault. 


Grand Prix de Russie de Formule 1 FIA 2019 - Course 

1 Lewis Hamilton Mercedes 53 1:33'38.992 
2 Valtteri Bottas Mercedes 53 1:33'42.821 3.829
3 Charles Leclerc Ferrari 53 1:33'44.204 5.212
4 Max Verstappen Red Bull/Honda 53 1:33'53.202 14.210
5 Alexander Albon Red Bull/Honda 53 1:34'17.340 38.348
6 Carlos Sainz Jr. McLaren/Renault 53 1:34'24.881 45.889
7 Sergio Pérez Racing Point/Mercedes 53 1:34'27.720 48.728
8 Lando Norris McLaren/Renault 53 1:34'36.741 57.749
9 Kevin Magnussen Haas/Ferrari 53 1:34'37.771 58.779
10 Nico Hülkenberg Renault 53 1:34'38.833 59.841
11 Lance Stroll Racing Point/Mercedes 53 1:34'39.813 1:00.821
12 Daniil Kvyat Toro Rosso/Honda 53 1:34'41.488 1:02.496
13 Kimi Räikkönen Alfa Romeo/Ferrari 53 1:34'47.902 1:08.910
14 Pierre Gasly Toro Rosso/Honda 53 1:34'49.068 1:10.076
15 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo/Ferrari 53 1:34'52.338 1:13.346
     Robert Kubica Williams/Mercedes 28 51:42.308
     George Russell Williams/Mercedes 27 48'58.002 
     Sebastian Vettel Ferrari 26 45'29.330 
     Daniel Ricciardo Renault 24 43'41.568 
     Romain Grosjean Haas/Ferrari 0