Formula E - Nico Muller tops the times in Marrakesh rookie test for second year in succession | Federation Internationale de l'Automobile

FORMULE E - NICO MULLER EN TÊTE DES TEMPS LORS DU TEST DES RECRUES POUR LA DEUXIÈME ANNÉE CONSÉCUTIVE À MARRAKECH

  • gb
  • es
13.01.19.

Le pilote d'Audi Sport ABT Schaeffler est le plus rapide de la grille électrique de recrues

Pour la deuxième année consécutive, Nico Muller, le pilote d'Audi Sport ABT Schaeffler, se classe en tête des feuilles de temps combinées lors des tests de recrues, en cours de saison du championnat de Formule E ABB FIA, peu après l'excellent E-Prix d’hier à Marrakech. L'Allemand signe un temps impressionnant de 1:17.074s en fin d'après-midi.

Müller a déclaré : « C'était très amusant, j'ai vraiment apprécié mon retour dans la Gen2 après Riyad, où nous n'avons pas eu une journée facile, mais aujourd'hui c'était une bonne journée. Nous avions un grand programme de tests à compléter, beaucoup de choses à tester pour la prochaine épreuve de Formule E. » 

« Je suis heureux d'avoir coché la plupart des cases du cahier des charges, d'avoir beaucoup appris, et je pense que nous sommes maintenant mieux préparés pour la suite. Puis, finir la journée en tête des temps, c’est évidemment très agréable. »

Muller devance James Rossiter (DS TECHEETAH) de justesse, d'un peu plus d'un dixième de seconde, tandis qu'Antonio Fuoco de GEOX DRAGON termine la journée troisième en 1:17.338s.

Un mélange éclectique de jeunes talents et de pilotes chevronnés se sont engagés sur le circuit de 2 971 km de long, le critère d'inscription principal étant que les pilotes n’aient jamais encore eu d’eLicence. La journée a été divisée en deux sessions, avec des temps qui se sont améliorés tout au long de l'après-midi alors que le soleil d'hiver réchauffait lentement la piste de course.

Le jeune talent prometteur Nyck De Vries se classe cinquième, malgré de légères avaries sur sa voiture Envision Virgin Racing, qui ont réduit son temps de piste. Il termine à 1 dixième devant Jann Mardenborough (Nissan e.dams) en sixième position.

Tatiana Calderon, qui a participé au test pour DS TECHEETAH à Ad Diriyah en décembre, a fait un temps impressionnant de 1:17.674s le matin, ce qui lui aurait valu la quatrième place lors de la séance d’hier pour la Super Pole. La Colombienne réalise finalement le septième temps au classement général, mais ne profite pas des conditions plus chaudes de l’après-midi pour entrer en piste.

« C'est une piste complètement différente de ce que je connais - il faut être un peu plus ferme sur les freins », a déclaré l'ambassadrice du Programme Européen des femmes pilotes de la FIA - The Girls on Track - après sa course du matin. »

« C'est bon pour moi d'avoir de l'expérience sur les deux circuits et j'espère pouvoir aider l'équipe à développer encore plus la voiture. Chaque jour, la Formule E devient de plus en plus intéressante pour moi. »

Le pilote BMW Bruno Spengler a passé une bonne partie de la journée en haut des feuilles de temps, avec le troisième temps le matin, mais il ne s'est pas beaucoup amélioré dans l'après-midi et a finalement réalisé le huitième tour le plus rapide de la journée.

Après un E-Prix de Marrakech compliqué pour l'équipe HWA RACELAB, Raffaele Marciello, 24 ans, se classe dans les dix premiers temps, à 6 dixièmes du meilleur chrono. Le jeune monégasque Arthur Leclerc complète le top 10 pour Venturi Formula E Team, juste devant son coéquipier Norman Nato, les deux pilotes améliorant considérablement leurs chronos de la séance matinale.

La journée est relativement ininterrompue, le seul arrêt prolongé étant dû à l’accident de Jamie Green (Audi) au virage 7 en fin d'après-midi.  

Classement combiné :