F1 - Hamilton remporte le GP d’Italie devant Räikkönen, après un accrochage avec Vettel | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 - Hamilton remporte le GP d’Italie devant Räikkönen, après un accrochage avec Vettel

  • gb
  • es
02.09.18.

F1 - 2018 Grand Prix d’Italie - Course

Le pilote Mercedes Lewis Hamilton signe une victoire sensationnelle à Monza, la 68ème de sa carrière. Il l’emporte sur les deux Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen après un départ en troisième position sur la grille.

Räikkönen doit se contenter de la seconde place, devant la Mercedes de Valtteri Bottas, après avoir été doublé par Hamilton à 9 tours de l’arrivée. Vettel termine 4ème après une remontée depuis l’arrière du peloton due à un accrochage en début de course avec son rival dans la lutte pour le titre, Lewis Hamilton.

Au départ, Kimi Räikkönen parti en pole position profite de son avantage pour prendre la tête dans les deux premiers virages. Derrière lui, son coéquipier Sebastian Vettel parti de la P2, est soumis à la charge de Lewis Hamilton. Les deux pilotes entrent légèrement en contact dans le premier virage. 

Hamilton maintient la pression sur Vettel et tente l’extérieur sur la Ferrari dans la seconde chicane. L’espace est serré, les deux hommes s’accrochent et la Ferrari de Vettel part en tête à queue.

Hamilton poursuit en deuxième position devant Max Verstappen (Red Bull) qui a précédemment pris l’ascendant sur la Mercedes de Bottas au départ. Vettel quant à lui, est parachuté vers l’arrière du peloton.

Une autre collision a lieu au départ de la course entre la Sauber de Marcus Ericsson et la Toro Rosso de Brendon Hartley. Le Néo-zélandais a des pneus crevés et doit s’arrêter sur le bord de la piste.

Vettel profite de la sortie de la voiture de sécurité pour s’équiper de pneus tendres.

La Red Bull de Ricciardo fait également un arrêt au stand et opte pour un set de super tendres. Le duo remonte rapidement le peloton, Ricciardo ouvrant la voie.

À la sortie de la voiture de sécurité, Hamilton profite de la reprise pour passer Räikkönen dans le virage 1. Mais il ne conserve pas longtemps la pole, la cédant à nouveau à Räikkönen qui contre attaque avec brio dans la seconde chicane.

En milieu de peloton, Vettel réussit à passer Ricciardo au 9ème tour. Au 10ème tour, il se hisse à la 9ème place, à 27,3 secondes de son coéquipier Räikkönen.

Räikkönen fait son unique arrêt au 20ème tour pour s’équiper de pneus tendres. Hamilton feint un arrêt au stand au tour suivant mais compte tenu du rythme du pilote, Mercedes lui demande de rester en piste.

À l’arrière, de la fumée s’échappe de la Red Bull de Ricciardo, mettant fin à sa course au 24ème tour. Il semble que le dernier moteur Renault de l’Australien l’ait lâché. 

Hamilton fait son arrêt au 28ème tour, repart avec un set de pneus tendres juste derrière Räikkönen. Bottas doit encore faire son arrêt mais comme Hamilton s’est rapproché à 2 secondes de Räikkönen, Bottas reçoit la consigne de maintenir son compatriote finlandais derrière lui.

Bottas finit par effectuer son arrêt au stand au 35ème tour. Il opte pour des gommes tendres et ressort à 3,5 secondes de Verstappen. Räikkönen mène à nouveau, mais avec des pneus usés qui commencent à lui poser problème.

Vettel, quant à lui, remonte vers la tête de course après un deuxième arrêt au stand pour chausser des super tendres. Au 39ème tour, il est en P5. Il est alors à 13,5 secondes de Bottas avec encore 14 tours à boucler, signant des temps bien plus rapides que le pilote Mercedes à la lutte pour détrôner Verstappen.

À l’avant, Hamilton fait une manœuvre décisive au 45ème tour. Il se place derrière le Finlandais dans la ligne des stands, se déporte sur l’extérieur de la Ferrari dans le virage 1 pour prendre la pole position qu’il ne lâchera plus.

Derrière Räikkönen, Max Verstappen est sous la menace de Bottas. Le Finlandais est parti pour le doubler dans le virage 1 mais Verstappen prend très large. Il y a contact et Bottas est obligé de couper la chicane.

L’incident fait l’objet d’une enquête et Verstappen se voit attribuer une pénalité de 5 secondes pour avoir provoqué la collision.

Hamilton remporte la 68ème victoire de sa carrière devant Räikkönen. Verstappen arrive troisième sur la grille. Mais avec Bottas et Vettel à moins de 5 secondes derrière, il sera classé 5ème.

Romain Grosjean place sa Haas en P6 alors que Force India inscrit son second doublé d’affilée avec Esteban Ocon et Sergio Pérez respectivement en P7 et P8. La 9ème position est occupée par la Renault de Carlos Sainz et le dernier point du classement est remporté par la Williams de Lance Stroll.

 

2018 Formule 1 Grand Prix d’Italie – Course 


1 Lewis Hamilton  Mercedes -
2 Kimi Raikkonen  Ferrari 8.705
3 Valtteri Bottas  Mercedes 14.066
4 Sebastian Vettel  Ferrari 16.151
5 Max Verstappen  Red Bull Racing 18.208
6 Romain Grosjean  Haas 56.320s
7 Esteban Ocon  Force India 57.761
8 Sergio Perez  Force India 58.678
9 Carlos Sainz Renault 1:18.140
10 Lance Stroll  Williams 1 tour
11 Sergey Sirotkin  Williams 1 tour
12 Charles Leclerc  Sauber 1 tour
13 Stoffel Vandoorne  McLaren 1 tour
14 Nico Hulkenberg  Renault 1 tour
15 Pierre Gasly  Toro Rosso 1 tour
16 Marcus Ericsson  Sauber 1 tour
17 Kevin Magnussen  Haas 1 tour
     Daniel Ricciardo  Red Bull Racing 30 tours
     Fernando Alonso  McLaren 44 tours
     Brendon Hartley  Toro Rosso