Le Championnat du Monde des Rallyes FIA introduit la Grèce au calendrier 2021 | Federation Internationale de l'Automobile

Le Championnat du Monde des Rallyes FIA introduit la Grèce au calendrier 2021

  • gb
26.03.21

La mythique épreuve de l’Acropole rejoint le calendrier WRC du 9 au 12 septembre, faisant ainsi son retour en mondial après huit ans d’absence. La Grèce sera la 10e épreuve du championnat qui en compte 12, en remplacement du Rallye du Chili, annulé en raison des défis provoqués par la pandémie du COVID-19.

2013 WRC - Acropolis Rally - S. Ogier/J. Ingrassia, VW Polo (DPPI)

La Grèce sera de retour au Championnat du Monde des Rallyes FIA pour la première fois depuis huit ans, suite à la décision annoncée aujourd’hui de réintégrer le légendaire Rallye de l’Acropole au calendrier 2021.

L’épreuve, très exigeante et courue sur des pistes de terre rocailleuses, est devenue l’une des manches les plus emblématiques du Championnat du Monde des Rallyes FIA (WRC) dès sa création en 1973. WRC Promoter a finalisé un accord pluriannuel avec le gouvernement grec, concrétisant le grand retour de l’Acropole.

Le rallye aura lieu du 9 au 12 septembre et remplacera le Copec Rally Chile comme 10e manche de la saison 2021, l’épreuve sud-américaine ayant dû être annulée en raison du maintien des restrictions de voyage liées à la pandémie.

Le Rallye de l’Acropole a eu lieu pour la première fois en 1951. Il est devenu l’une des manches considérées comme les plus difficiles et éprouvantes du circuit WRC, avec ses pistes caillouteuses et sinueuses de montagne, ses températures extrêmes et la poussière stagnante dans les spéciales.

Le rallye s’est tenu en WRC à 38 reprises et a fait l’objet d’un véritable culte de la part de ses fans, avant de quitter le championnat en 2013. 

Colin McRae est le recordman de l’épreuve avec cinq victoires. Les Champions du Monde Sébastien Loeb, Juha Kankkunen, Walter Röhrl et Carlos Sainz s’y sont également imposés.

L’Acropole, surnommé aussi le Rallye des Dieux, renoue avec l’emplacement historique de l’événement. La ligne de départ de la course sera tracée au pied du célèbre temple du Parthénon à Athènes, qui redeviendra ainsi la toile de fond de l’un des clichés les plus mythiques du WRC.

Les détails du parcours seront communiqués après l’inspection réglementaire des routes par la FIA et WRC Promoter. 

Jean Todt, Président de la FIA, en visite officielle à l’Acropole à l’occasion de la dernière édition WRC en 2013, a déclaré : « Je suis convaincu que les efforts de la Fédération Chilienne de Sport Automobile et de l’équipe organisatrice n’ont pas été vains et nous aurons la chance de revoir une autre grande édition du rallye du Chili à l’avenir.

« L’Acropolis Rally Greece, qui saisit ainsi l’opportunité de faire son retour dans le championnat, n’a nul besoin d’être présenté. C’est un événement légendaire qui compte certaines des étapes les plus difficiles au monde.

« J’en garde d’excellents souvenirs, y ayant moi-même participé à cinq reprises en tant que copilote entre 1970 et 1981, et remporté l’épreuve en tant que Directeur d’équipe de Peugeot en 1985 et 1986.

« C’est un plaisir de voir l’Acropole revenir au plus haut niveau de la discipline grâce au soutien des autorités grecques, ainsi qu’à l’engagement fort des organisateurs. »

Jona Siebel, Directeur Général de WRC Promoter, a déclaré que le retour de l’un des rallyes historiques du championnat serait applaudi par le monde du sport.

« L’Acropole a écrit une page illustre de l’histoire du WRC et nous apprécions les efforts importants déployés par le gouvernement grec pour rétablir l’événement parmi les grands rendez-vous du rallye mondial. Nous sommes ravis de votre retour ! » a-t-il ajouté.

« Si chacun se souvient du glorieux passé du Rallye de l’Acropole, c’est avant tout un rallye moderne qui prendra place sans complexe parmi les onze autres manches du Championnat du Monde. Cela ne veut pas dire que ses difficultés ont été gommées et nous pouvons être sûrs que la rudesse des routes de montagne constituera la plus difficile des épreuves.

« Le Chili s’est avéré un rallye populaire lorsqu’il a rejoint le WRC en 2019. Malheureusement, le pays a beaucoup souffert de la pandémie l’année dernière et la situation reste difficile.  Bien que nous soyons extrêmement déçus de ne pouvoir organiser l’épreuve cette année, le Chili restera un membre à part entière de la famille WRC à l’avenir. » 

Le Rallye de l’Acropole bénéficie d’un soutien fort du gouvernement et le Premier ministre Kyriakos Mitsotakis a déclaré que la Grèce était fière de célébrer le retour du WRC.

« Il y a soixante-dix ans, une course très spéciale était créée avec l’Acropole en toile de fond. Connue sous le nom de Rallye des Dieux, elle est devenue une compétition légendaire qui a, plus qu’aucune autre, mis le talent des pilotes à rude épreuve. Après huit ans d’absence, le Rallye des Dieux est de retour, à point nommé à l’heure de la revitalisation spectaculaire de mon pays », a-t-il ajouté.

Le Vice-Ministre des Sports Lefteris Avgenakis a commenté : « Nous sommes ravis de pouvoir tenir la promesse que nous avons faite au peuple grec et aux centaines de milliers de fans de sport automobile dans le monde. La Grèce est prête à accueillir des passionnés du monde entier en septembre et à donner la preuve qu’elle sera à nouveau un acteur majeur des événements internationaux. »