Huit pilotes prêtes pour la deuxième session d'entraînement FIA Girls on Track - Rising Stars au Circuit Paul Ricard | Federation Internationale de l'Automobile

Huit pilotes prêtes pour la deuxième session d'entraînement FIA Girls on Track - Rising Stars au Circuit Paul Ricard

  • gb
02.11.20

Huit pilotes participent actuellement à la phase suivante du programme innovant de détection et de développement des talents FIA Girls on Track - Rising Stars de la Commission Women in Motorsport de la FIA. La quatrième des six étapes permettant à une concurrente sélectionnée de faire possiblement partie de la Ferrari Driver Academy commence cette semaine (du 2 au 4 novembre) avec la deuxième session d’entraînement axée sur la Formule 4, organisée par l’école de pilotage Winfield Racing School sur le Circuit Paul Ricard en France.


 
En juin 2020, la Commission Women in Motorsport de la FIA a lancé le programme FIA Girls on Track - Rising Stars, en association avec son premier partenaire, la Scuderia Ferrari. Le projet vise à identifier les meilleures pilotes de 12 à 16 ans et à les aider à accéder à une carrière professionnelle dans le sport automobile durant la période la plus critique de leur développement. Sous réserve de réussir l’évaluation finale au terme du cycle de cette année, l’une des concurrentes se verra offrir un contrat d’un an avec la Ferrari Driver Academy pour une saison de Formule 4 de la FIA en 2021, et potentiellement devenir la toute première femme pilote engagée par Ferrari.
 
Les participantes à la deuxième session d’entraînement sont :
 

Participantes

Age

Nationalité

Julia AYOUB

15

Brésilienne

Antonella BASSANI

14

Brésilienne

Jessica EDGAR

15

Britannique

Esmee KOSTERMAN

15

Néerlandaise

Toni NAUDÉ

14

Suisse

Juju NODA

14

Japonaise

Doriane PIN

16

Française

Maya WEUG

16

Néerlandaise/Belge

 
La session de cette semaine est déterminante pour les huit jeunes qui passent maintenant du kart à la monoplace et à la Formule 4. Pour de nombreuses pilotes, il s’agit d’une importante transition au début de leur carrière. Toutefois, ceci leur permettra de démontrer leur capacité d’adaptation et de progression dans cette catégorie de sport automobile d’entrée de gamme.
 
Sur les 3,8 kilomètres du Circuit Paul Ricard, les performances des concurrentes seront comparées à celles d’un jeune talent, Arthur Leclerc, pilote monégasque ayant participé avec succès à des courses de Formule 3 en tant que membre de la Ferrari Driver Academy. Ce programme exigeant comprend également des ateliers techniques aux côtés des ingénieurs des partenaires de FIA Girls on Track - Rising Stars, Pirelli et Ferrari, ainsi qu’un module de formation à distance organisé par les équipes en charge de la Sécurité et des Affaires médicales de la FIA.
 
"Il s’agit d’une nouvelle phase vraiment importante du programme de formation et de développement FIA Girls on Track - Rising Stars", a déclaré Michèle Mouton, Présidente de la Commission Women in Motorsport de la FIA. "Certaines pilotes ont déjà une expérience en Formule 4. Pour d’autres, ce sera une nouvelle expérience. Nous espérons qu’elles feront preuve de vitesse et, ce qui est tout aussi important, d’une progression continue ainsi que d’une détermination à devenir un athlète complet dans tous les aspects nécessaires à la réussite au plus haut niveau de ce sport".
 
A l’issue de la session d’entraînement, le mercredi 4 novembre, jusqu’à quatre concurrentes seront sélectionnées pour passer au programme final de formation et d’évaluation à la Ferrari Driver Academy de Maranello.
 
La série vidéo FIA Girls on Track - Rising Stars offre un aperçu unique du parcours des pilotes dans le cadre de ce programme rigoureux et exaltant. Elle est disponible via la chaîne YouTube de la FIA YouTube - FIA Girls on Track - Rising Stars
 
Des actualités et images de la deuxième session FIA Girls on Track - Rising Stars sont disponibles via les réseaux sociaux sur lesquels la Commission Women in Motorsport de la FIA est présente.