F1 - LES COMMISSAIRES CONCÈDENT LA VICTOIRE À VERSTAPPEN AU GRAND PRIX D'AUTRICHE | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

F1 - LES COMMISSAIRES CONCÈDENT LA VICTOIRE À VERSTAPPEN AU GRAND PRIX D'AUTRICHE

  • gb
  • es
30.06.19

F1 - 2019 Grand Prix d'Autriche - Course

Max Verstappen fait une spectaculaire remontée après un mauvais départ pour remporter brillamment le Grand Prix d'Autriche et la première victoire de Honda en F1 en 13 ans, bien que la sixième victoire de la carrière du pilote néerlandais n'ait été officiellement confirmée qu'après une enquête des commissaires sur le dépassement de Charles Leclerc, ayant valu à Verstappen la première place sur le podium. 

Leclerc mène depuis le début de la course, mais à quelques tours de l'arrivée, Verstappen se rapproche du pilote Ferrari, bien plus rapide sur ses gommes dures. Il tente de lui faire l’intérieur au virage 3 au 68e tour, mais la tentative échoue face à un Leclerc qui maintient sa trajectoire et sa puissance devant le pilote néerlandais à la sortie du virage. 

Imperturbable, Verstappen retente au tour suivant, au même endroit. Cette fois, il y a contact et Leclerc est contraint de s'écarter. Alors que le pilote Ferrari ralentit, Verstappen s'élance en tête et à la fin du 71ème tour, franchit la ligne d'arrivée en vainqueur. 

Les commissaires de course signalement rapidement que l'incident fait l'objet d'une enquête, s’en suit une attente nerveuse alors que les officiels délibèrent. 

Environ trois heures plus tard, la victoire de Verstappen est confirmée et l'affaire est considérée comme un incident de course. 

« La voiture 33 a tenté de doubler la voiture 16 dans le virage 3 au 69e tour en freinant plus vite que la voiture 16. Ce faisant, la voiture 33 se trouvait à côté de la voiture 16 à l'entrée du virage et avait le contrôle total de la voiture tout en tentant le dépassement sur l'intérieur de la voiture 16 », peut-on lire dans le verdict. 

« Toutefois, les voitures n°33 et n°16 ont toutes deux négocié le virage alors qu’elles étaient côte à côte, mais il n'y avait manifestement pas assez d'espace pour que les deux voitures puissent passer. Peu après le point de corde ultime, en sortant du virage, il y a eu contact entre les deux wagons. Dans ces circonstances, nous n'avons pas considéré que l'un ou l'autre des pilotes était entièrement ou principalement responsable de l'incident. Nous considérons qu'il s'agit d'un incident de course. »

Pourtant, il semblait peu probable que Verstappen remporte sa sixième victoire personnelle et première pour son partenaire Honda depuis le Grand Prix de Hongrie en 2006. En effet, le Néerlandais fait un départ scabreux qui le voit dépassé par ses rivaux. Leclerc prend la tête devant les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton, l'Alfa Romeo de Kimi Räikkönen, la McLaren de Lando Norris et la seconde Ferrari de Sebastian Vettel.  Verstappen lui est retombé en P7 et semble hors compétition. Verstappen et Vettel doublent Norris avec une relative facilité et, en quelques tours, passent également la voiture de Räikkönen.

Après une douzaine de tours, Leclerc est bien placé, trois secondes devant Bottas, tandis que Hamilton revient à 2,7 secondes en troisième position. Vettel est maintenant quatrième, à 4,5s d’Hamilton, tandis que Verstappen est à une distance similaire derrière Vettel. Avant la première série d'arrêts au stand, Leclerc a près de cinq secondes d'avance sur Bottas, qui déclenche une série de ce qui sera pour beaucoup de pilotes, l’unique arrêt au stand. 

Bottas fait un arrêt propre au 21e tour. Vettel s’arrête au même moment mais manque de chance, l'équipage du pilote Ferrari n’est pas prêt à lui installer ses gommes dures et l'Allemand reste six secondes dans les stands le temps de trouver et monter une roue avant gauche. Leclerc fait son arrêt à la fin du tour suivant et se retrouve en P3 derrière le nouveau leader Hamilton et Verstappen. 

Hamilton souffre maintenant de la dégradation de son premier set de pneus medium et alors que Verstappen réduit l'écart, le pilote Mercedes tire trop fort dans ses gommes et endommage son aile avant. A la fin du 30ème tour, il file aux stands chausser des pneus durs mais aussi s’équiper d'une nouvelle aile avant. 

Lors de l'arrêt, Hamilton est immobilisé pendant 11 secondes et Red Bull répond en appelant Verstappen au stand au 31e tour. Il prend quatre secondes d'avance sur Hamilton, en quatrième position. C’est à partir de ce moment que Verstappen entrevoit la victoire. 

Il remonte rapidement sur Vettel, troisième, et au 50e tour, double l'Allemand à l'entrée du virage 4 pour prendre la troisième place. 

Verstappen a maintenant Bottas en ligne de mire et au 56e tour, s’empare de la deuxième place, écartant Bottas sans effort avec une manœuvre sur l'intérieur dans le virage 3, sous DRS. 

A 10 tours de l'arrivée, Max n'est plus qu'à 3,8 secondes du leader de la course et cinq tours plus tard, le pilote Red Bull arrive dans le sillage de la Ferrari. Les deux coureurs de 21 ans s’engagent alors dans une bataille épique qui se solde par la victoire de Verstappen, mais aussi par une enquête des commissaires. 

Vettel est en action dans les dernières étapes et il double Hamilton pour prendre une solide quatrième place après être parti de la P9. Hamilton s'est classé cinquième devant Norris et Pierre franchit la ligne d'arrivée en P7 pour marquer son septième point de la saison à ce jour. La huitième place est prise par Carlos Sainz qui termine devant les Alfa Romeo de Räikkönen et Antonio Giovinazzi. 

Grand Prix d'Autriche de Formule 1 FIA 2019 - Course
1 Max Verstappen Red Bull Racing 
2 Charles Leclerc Ferrari 2.724
3 Valtteri Bottas Mercedes 18.960
4 Sebastian Vettel Ferrari 19.610
5 Lewis Hamilton Mercedes 22.805
6 Lando Norris McLaren 1 Lap
7 Pierre Gasly Red Bull Racing 1 Lap
8 Carlos Sainz Jr. McLaren 1 Lap
9 Kimi Raikkonen Alfa Romeo Racing 1 Lap
10 Antonio Giovinazzi Alfa Romeo Racing 1 Lap
11 Sergio Perez Racing Point 1 Lap
12 Daniel Ricciardo Renault 1 Lap
13 Nico Hulkenberg Renault 1 Lap
14 Lance Stroll Racing Point 1 Lap
15 Alex Albon Scuderia Toro Rosso 1 Lap
16 Romain Grosjean Haas 1 Lap
17 Daniil Kvyat Scuderia Toro Rosso 2 Laps
18 George Russell Williams 2 Laps
19 Kevin Magnussen Haas 2 Laps
20 Robert Kubica Williams 3 Laps