WRC - TÄNAK EN TÊTE ALORS QUE LES ÉQUIPAGES DÉCOUVRENT LES ÉTAPES DU CHILI | Federation Internationale de l'Automobile
This page contains archived information and may not display perfectly

WRC - TÄNAK EN TÊTE ALORS QUE LES ÉQUIPAGES DÉCOUVRENT LES ÉTAPES DU CHILI

  • gb
  • es
10.05.19

WRC - Rallye Chili 2019 - Vendredi matin

2019 Rally Chile - O. Tänak / M. Järveoja

Ott Tänak (Toyota) est en tête devant ses rivaux du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, Sébastien Ogier et Thierry Neuville, après la première boucle d’étapes du tout premier Rallye du Chili.

Les trois premières étapes se sont déroulées sur des routes forestières au sud de la ville hôte de Concepción. Elles ont mis à l’épreuve le tout nouveau rythme des équipages, les notes qu'ils ont prises lors de la course d’avant-épreuve, ainsi que leurs réglages automobiles dans des conditions plus sèches que lors du Shakedown de jeudi.

Kris Meeke et Jari-Matti Latvala sont les plus rapides de la première étape, les coéquipiers Toyota signant le meilleur temps de l'épreuve d'ouverture de 17,11 kilomètres. Tänak et Ogier perdent du temps en ratant un virage après un pont étroit.

Tänak réagit en remportant l’étape El Puma, 3,2 secondes plus rapide qu'Ogier et avec 2,9 secondes d'avance sur le pilote Citroën. Neuville décroche le troisième meilleur temps, à 3,4s d'Ogier, après que l'étape ait été interrompue pour des raisons de sécurité peu après son départ. La plupart des autres pilotes - dont Meeke et Latvala - perdent beaucoup de temps sur le trio de tête, luttant avec des conditions très exigeantes et glissantes sur la route de gravier.

Neuville signe le meilleur chrono de la troisième étape de la matinée, Espigado, avec sa Hyundai, à 0,5s d’Ogier, deuxième au général. Tänak n'est que 0.7s plus lent dans l'étape et augmente son avance sur Ogier à 6.1s.

Latvala se classe deuxième, 0,2s derrière Neuville, pour passer devant Meeke et prendre la quatrième place, à 12,9s du leader.

Elfyn Evans se classe troisième sur l’ES1, mais perd du terrain et occupe maintenant la sixième place. Sébastien Loeb, Andreas Mikkelsen, Teemu Suninen et Esapekka Lappi complètent le top 10, Lappi s'arrêtant brièvement dans l'ES1 après un virage à grande vitesse.

Mads Østberg mène la catégorie FIA WRC 2 Pro pour Citroën après avoir signé les trois meilleurs temps de la boucle matinale, augmentant son avance sur le pilote Škoda Kalle Rovanperä de 4s à 10,9s sur l’ES3. Gus Greensmith est troisième avec sa Ford Fiesta R5 M-Sport, 31.s plus loin.

Takamoto Katsuta est en tête de la catégorie FIA WRC 2 avant que le héros local Alberto Heller ne prenne la tête de la catégorie sur l’ES2, avec seulement 4,4 secondes séparant maintenant les deux pilotes Ford. Pedro, le frère d'Alberto, est victime d'un désastre lors de la première étape : il a doit abandonner après être parti en tonneaux avec sa Fiesta R5.