WRC - OGIER À UNE ÉTAPE DE LA VICTOIRE AU RALLYE DU MEXIQUE, TÄNAK EST SECOND | Federation Internationale de l'Automobile

WRC - OGIER À UNE ÉTAPE DE LA VICTOIRE AU RALLYE DU MEXIQUE, TÄNAK EST SECOND

  • gb
  • es
10.03.19.

Rallye du Mexique 2019 - dimanche matin

Rally Mexico 2019 - S. Ogier / J. Ingrassia

Sébastien Ogier, de Citroën, n'est plus qu'à une étape de la victoire dans la troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes, le Rallye du Mexique, tandis que Ott Tänak, de Toyota, a remporté les deux étapes de dimanche matin pour passer devant Elfyn Evans et prendre la deuxième place, ramenant le dernier pilote M-Sport au troisième rang.

Les conditions un peu plus fraîches ce matin - environ huit degrés de moins qu'hier - permettent à la plupart des équipages d’opter pour des pneus medium, mais Ogier opte pour une paire de gommes plus dures et Tänak un set complet, avec cependant un pneu medium comme roue de secours.

Tandis qu'Ogier parvient à conserver son avance de 24,4s avec juste la Power Stage à courir, Tänak poursuit sa tentative de rattraper Evans pour la deuxième place, commençant la journée à seulement 2,2s derrière lui. Bien que sa Ford Fiesta WRC soit équipée de gommes plus tendres, Evans ne parvient pas à conserver la deuxième place, Tänak s’en emparant immédiatement à l’ouverture des tests d’Alfaro avec une victoire d'étape.

Tänak, leader du Championnat, remporte l’étape suivante de Mesa Cuata, qui emprunte une partie de la légendaire étape d’El Chocolate de vendredi, pour étendre son avance sur Evans, se dirigeant vers la Power Stage avec une avance de 7.2s.

Thierry Neuville est retardé par une crevaison lors de la deuxième étape du rallye, El Chocolate, mais se hisse progressivement au quatrième rang au cours des deux jours suivants. Sa quatrième place semble assurée, avec plusieurs minutes d'avance sur Kris Meeke en cinquième position, mais loin du podium, à 54,8s d'Evans. Meeke, le pilote de la Toyota Yaris, adopte une approche très conservatrice sur Alfaro, étant presque une minute plus lent que son coéquipier Tänak dans le but de préserver ses pneus pour la Power Stage de Las Minas.

Benito Guerra est à une étape de sa première victoire en FIA WRC 2 à domicile, le pilote mexicain termine sixième du général à quelques minutes de Jari-Matti Latvala. Latvala avait abandonné vendredi avec une panne d'alternateur et est revenu le lendemain, remontant progressivement au classement. Il débute dimanche dimanche avec Marco Bulacia Wilkinson, le bolivien, dans son viseur. Mais il doit faire face à un revers immédiat : il se voit infliger une pénalité d'une minute pour avoir travaillé illégalement sur sa Yaris dans la zone d’essais lumières avant la Super Spéciale de Léon hier soir. Malgré la pénalité, Latvala prend tout de même le dessus sur Bulacia Wilkinson sur Mesa Cuata, avec 3.3s d'avance en tête de la Power Stage. La deuxième place de Bulacia Wilkinson en FIA WRC2 semble sécurisée, avec plus d'une demi-heure d'avance sur le Chilien Alberto Heller, troisième du classement.

Dani Sordo prend la neuvième place sur Alfaro, après avoir pris le départ dimanche à seulement 0,1s du champion en titre du Rallye NACAM Ricardo Trivino, mais il est à près de cinq minutes de Bulacia Wilkinson. Trivino devrait marquer le dernier point du Championnat du Monde pour la 10ème place, avec plus de 11 minutes d’avance avant la Power Stage sur le coéquipier Hyundai de Sordo, Andreas Mikkelsen.