RCR - LAPPI PREND LA TÊTE DU RALLYE DU MEXIQUE PEU APRÈS L’OUVERTURE DE L’ÉTAPE URBAINE | Federation Internationale de l'Automobile

RCR - LAPPI PREND LA TÊTE DU RALLYE DU MEXIQUE PEU APRÈS L’OUVERTURE DE L’ÉTAPE URBAINE

  • gb
  • es
08.03.19.

Rally du Mexique - Jeudi soir

Rally Mexico 2019 - SS1, Street Stage Guanajuato - E. Lappy / J. Ferm

Le Finlandais Esapekka Lappi prend l'avantage jeudi soir lors du 16e Rallye de Guanajuato au Mexique après avoir réalisé le meilleur temps en 1min 00.6sec, lors de la première étape nocturne de 1,14 km dans les rues pavées de Guanajuato. Le pilote Toyota prend un avantage d'un dixième de seconde sur le Norvégien Andreas Mikkelsen et six dixièmes de seconde sur son coéquipier britannique Kris Meeke, troisième.

Mais après le passage des treize premières voitures, l’étape est arrêtée pour raisons de sécurité car une rampe de saut près de l'arrivée est endommagée. Les trois derniers équipages du WRC, Sébastien Ogier, Thierry Neuville et Ott Tänak, leaders du championnat, ne peuvent donc pas prendre le départ et se voient attribuer un temps fictif basé sur celui de Kris Meeke, dernier pilote à avoir effectué son test avant l’arrêt du shakedown.
 
Le pilote mexicain Benito Guerra a eu l'honneur d'ouvrir la piste et de divertir la foule dans sa Škoda Fabia R5. Il inscrit un temps de 1min 07sec dans la catégorie FIA WRC 2. Mais c'est son rival chilien Alberto Heller qui est le plus rapide des coureurs du FIA WRC 2 avec un temps de 1min 05.9sec. Le Polonais Lukasz Pienaziek, seul concurrent inscrit dans la catégorie FIA WRC 2 Pro au Rallye du Mexique, termine à un dixième de seconde du leader chilien en WRC 2.
 
Des milliers de supporters se sont rassemblés pour assister à la cérémonie d’ouverture traditionnelle et colorée de la troisième manche du Championnat du Monde des Rallyes de la FIA, dans la majestueuse ancienne ville minière de Guanajuato, située dans le centre du pays.

L'action de vendredi sera partagée en cinq étapes sur gravier dans les montagnes environnantes de León et Guanajuato, une courte étape de rue dans la ville, et deux courses à travers l'étape V-Power Shell sur le circuit local en fin de journée, pour un total de 114,19 kilomètres de compétition.