LES CHAMPIONS DU MONDE D'ENDURANCE INTRONISÉS AU HALL OF FAME DE LA FIA | Federation Internationale de l'Automobile

LES CHAMPIONS DU MONDE D'ENDURANCE INTRONISÉS AU HALL OF FAME DE LA FIA

  • gb
  • es
02.12.19

Ce soir, lors d'une cérémonie qui s'est tenue à l'Automobile Club de France au cœur de Paris, 29 champions du monde d'endurance ont fait leur entrée au Hall of Fame de la FIA.

Les champions mis à l'honneur lors de la cérémonie sont :

Bob Garretson (1981)

Jacky Ickx (1982, 1983)

Stefan Bellof (1984)

Derek Bell (1985, 1986)

Hans-Joachim Stuck (1985)

Raul Boesel (1987)

Martin Brundle (1988)

Jean-Louis Schlesser (1989, 1990)

Mauro Baldi (1990)

Teo Fabi (1991)

Yannick Dalmas (1992)

Derek Warwick (1992)

André Lotterer (2012)

Marcel Fässler (2012)

Benôit Tréluyer (2012)

Allan McNish (2013)

Loïc Duval (2013)

Tom Kristensen (2013)

Anthony Davidson (2014)

Sébastien Buemi (2014, 2018-19)

Brendon Hartley (2015, 2017)

Mark Webber (2015)

Timo Bernhard (2015, 2017)

Marc Lieb (2016)

Neel Jani (2016)

Roman Dumas (2016)

Earl Bamber (2017)

Kazuki Nakajima (2018-19)

Fernando Alonso (2018-19)

 

La cérémonie a débuté par la présentation des pilotes qui ont remporté un titre mondial entre 1981 et 1992. Le Championnat du Monde d'Endurance de la FIA a été remporté pour la première fois par l'Américain Bob Garretson pour Porsche en 1981 et le pilote de 86 ans a été le premier à être intronisé au Hall of Fame de la FIA. 

Le regretté Stefan Bellof, qui a remporté le titre en 1984 avec Porsche, était représenté lors de la cérémonie par son frère Georg. Le pilote suivant est l'Allemand Hans-Joachim Stuck, qui a remporté le titre de champion du monde d'endurance en 1985 aux côtés du Britannique Derek Bell pour Porsche.

Le Brésilien Raul Boesel et le Britannique Martin Brundle ont été les suivants à être mis à l’honneur pour leurs titres remportés avec Jaguar  respectivement en 1987 et 1988.

En 1990 Mauro Baldi remporte le titre avec Sauber Mercedes, suivi de son compatriote Teo Fabi, qui lui succède en 1991 et remporte le titre pour Jaguar.

Yannick Dalmas, quadruple vainqueur du Mans, est devenu Champion du Monde en 1992 avec Peugeot et le pilote français a été suivi sur scène par son coéquipier britannique Derek Warwick.

Ensuite, les doubles champions du monde de l'ère 1981-92, Jacky Ickx et Derek Bell ont fait leur entrée. Le pilote belge a remporté le titre mondial en 1982 et a répété l'exploit en 1983, les deux fois au volant d'une Porsche.

Le pilote britannique Bell a remporté deux championnats consécutifs en 1985 et 1986, le premier aux côtés de Hans-Joachim Stuck. A l'instar d'Ickx, ses deux titres ont également été remportés au volant d'une Porsche.

Jean-Louis Schlesser est le troisième double champion du monde à être intronisé au Hall of Fame de la FIA. Le pilote français a remporté le titre en 1989 avec Sauber Mercedes, répétant son exploit en 1990 aux côtés de Mauro Baldi.

Le Championnat du Monde d'Endurance de la FIA a ensuite été réintroduit vingt ans plus tard, en 2012. Les pilotes ayant remporté un titre de Champion du Monde ont fait leur entrée au Hall of Fame de la FIA. Les premiers vainqueurs de la nouvelle ère ont été le Suisse Marcel Fässler, suivi de l'Allemand André Lotterer, puis du Français Benôit Tréluyer, qui a remporté le titre avec Audi.  

Viennent ensuite les champions 2013, avec le Français Loïc Duval, l'Écossais Allan McNish et le Danois Tom Kristensen, qui a ajouté un Championnat du Monde à son record de neuf victoires aux 24 Heures du Mans cette saison.

Les pilotes Audi ont été suivis sur scène par le Britannique Anthony Davidson, qui a remporté le titre pour Toyota aux côtés du Suisse Sébastien Buemi.

Ont suivi les pilotes de Porsche LMP1, à commencer par Mark Webber, vainqueur du Championnat du Monde 2015 pour le constructeur allemand de voitures de sport aux côtés de ses coéquipiers néo-zélandais Brendon Hartley et Timo Bernhard, d'Allemagne.  

Romain Dumas, le pilote Français suit pour avoir remporté le titre 2016 aux côtés de son coéquipier suisse Neel Jani et de l'Allemand Marc Lieb. Porsche a gagné trois fois de suite en 2017, grâce à une victoire du Néo-Zélandais Earl Bamber.

Enfin, le temps est venu d’honorer les pilotes qui ont remporté la gloire lors de la toute première Super Saison, qui s'est déroulée sur deux années civiles en 2018 et en 19, à commencer par Kazuki Nakajima, qui a remporté la victoire pour Toyota.

La scène a ensuite accueilli les doubles champions du monde de l'ère 2012-19 du Championnat du monde d'endurance.

Sébastien Buemi, vainqueur en 2014, a été le premier de ceux qui ont remporté deux titres dans l'ère moderne.

L'Allemand Timo Bernhard a remporté le titre en 2015 aux côtés de Mark Webber et Brendon Hartley. En 2017, il a répété l'exploit, toujours avec Hartley et avec un autre Kiwi, Earl Bamber. Brendon Hartley a suivi en reconnaissance de ses victoires en Championnats du monde pour Porsche en 2015 et 2017.

Le dernier pilote mis à l’honneur est Fernando Alonso, champion du monde des pilotes d'endurance 2018/19 FIA, intronisé pour la deuxième fois au Hall of Fame de la FIA, le double champion du monde de Formule 1 étant le seul pilote à avoir obtenu cet honneur.

En dehors de l'Automobile Club de France et du siège voisin de la FIA, quatre voitures de différentes époques ont remporté le championnat. Les voitures exposées étaient la Porsche 956 de 1983 pilotée par Jacky Ickx, la Peugeot 905 Evo 1 Bis 1992 pilotée par Derek Warwick et Yannick Dalmas. Pour l’ère moderner, l’Audi R18 e-tron quattro 2013 pilotée par Tom Kristensen, Allan McNish et Loïc Duval et la Toyota TS050 Hybrid 2018 pilotée par les champions du monde actuels Fernando Alonso, Sébastien Buemi et Kazuki Nakajima.

La galerie du Hall of Fame de la FIA est située au siège de la FIA à Paris et à Genève. De plus, un site Web dédié célèbre les carrières exceptionnelles des 33 champions du monde de Formule 1 qui ont été les premiers intronisés en 2017, des 17 champions du monde des rallyes qui y ont fait leur entrée plus tôt cette année et maintenant, des 29 champions du monde d'endurance de la FIA. 

La galerie a été créée par Wilmotte and Associates, une importante société d'architecture internationale dont le siège social se trouve en France, et sera ouverte au public sur réservation. 

Rolex et Michelin sont également impliqués dans les Championnats phares de la FIA et sont tous deux partenaires du Championnat du Monde d'Endurance de la FIA et des 24 Heures du Mans. Rolex soutient le Championnat du Monde de Formule 1 de la FIA, tandis que Michelin est partenaire du Championnat du Monde des Rallyes FIA et du Championnat de Formule E ABB FIA.  

Des images de la cérémonie du Hall of Fame de la FIA sont disponibles ICI